Coronavirus/Corée du Sud

21 février 2020 07:13; Act: 21.02.2020 10:34 Print

Des contaminations en série dans une secte chrétienne

La plupart des 52 nouveaux cas de la maladie Covid-19 enregistrés vendredi, en Corée du Sud, sont liés à une secte chrétienne dans une métropole du pays.

storybild

Au total, plus de 80 fidèles de «l'église Shincheonji de Jésus» ont été contaminés.

Sur ce sujet
Une faute?

La Corée du Sud a annoncé vendredi, avoir enregistré 52 nouveaux cas de la maladie Covid-19, la plupart liés à une secte chrétienne dans une métropole du pays, portant à 156 le bilan de patients contaminés dans ce pays. Trente-neuf des nouveaux cas ont un lien avec «l’église Shincheonji de Jésus» de la ville de Daegu, la quatrième plus grande de Corée du Sud, a déclaré le Centre coréen de contrôle et de prévention des maladies. Au total, plus de 80 fidèles de cette église ont été contaminés. Une femme de 61 ans, membre de cette secte chrétienne et qui ignorait avoir contracté la pneumonie virale, leur aurait transmis le virus, notamment en assistant à des offices religieux.

Le maire de Daegu, qui compte plus de 2,5 millions d'habitants, a invité la population à rester chez elle. De son côté, le commandement de la garnison de l'armée américaine installée dans la ville - qui représente un total d'environ 10 000 personnes - a restreint ses accès. Vendredi, les habitants de la ville portaient un masque tout en poursuivant leurs activités. À l'extérieur de l'église Shincheonji, Seo Dong-min, 24, a expliqué à l'AFP son inquiétude: «Avec autant de cas confirmés ici, j'ai peur que Daegu devienne un second Wuhan», en faisant référence à la ville du centre de la Chine où le premier cas du nouveau coronavirus a été enregistré et qui en est le berceau.

Plus grand nombre de cas hors Chine

L’église de Shincheonji est une secte qui affirme que son fondateur, Lee Man-hee, a endossé les habits de Jésus Christ et emmènera au paradis 144 000 personnes le jour du Jugement dernier. La municipalité de Daegu a fait savoir que 1001 fidèles de l’église Shincheonji de Jésus pourraient avoir assisté aux mêmes offices que la sexagénaire. Le Centre coréen de contrôle et de prévention des maladies a indiqué qu'un autre cas a été confirmé dans un hôpital du comté de Cheongdo, non loin de Daegu, portant à 16 le nombre de personnes - des patients et des membres du personnel - contaminées dans cet établissement. Un patient était décédé mercredi du nouveau coronavirus.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer si la fidèle de l’église Shincheonji avait un lien avec le foyer d'infection qu'est l'hôpital. Elle s'est en effet rendue en février dans la province de Cheongdo. Le gouvernement sud-coréen a déclaré vendredi que Daegu et Cheongdo devenaient des «zones à gestion spéciale». La Premier ministre Chung Sye-kyun a indiqué que Séoul allait apporter son soutien à la région touchée en envoyant notamment du personnel médical, des lits pour les malades et du matériel. Trois fois par semaine le cabinet se réunira pour faire un point sur l'épidémie.

L’église Shincheonji a fermé toutes ses structures en Corée du sud et s'est dite, dans un communiqué, désolée «que l'un de nos membres, qui considérait avoir un rhume parce qu'il ne s'était pas rendu à l'étranger, ait contaminé de nombreux membres de notre église, suscitant l'inquiétude au sein de la communauté locale». Si l'on exclut le foyer d'infection du paquebot Diamond Princess au Japon, la Corée du Sud devient ainsi le pays présentant le plus grand nombre de cas au niveau national après la Chine, d'où l'épidémie s'est répandue.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mimi le 21.02.2020 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les pratiques dans certaines sectes étant parfois "douteuse" ça ne m'étonne guère qu'une contamination en série se fasse. Ils n'ont plus qu'à inventer un rituel pour combattre le virus sans médicaments…

  • rené sance le 21.02.2020 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis quand les Chrétiens font-ils partie d’une secte ?

  • Frère Jacques le 21.02.2020 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    il y a des radicalisés dans toutes les religions, et des pseudo prêtres, gourous, guides spirituels qui font ça pour dominer et recevoir du plaisir, souvent sexuel. Si une personne reçoit la foi, cette foi ne viendra pas d'une secte, elle sera livrée personnellement sans besoin de passer par ses imposteurs

Les derniers commentaires

  • Cela a fait plaisir? le 21.02.2020 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Mais pourquoi vous parlez de secte? Parce qu'il s'agit de chrétiens? Que je sache une secte, telle que définie de nos jours, c'est un peu plus qu'une personne qui pense être le nouveau Jésus.

  • luis le 21.02.2020 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    partout il faut faire attention les sectes sont partout dans le monde chez les plus petits a,le école il y a déjà des petites sectes avec petits gourous. aux travaille tous les jours ilya des des sectes. et ansi de suite .c,est dans le adn humain.regardé tous.les grands dirigeants de la Europe a Bruxelles. quelle secte.et par le monde.

  • Mimi le 21.02.2020 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les pratiques dans certaines sectes étant parfois "douteuse" ça ne m'étonne guère qu'une contamination en série se fasse. Ils n'ont plus qu'à inventer un rituel pour combattre le virus sans médicaments…

  • rené sance le 21.02.2020 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis quand les Chrétiens font-ils partie d’une secte ?

    • Bas-rock le 21.02.2020 09:06 Report dénoncer ce commentaire

      Depuis toujours...

    • Didi le 21.02.2020 09:29 Report dénoncer ce commentaire

      Depuis un peu plus de 2000 ans.

    • sdfSRE le 21.02.2020 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      Les religions sont des sectes qui ont réussi aurait dit JF Kahn. Il est à noter qu'on parle régulièrement de sectes qu'elles soient chrétienne, musulmane ou autre à partir du moment où il s'agit d'une dérive sectaire se basant sur une religion établie. Pas de quoi s'offusquer.

    • aide-savoir le 21.02.2020 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      Si on prend la définition originelle, alors tout groupe qui fait valoir une pensée politique, philosophique ou religieuse est une secte. Mais de nos jour, ce n'est plus cela que l'on entend. La définition est devenu péjorative, et on parle de groupe qui restreignent la liberté et manipulent leur membres, tout en portant atteinte à l'ordre public. Donc les chrétiens sont une secte au bon sens du terme (comme les musulmans, les juifs, les libéraux, les socialistes, les écolos, les freudiens,les spinoziens, ...). Mais ils ne le sont absolument pas selon la définition plus récente.

  • Billy le 21.02.2020 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils vont bientôt voir Jesus