Coronavirus dans le monde

17 mai 2021 16:13; Act: 18.05.2021 12:27 Print

«AstraZeneca sera abandonné» en Autriche

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 159 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 196 pays et territoires. Plus de 3,3 millions de personnes sont mortes. Plus de 125 millions de patients sont considérés comme guéris.

Le Luxembourg compte plus de 69 000 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 808 décès.

• Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec plus de 586 000 décès, suivis par le Brésil (plus de 436 000), l'Inde (plus de 274 000), le Mexique (plus de 220 000), et le Royaume-Uni (127 679).

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Mardi 18 mai

12h L'Autriche va cesser d'utiliser AstraZeneca

L'Autriche va cesser d'utiliser le vaccin d'AstraZeneca, évoquant les problèmes de livraison et sa mauvaise réputation, après des décisions similaires de la Norvège et du Danemark qui avaient, eux, justifié leur choix par les risques rares mais graves de complications.

«Nous continuerons probablement à administrer de premières doses jusqu'à début juin, puis c'est tout. (...) AstraZeneca sera abandonné», a déclaré le ministre de la Santé, Wolfgang Mückstein, dans une émission télévisée tard lundi soir sur la chaîne privée Puls 24. Outre les retards de livraison persistants, qui ont déclenché l'ouverture par la Commission européenne d'une procédure judiciaire contre le laboratoire suédo-britannique, le ministre a mis en avant les réticences dans la population, à cause de très rares cas de thromboses que le vaccin peut provoquer.

11h15 Plus de 200 millions de doses de vaccins administrées dans l'UE

Au moins 200,11 millions de doses ont été administrées à environ 148 millions de personnes au sein des Vingt-Sept, soit 33,2% de la population de l'UE, selon un comptage à partir de sources officielles mardi vers 10h30. Au total, au moins 52,90 millions de personnes sont complètement vaccinées (avec les deux doses requises ou avec le vaccin à dose unique Johnson & Johnson), soit 11,8% de la population.

Malte se distingue avec quelque 32,5% de sa population déjà entièrement vaccinée, tandis que 64% de ses habitants ont déjà reçu au moins une dose. À l'inverse, la Bulgarie marque le pas: seulement 10,2% de ses habitants ont reçu une dose de vaccin, et à peine 6% sont complètement vaccinés.

Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, 16,2% de la population luxembourgeoise est entièrement vaccinée, 37% a déjà reçu une dose. Des chiffres un peu au-dessus de ceux de la France (14,9% et 33,8%). 12,4% des Belges sont complètement vaccinés, 40% ont reçu une dose. Des chiffres similaires à ceux de l'Allemagne (11,5% et 39,9%).

(AFP)

9h La Fête de la musique maintenue en France

La Fête de la musique est maintenue le 21 juin, avec un couvre-feu à 23 heures, indique la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, dans Le Parisien mardi. Cette fête créée en 1982 en France «se tiendra le 21 juin et ne sera pas soumise au pass sanitaire, on pourra danser mais ce sera une fête masquée avec un couvre-feu à 23 heures», expose la responsable politique.

L'an dernier, la Fête de la musique avait également eu lieu. Les rassemblements de plus de dix personnes étaient alors interdits, mais des regroupements plus larges s'étaient tout de même produits dans des grandes villes. La ministre de la Culture «en appelle à la responsabilité de chacun» pour l'édition de cette année.

Revenant sur le pass sanitaire, Mme Bachelot explique qu'il sera obligatoire «à partir du 9 juin, dans les manifestations de plus de 1 000 personnes». «On est en train d'étudier comment il permettra aux concerts debout de se tenir de la meilleure façon», souligne-t-elle.

(AFP)

7h Les vaccins de Pfizer et Moderna efficaces contre le variant indien

Les vaccins de Moderna et Pfizer/BioNTech devraient rester efficaces contre le variant indien du coronavirus, selon des travaux préliminaires menés par des scientifiques américains et rendus publics lundi. Ces recherches, conduites en laboratoire par la NYU Grossman School of Medicine et le NYU Langone Center, doivent encore être validées par des pairs avant d'être publiées dans une revue scientifique.

«Nous avons conclu que les anticorps produits par les vaccins sont un peu affaiblis contre ces variants, mais pas assez pour nous laisser penser que cela aura un grand effet sur la protection conférée par les vaccins», a dit Nathaniel «Ned» Landau, auteur principal de l'étude.

Les chercheurs n'excluent toutefois pas que de futurs variants plus résistants émergent à l'avenir.

(AFP)


Lundi 17 mai

21h Quatre nouveaux cas de thromboses, dont deux décès en France

Quatre nouveaux cas de thromboses (caillots) atypiques associés au vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca, dont deux décès, sont survenus en France entre le 23 avril et le 6 mai, selon les autorités sanitaires.

Depuis le début de la vaccination avec ce vaccin, ce sont «34 cas, dont 11 décès au total» de thromboses rares qui sont survenus en France, sur plus de 4 068 000 injections réalisées au 6 mai, indique lundi, l'Agence française du médicament (ANSM).

Ces quatre nouveaux cas concernent deux femmes sexagénaire et septuagénaire et deux hommes quinquagénaires. Les complications observées concernent une thrombose veineuse cérébrale pour deux d'entre eux, une thrombose splanchnique (NDLR: digestive) et une thrombose veineuse profonde associée à une embolie pulmonaire, précise l'ANSM, d'après le 11e rapport de pharmacovigilance concernant ce vaccin.

17h55 L'Allemagne ouvrira le 7 juin la vaccination à tous les adultes

L'Allemagne ouvrira à partir du 7 juin la vaccination contre le Covid-19 à tous les adultes, a annoncé lundi le ministre de la Santé, Jens Spahn.

«Nous sommes convenus de lever le système de priorité le 7 juin, dans trois semaines, dans les cabinets médicaux, chez les médecins d'entreprises et dans les centres de vaccination», a déclaré à la presse M. Spahn, à l'issue de discussions avec ses homologues des seize régions allemandes.

17h06 Le forum de Davos à Singapour annulé

Le Forum économique mondial, connu sous le nom de Forum de Davos, annule l'édition 2021 qui devait se tenir à Singapour, ont annoncé lundi ses organisateurs, précisant que la prochaine rencontre n'aura lieu qu'au premier semestre 2022.

Le lieu mais aussi la date définitive seront déterminés ultérieurement, en fonction d'une réévaluation de la situation au cours de l'été, ont précisé les organisateurs de cet événement qui rassemble habituellement le gotha de la politique, de la finance et de la diplomatie dans la station chic des Alpes suisses de Davos.

Cette édition annuelle du Forum économique mondial (WEF) devait se tenir en août à Singapour mais les organisateurs ont finalement annulé alors que la Cité-État, jusqu'à présent très peu touchée par la pandémie de Covid-19, a annoncé la semaine dernière une série de restrictions pour juguler une récente hausse du nombre de cas.

14h36 Singapour et Taïwan renforcent les restrictions face à une hausse des contaminations

Singapour et Taïwan, jusqu’à présent très peu touchées par la pandémie de Covid-19, ont annoncé la fermeture des écoles, après une hausse du nombre de contaminations locales.

Singapour, qui compte 5,7 millions d’habitants, n’a enregistré que quelque 61 000 cas depuis le début de la pandémie et 31 morts. Mais l'État insulaire a détecté 38 nouvelles contaminations locales, dimanche, le chiffre le plus élevé sur un jour, depuis huit mois et 21 autres cas lundi.

Cela implique que la cité-État va aussi devoir à nouveau repousser son projet de «bulle» aérienne avec Hong Kong, qui devait être lancé le 26 mai. Un porte-parole du gouvernement hongkongais a confirmé «qu’au regard de l’évolution récente de l’épidémie de Covid-19 à Singapour», les deux gouvernements avaient décidé de retarder leur initiative.

13h36 Dubaï autorise rendez-vous sportifs et concerts, à condition d’être vacciné

Dubaï a annoncé lundi autoriser de nouveau sa population à participer à des rendez-vous sportifs ou à des concerts, à condition d’avoir été vacciné contre le coronavirus. Les autorités ont affirmé dans un communiqué que les lieux de loisirs et de spectacles pourraient rouvrir avec une capacité de 70% maximum, pouvant aller jusqu’à 1 500 personnes à l’intérieur et 2 500 à l’extérieur.

Les hôtels peuvent par ailleurs pleinement rouvrir aux touristes, secteur clé pour l’émirat qui avait accueilli plus de 16 millions de visiteurs en 2019, avant la pandémie. Concernant les mariages dans des hôtels ou des salles dédiées, ils pourront réunir jusqu’à 100 personnes vaccinées, poursuit le communiqué.

Les mariages à la maison pourront rassembler jusqu’à 30 personnes, pas forcément vaccinées, mais les autorités ont souligné que les participants devraient dans ce cas porter des masques et respecter la distanciation physique.

13h34 Mickey revient le 17 juin

Première destination touristique privée en Europe, Disneyland Paris rouvrira au public le 17 juin, a annoncé lundi, le parc d'attractions qui était fermé depuis le 30 octobre, à cause de la crise sanitaire. La distanciation physique sera de rigueur dans les attractions comme dans les files d'attente, et le port du masque sera obligatoire pour tous les visiteurs dès l'âge de six ans.

12h Moins de 10 000 décès dimanche

Sur la journée de dimanche, 9 624 nouveaux décès et 565 136 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 4 106 nouveaux morts, le Brésil (1 036) et la Colombie (520).

11h25 Les touristes de retour au Portugal

Les premiers Britanniques autorisés à se rendre en vacances au Portugal, grâce à l'assouplissement des restrictions aux voyages, ont débarqué lundi matin, à l'aéroport de Faro (Sud). «C'est sympa de partir et de revenir ici. Nous sommes très contents», a témoigné à son arrivée Barry Thompson, un policier à la retraite âgé de 63 ans venu de Manchester avec son épouse, onze ans après leur précédent voyage en Algarve.

Dix-sept vols transportant quelque 5 500 passagers étaient prévus dans la journée depuis le Royaume-Uni vers cette région qui espère lancer sa saison touristique, après la quasi-paralysie de la filière provoquée par la pandémie de Covid-19.

Frappé en début d'année par une forte vague de coronavirus, maîtrisée au prix d'un confinement strict de deux mois, le Portugal a décidé de rouvrir ses frontières aux touristes britanniques, son premier contingent de vacanciers étrangers, mais aussi à ceux de la plupart des pays de l'Union européenne (UE). Début mai, le Portugal est entré dans la dernière phase d'un déconfinement graduel qui, pour l'heure, n'a pas provoqué un rebond des cas de Covid-19.

8h45 Inde: des bénévoles aux côtés des familles endeuillées

Émergeant d'entre les fumées en tenue de protection bleue, dans un crématorium de New Delhi, Suneet Sharma, bénévole sikh, soutient chaque jour des familles de victimes du Covid-19 défuntes à l'heure des derniers adieux. Cet homme de 48 ans fait partie d'un contingent de volontaires d'une association sikh de la capitale indienne. Ces deux derniers mois, il en a fleuri de partout et de toutes confessions à travers le pays en vue de venir en aide aux familles éperdues de douleur et de peur, une fois que leurs proches ont succombé à la maladie.

Dans les crématoriums et les cimetières de New Delhi, depuis des semaines, l'afflux de dépouilles est incessant et, à l'instar de Suneet Sharma, les bénévoles de toutes confessions passent leurs journées auprès des êtres endeuillés, vacillant d'émotion et d'épuisement, et les soutiennent au moment d'accomplir les rites mortuaires.

«Nous le faisons pour (...) l'humanité. C'est tout. Parfois, c'est très, très douloureux», confie Suneet Sharma, entre les fumées, tandis que derrière lui crépitent les flammes des bûchers où des familles, vêtues elles aussi de tenues de protection contre le virus, se recueillent en silence. Suneet Sharma n'a pas vu sa famille depuis deux mois, craignant d'être contaminé par le virus et de le transmettre, alors il préfère dormir dans sa voiture. «Nous incinérons une cinquantaine de corps chaque jour mais nous ne pleurons jamais. Sauf, aujourd'hui, c'était une petite fille. Aujourd'hui, nous avons pleuré», ajoute-t-il, la voix étreinte.

7h Angleterre: pubs et stades rouvrent lundi malgré un variant indien préoccupant

Boire un verre dans un pub ou aller voir un match de foot au stade: l’Angleterre franchit lundi une étape majeure de son déconfinement malgré l’inquiétude face à la progression du variant indien, susceptible de remettre en question la levée finale des restrictions.

5h30 Plus de 80% des Japonais contre les JO cet été

Plus de 80% des Japonais sont opposés à l’organisation des Jeux olympiques cet été, selon un nouveau sondage publié lundi, à moins de 10 semaines de l’événement, reporté l’an dernier à cause de la pandémie.

Cette enquête d’opinion a été réalisée par le quotidien Asahi après la décision du gouvernement japonais vendredi d’élargir l’état d’urgence sanitaire à neuf départements du pays, confronté à une quatrième vague d’infections au Covid-19 qui met son système de santé sous pression.


Dimanche 16 mai

23h L’Algérie rouvre partiellement ses frontières «début juin»

L’Algérie va rouvrir partiellement ses frontières «dès début juin», après près de 15 mois de fermeture en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé dimanche, la présidence, dans un communiqué.

Cette réouverture débutera par «un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d’Alger, de Constantine et d’Oran», les plus grandes villes du pays, à partir du 1er juin, précise le communiqué.

22h Union européenne: «Beaucoup trop tôt» pour envisager un nouveau plan de relance

Il est «beaucoup trop tôt» pour envisager une rallonge au plan de relance européen décidé en juillet 2020, alors que «pas un seul euro» n’a pour l’instant été dépensé, a estimé dimanche la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, dans un entretien aux Échos.

«Il est beaucoup trop tôt pour l’envisager. Je trouve ça un peu bizarre de parler d’un nouveau plan dont nous ne sommes pas certains d’avoir besoin, alors que nous avons déjà tellement de choses à faire», a jugé la commissaire.

«Nous n’avons pas dépensé un seul euro des 750 milliards d’euros prévus dans le premier plan», a-t-elle rappelé.

L’UE s’est accordée en juillet 2020 sur un fonds de relance de 750 milliards d’euros (5,6% du PIB européen) financé par une émission de dette commune.

17h20 Londres confiant sur l’efficacité des vaccins contre le variant indien

Le gouvernement britannique s’est dit dimanche confiant dans l’efficacité des vaccins anti-Covid contre le variant indien, dont l’essor au Royaume-Uni inquiète avant une nouvelle étape majeure du déconfinement.

Le nombre de cas attribués au variant indien dans le pays a plus que doublé en une semaine, grimpant à 1 313 cette semaine, selon les autorités sanitaires. Ils se concentrent surtout dans le nord-ouest et à Londres.

«Si les gens ont été vaccinés deux fois (...) nous avons une certitude croissante, sur la base de premières données de laboratoire (...), que les vaccins sont efficaces contre le variant indien», a souligné le ministre de la Santé, Matt Hancock, sur la BBC.

Pour enrayer la propagation du variant B1.617.2, qui risque de devenir «dominant» selon les autorités sanitaires, l’intervalle entre les deux doses de vaccin (jusqu’à trois mois) est réduit à huit semaines pour les personnes de plus de 50 ans et les plus vulnérables, tandis que le dépistage a été renforcé dans les zones touchées.

16h Près de 12 000 nouveaux décès samedi

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3,371 millions de morts dans le monde fin décembre 2019, selon un bilan de l'AFP à midi. Plus de 162 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Sur la journée de samedi, 11 923 nouveaux décès et 641 818 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 4 077 nouveaux morts, le Brésil (2 087) et la Colombie (530).

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 585 708 décès. Suivent le Brésil avec 434 715 morts, l’Inde avec 270 284 morts, le Mexique avec 220 384 morts et le Royaume-Uni avec 127 675 morts.

14h Londres se défend d’avoir tardé à agir face au variant indien

Le gouvernement britannique s’est défendu dimanche d’avoir tardé à agir pour durcir les restrictions pour les voyageurs venant d’Inde, face à une poussée inquiétante du variant indien en Angleterre susceptible de perturber la poursuite du déconfinement. Le 19 avril, l’exécutif avait décidé de placer l’Inde sur la liste rouge des pays dont les voyageurs sont interdits d’entrée au Royaume-Uni. La mesure avait été appliquée dès début avril au Pakistan et au Bangladesh voisins.

Cette annonce était intervenue le jour de l’annulation, par le Premier ministre Boris Johnson, de sa visite officielle en Inde, son premier déplacement majeur à l’étranger, en raison d’une aggravation de la pandémie dans ce pays. Le ministre de la Santé, Matt Hancock, a réfuté dimanche que la décision de mettre l’Inde sur la liste rouge ait été repoussée en raison du voyage du dirigeant conservateur.

«Nous prenons ces décisions sur la base des preuves», a-t-il assuré sur Sky News. Il a affirmé que l’Inde avait été mise sur liste rouge avant que le variant indien soit désigné comme «variant sous enquête» et en raison du «taux de positivité élevé» des voyageurs venant de ce pays.

12h Le Portugal envoie des renforts médicaux au Cap-Vert

Deux équipes portugaises de soignants, composées de deux médecins et de quatre infirmières, doivent arriver dimanche au Cap-Vert pour renforcer les hôpitaux du pays soignant des patients atteints de Covid-19, a annoncé le ministère des Affaires étrangères. Les infirmières et les médecins, spécialisés dans les soins intensifs, vont renforcer les équipes médicales de deux hôpitaux à Mindelo et à Praia, et y participer à des actions de formation, a précisé le gouvernement portugais.

Le Portugal avait déjà annoncé l’envoi de 24 000 doses de vaccins à la suite d’une demande du gouvernement capverdien face à l’aggravation de la situation sanitaire dans l’archipel. Cette aide s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre la pandémie élaboré par le Portugal, les pays africains de langue officielle portugaise (Palop) et le Timor oriental.

9h16 Brésil: la vaccination piétine en pleine hécatombe

La vaccination contre le Covid-19 au Brésil est encore poussive et la campagne débutée tardivement il y a quatre mois pourrait être à nouveau freinée par des retards dans l’importation de principes actifs pour fabriquer de nouvelles doses. Sous le coup d’une enquête parlementaire, le gouvernement Bolsonaro est accusé d’avoir sa part de responsabilité dans ces retards, à cause de tensions diplomatiques avec la Chine et de refus d’offres de vaccins.

Quelque 35 millions de Brésiliens ont reçu au moins une dose, soit 16% de la population. C’est trop peu pour avoir un vrai impact dans un pays où près de 435 000 vies ont été fauchées par le virus. «Les doses dont nous disposons actuellement ne permettent pas de vacciner au rythme souhaité», explique la pneumologue Margareth Dalcolmo, de la Fiocruz, institut de référence en santé publique. «Il faudrait déjà pouvoir vacciner les jeunes, ce sont eux qui font circuler le virus. (...) Plus de 70% de la population doit être vaccinée pour limiter cette propagation et éviter l’apparition de nouveaux variants», ajoute-t-elle.

Mais le Brésil doit d’abord immuniser les 80 millions de personnes considérées comme prioritaires, notamment les personnes âgées, les personnels soignants et les populations indigènes. Même si les doses sont livrées au compte-gouttes, le gouvernement assure que tous les adultes seront vaccinés d’ici la fin de l’année.

5h37 L’Argentine franchit la barre des 70 000 décès

L’Argentine a dépassé samedi le seuil des 70 000 décès dus au coronavirus depuis le début de la pandémie, alors que la moyenne des nouveaux cas quotidiens se situe à plus de 20 000, selon les autorités.

Selon le dernier rapport du ministère de la Santé, 400 personnes sont décédées au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de décès à 70 253. En outre, les autorités ont fait état de 21 469 nouvelles contaminations, ce qui porte le nombre total de contaminations au Covid-19 à 3 290 935 sur une population de 45 millions d’habitants.


Samedi 15 mai

17h30 20 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin en France

Vingt millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19 en France, a annoncé samedi Emmanuel Macron dans un tweet, permettant au gouvernement d’atteindre l’objectif qu’il s’était fixé. «20 millions de Français vaccinés !», a également écrit le Premier ministre Jean Castex sur les réseaux sociaux. «À tous ceux qui se sont mobilisés pour atteindre cet objectif : merci pour votre engagement et votre exceptionnelle mobilisation. À tous nos compatriotes éligibles qui ne sont pas encore vaccinés: rendez-vous sur santé.fr.», a-t-il ajouté.

16h10 France: manif d’anti-masques à Lyon avec Jean-Marie Bigard

De 300 à 400 personnes «venues de toute la France», avec comme figure de proue l’humoriste Jean-Marie Bigard, se sont rassemblées dans le calme samedi à Lyon pour protester contre le port du masque. Dans la foule hétéroclite, des anti-vaccins («Vax ARN, manip génétique»), un indépendantiste savoyard drapeau au vent, des partisans du Pr Jean-Bernard Fourtillan, incarcéré pour avoir mené des essais thérapeutiques sauvages. Une jeune femme arbore une étoile jaune.

Les forces de l’ordre n’étaient pas visibles alors qu’aucun des manifestants ne respectait les gestes barrières. Une autre manifestation, jugée à risques par les autorités, se déroulait au même moment non loin, place Bellecour, pour la défense du peuple palestinien.

13h30 Confinement au Bengale occidental où l'épidémie flambe après des meetings politiques

L'Etat indien du Bengale occidental, particulièrement frappé par la pandémie de Covid-19 après des rassemblements électoraux de masse en avril, a imposé samedi un confinement de deux semaines afin de tenter de freiner les contaminations.

Tous les bureaux, magasins et transports publics dans cet Etat du nord-est de l'Inde, où un nombre record de contaminations et décès ont été rapportés, seront fermés pendant quinze jours.

Le Bengale a enregistré 21 000 nouveaux cas de contamination sur les 326 000 rapportés en Inde samedi. Les hôpitaux sont submergés.

11h Le Portugal autorise les voyages touristiques pour la plupart des pays européens

Après le Royaume-Uni, le Portugal autorisera à partir de lundi les voyages touristiques pour la plupart des pays européens, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur.

Les personnes en provenance des pays de l'Union européenne ayant une incidence du coronavirus «inférieure à 500 cas pour 100 000 habitants» pourront effectuer «tous types de voyage vers le Portugal, y compris les voyages non essentiels», a précisé le gouvernement dans un communiqué.

Des restrictions de voyage sont toutefois maintenues pour huit pays, dont cinq de l'Union européenne. es restrictions de voyage, limitées aux voyages essentiels, se maintiennent uniquement pour huit pays, dont cinq de l'Union européenne. Il s'agit de Chypre, de la Croatie, de la Lituanie, des Pays-Bas et de la Suède, ainsi que de l'Afrique du Sud, du Brésil et de l'Inde.

7h30 A Washington, les touristes reviennent

Avec la réouverture cette semaine du jardin public en face de la Maison Blanche, le défilé de touristes prenant des selfies a recommencé. Washington, dont les mesures anti-Covid étaient parmi les plus strictes du pays, est un dernier symbole du retour à la normale aux Etats-Unis.

Abritant d’imposants bâtiments officiels comme le Capitole ou la Cour Suprême, la ville a commencé à rouvrir vendredi les portes de ses musées – gratuits – dont le Musée de l’histoire afro-américaine et la Galerie nationale des portraits qui va bientôt accueillir celui de l’ancien président Donald Trump. D’ici vendredi prochain, six musées gérés par la célèbre Smithsonian Institution, ainsi que le zoo de la ville, accueilleront de nouveau le public, au moment où de plus en plus de personnes sont vaccinées et que la circulation du virus est très faible.

De quoi attirer davantage de touristes et espérer un rebond économique après une année de pandémie qui a laissé la capitale américaine, hôte de multiples conférences et réunions des institutions internationales, exsangue.

4h15 Canada: le général dirigeant la campagne de vaccination visé par une «enquête militaire»

Le général qui coordonnait depuis novembre la campagne de vaccination contre le Covid-19 au Canada, a quitté ses fonctions au sein de la Santé publique en raison d’une enquête militaire le visant, a annoncé vendredi le ministère de la Défense.

Ancien commandant de la mission de l’Otan en Irak, le général Dany Fortin a quitté son poste de coordinateur «en attendant les résultats d’une enquête militaire», indique le ministère dans un bref communiqué, sans autres précisions. L’actuel chef d’état-major par intérim, le général Wayne Eyre, «révisera les prochaines étapes avec le major général Fortin», selon le communiqué.

00h Walmart renonce au masque obligatoire dans ses magasins

Le géant américain de la distribution Walmart a annoncé vendredi que ses employés et clients vaccinés contre le Covid-19 ne seront plus obligés de porter de masque dans ses magasins, après l’annonce de nouvelles directives des autorités sanitaires.


Vendredi 14 mai

20h Boris Johnson: «Le nouveau variant pourrait fortement perturber» le déconfinement

Le premier ministre britannique Boris Johnson a prévenu vendredi que le variant indien risquait de perturber la poursuite du déconfinement en Angleterre s’il continuait à s’y propager, après une poussée préoccupante à certains endroits.

À ce stade, il n’y a aucune raison de repousser l’assouplissement de lundi, a estimé le dirigeant conservateur lors d’une conférence de presse. Mais si le variant se révèle beaucoup plus contagieux, «nous serons confrontés à des choix difficiles», a-t-il souligné.

19h30 L'Allemagne reclasse la Grande-Bretagne en zone à risques

L’Allemagne a de nouveau classé la Grande-Bretagne dans sa liste des zones à risques en raison des cas de variant indien, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires, sans que cela n’entraîne de restrictions supplémentaires pour les voyageurs.

La catégorie des pays dits à risque, la moins élevée de l’échelle, regroupe ceux où le taux d’incidence se situe entre 50 et 200 cas d’infection pour 100 000 habitants sur sept jours. En Grande-Bretagne, le taux d’incidence est inférieur à 50 mais la «présence au moins limitée» du variant indien sur le territoire justifie ce classement, explique l’institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI).

19h 2021 «plus mortelle» que 2020

La deuxième année de la pandémie est en passe de faire plus de morts que l'an dernier, a prévenu vendredi l'OMS au moment où plusieurs pays entrevoient l'espoir d'une vie plus normale alors que d'autres, comme l'Inde, restent aux prises avec une flambée épidémique dévastatrice. La pandémie de Covid-19 a fait au moins 3,3 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019 et l'apparition de variants ainsi que la progression inégale des campagnes de vaccination selon les pays continuent d'inquiéter.

Selon le patron de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, «au train où vont les choses, la deuxième année de la pandémie sera «beaucoup plus mortelle que la première"».

15h25 Le patron de l'OMS appelle à ne pas vacciner les enfants

Le patron de l'OMS a appelé vendredi les pays à renoncer à vacciner les enfants et les adolescents contre le Covid et à faire don des doses ainsi libérées au système Covax pour les redistribuer aux pays défavorisés.

14h31 Le Portugal autorise les voyages touristiques depuis le Royaume-Uni dès lundi

Les touristes britanniques pourront se rendre au Portugal à partir de lundi après la levée des restrictions mises en place début janvier pour maîtriser l'explosion de la pandémie de Covid-19 en début d'année, a annoncé vendredi le gouvernement portugais.

Cette décision intervient après celle du Royaume-Uni, qui avait placé le Portugal sur la «liste verte» des pays où ses ressortissants pourront se rendre sans devoir observer une quarantaine à leur retour.

14h30 L'Inde commence à utiliser le vaccin russe

La vaccination avec le Spoutnik V russe a commencé vendredi en Inde, a annoncé le fonds souverain russe (RDIF) qui a financé en partie le développement du vaccin et négocie ses accords de production à l'étranger.

«Spoutnik V est devenu le premier vaccin de fabrication étrangère utilisé en Inde», a indiqué le RDIF dans un communiqué, notant que les premières injections ont eu lieu à Hyderabad (centre) après l'arrivée du premier lot de vaccins le 1er mai et que «le deuxième lot de Spoutnik V devrait arriver d'ici la fin de la semaine».

13h44 Fin de la quarantaine en Italie pour les touristes européens

L’Italie a annoncé vendredi la fin de la mini-quarantaine de cinq jours imposée jusqu’ici aux voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne, dans le but affiché de relancer son secteur touristique.

«Le ministre de la Santé Roberto Speranza a signé une ordonnance qui prévoit l’entrée en provenance des pays de l’Union européenne, de la zone Schengen, de Grande-Bretagne et d’Israël avec un test (anti-Covid, ndlr) négatif, annulant ainsi le système actuellement en vigueur de mini-quarantaine», a indiqué son ministère dans un communiqué. Cette mesure entrera en vigueur à partir de dimanche.

L’Italie compte beaucoup sur les touristes étrangers pour relancer son économie, alors que le secteur touristique représente environ 13% de son PIB.

12h39 La quarantaine pour entrer en France étendue

Les voyageurs en provenance de quatre pays supplémentaires, dont la Colombie, devront observer à partir de dimanche une quarantaine obligatoire de dix jours à l'arrivée en France en raison de la circulation de l'épidémie de coronavirus dans ces pays, a annoncé Matignon vendredi.

Cette restriction s'appliquera également au Bahreïn, au Costa Rica et à l'Uruguay. Douze pays étaient déjà soumis à de telles restrictions dont le Brésil, l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Argentine et la Turquie.

12h22 Londres maintient son déconfinement malgré le variant indien

Le gouvernement britannique a confirmé vendredi mettre en œuvre la prochaine étape de son plan de déconfinement lundi, malgré une poussée préoccupante du variant indien en Angleterre où a été lancée une campagne de dépistage accéléré. Outre cette mesure, raccourcir l’intervalle entre les deux doses de vaccin (jusqu’à trois mois actuellement) ou élargir la vaccination aux plus jeunes figurent aussi parmi les options étudiées par le gouvernement pour freiner la poussée du variant B1.617.2.

Le nombre de cas au Royaume-Uni a grimpé de 520 la semaine dernière à 1 313 cette semaine, selon le ministère de la Santé. La plupart sont concentrés dans le nord-ouest de l’Angleterre, notamment dans la ville de Bolton, et certains à Londres. Malgré cette poussée du variant surveillée de près par les autorités, «nous pensons que la feuille de route pour lundi est maintenue parce que la vaccination se poursuit», a dit le secrétaire d’État Nadhim Zahawi.

Lundi marque une étape sensible du déconfinement avec la reprise du service en salles pour les pubs et restaurants, la réouverture des cinémas et théâtres. Les rencontres en intérieur seront de nouveau autorisées.

11h42 Le Japon élargit l'état d'urgence

Le Japon a étendu vendredi son état d'urgence, déjà en place sur six départements, à trois préfectures supplémentaires face à la recrudescence de la pandémie, à dix semaines seulement de l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo.

«Nous avons décidé d'ajouter les préfectures de Hokkaido, Okayama et Hiroshima à celles déjà sous état d'urgence» jusqu'au 31 mai, a annoncé le Premier ministre nippon Yoshihide Suga.

11h39 La COP26 se tiendra bien en présentiel à Glasgow

Le président de la COP 26, Alok Sharma, a confirmé vendredi que ce sommet sur le climat prévu en novembre à Glasgow, en Écosse, aurait bien lieu «en présentiel» malgré la pandémie de coronavirus, assurant que des précautions seraient prises pour qu’il se déroule «en toute sécurité».

Initialement prévu pour novembre 2020, le sommet sur le climat COP26 – qui réunira des dirigeants issus de 196 pays, ainsi que des entreprises et des experts – a déjà été repoussé en raison de la pandémie.

10h03 Le service de santé irlandais victime d’une attaque informatique

Le service public de santé irlandais, HSE Ireland, a annoncé vendredi avoir dû arrêter l’ensemble de son système informatique en raison d’une «importante» cyberattaque utilisant un rançongiciel, ou «ransomware».

«Il y a une attaque ransomware importante sur les systèmes informatiques de HSE. Par précaution, nous avons arrêté tous nos systèmes informatiques afin de les protéger de cette attaque et de nous permettre d’évaluer pleinement la situation avec nos propres partenaires de sécurité», a tweeté l’organisme. HSE s’est excusée de la gêne occasionnée à ses patients et a précisé que les vaccinations ne sont pas affectées et «se dérouleront comme prévu».

9h53 Tour de vis à Singapour après une hausse des cas

Singapour a annoncé vendredi une série de restrictions visant à juguler une récente hausse des cas de Covid-19 dans la cité-État qui, durant des mois, n’a enregistré quasiment aucun cas de contamination locale.

À partir de dimanche, les restaurants ne pourront plus servir de clients sur place, les rassemblements de plus de deux personnes à l’extérieur seront interdits et les visites à domicile seront limitées à deux convives, ont annoncé les autorités.

4h07 Tapis rouge en Grèce pour le retour des touristes

La Grèce espère prendre de vitesse ses voisins européens pour la saison touristique, vitale pour son économie, avec le retour tant attendu des touristes après sept mois d’un confinement, finalement levé vendredi. «Nous levons l’ancre», a proclamé le ministre grec du Tourisme Harry Theocharis, en lançant officiellement la saison jeudi soir depuis le temple antique de Poséidon au cap Sounion, près d’Athènes.

Finie l'interdiction de quitter son département ou de se rendre sur une île sans en être résident, finies les autorisations de sortie par SMS, finis les contrôles de police et les amendes... Partout en Grèce, confinée depuis le 7 novembre, les musées aussi rouvrent vendredi. Seule condition désormais pour voyager en Grèce, pays dont l'économie est très dépendante du tourisme: être vacciné ou présenter un test Covid négatif.

La Grèce a mis en place un plan de vaccination pour protéger ses îles, comme ici Santorin, et les rouvrir aux touristes.

Le gouvernement grec a également lancé une grande campagne de vaccination, en vue de la saison touristique, notamment dans les îles. «L'ensemble de nos îles seront entièrement protégées d'ici fin juin. Jusqu’ici, un tiers d'entre elles ont été vaccinées», a annoncé le ministre du Tourisme. Au total, plus de 3,8 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin dans un pays de 11 millions d'habitants.

00h27 Maladies respiratoires: des scientifiques réclament un «changement de paradigme» sur la ventilation

Près de 40 scientifiques du monde entier ont appelé jeudi à «un changement de paradigme» en réclamant la mise en place de normes de ventilation dans les bâtiments, afin de mieux lutter à l’avenir contre les infections respiratoires comme le Covid-19, transportées par voie aérienne.

00h26 Terminus au Canada pour les mythiques autocars Greyhound

L’emblématique société d’autocars Greyhound a annoncé jeudi qu’elle cessait ses activités au Canada, hors itinéraires transfrontaliers avec les États-Unis, en raison de la pandémie de coronavirus. Greyhound Canada avait suspendu depuis mai 2020 ses dernières lignes en Ontario et au Québec, à cause de l’effondrement du nombre de passagers suite aux restrictions de déplacement provoquées par les mesures anti-Covid. Ces lignes seront définitivement fermées à compter de vendredi, a indiqué la compagnie.


Jeudi 13 mai

22h45 Fini le masque à l'intérieur pour les Américains vaccinés

Les Américains vaccinés contre le Covid-19 n’ont plus besoin de porter de masque en intérieur, ont déclaré, jeudi, les autorités sanitaires, en annonçant mettre à jour leurs recommandations.«Toute personne étant complètement vaccinée peut participer à des activités en intérieur et en extérieur, petites ou importantes, sans porter de masque ni respecter la distanciation physique», a déclaré Rochelle Walensky, la directrice des Centres de prévention et de lutte contre les maladies, principale agence fédérale de santé publique des États-Unis.

Il est toutefois recommandé aux personnes vaccinées de continuer à porter un masque dans les transports (avions, bus, trains), ainsi que dans les aéroports et les gares. Actuellement, environ 35% de la population américaine, soit plus de 117 millions de personnes, ont reçu la ou les doses de vaccins nécessaires (le vaccin de Johnson & Johnson se fait en une seule injection, ceux de Pfizer et Moderna en deux).

22h15 Trois coachs des Yankees vaccinés mais infectés

Mercredi, peu avant la victoire des New York Yankees face aux Rays de Tampa Bay (1-3) en Major League Baseball, la franchise new-yorkaise a annoncé trois cas de contamination au nouveau coronavirus au sein de son encadrement. Le coach de troisième base Phil Nevin, l'entraîneur de première base Reggie Willits et un autre membre du staff ont tous été testés positifs.

Là où la surprise a été grande, c'est que ces trois hommes avaient été vaccinés en bonne et due forme le 4 avril avec la solution Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu'une injection. Les vaccins contre cette maladie ne sont pas 100% efficaces. Cela varie selon les sérums utilisés.

20h Le nombre de patients en réa passe sous les 4 500 en France

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptent désormais 4 442 malades du Covid en France, dont 139 nouvelles admissions en 24 heures, contre 4 583 mercredi. Ce chiffre est en diminution quasi continue depuis le point haut de 6 001 atteint le 26 avril (plus haut que le pic de la deuxième vague de l'automne à 4 900 mais en dessous de celui de la première vague en avril 2020, autour de 7 000).

Le nombre total d'hospitalisations pour Covid poursuit également sa baisse, avec 23 656 patients comptabilisés jeudi, dont 618 nouvelles hospitalisations en 24 heures, contre 24 254 la veille.

18h30 Les 12-15 ans vaccinés aux États-Unis

Les adolescents âgés de 12 à 15 ans ont pu commencer à se faire vacciner contre le Covid-19 partout aux États-Unis, jeudi, après l’extension, plus tôt cette semaine, de l’autorisation du vaccin de Pfizer/BioNTech pour cette tranche d’âge, qui représente 17 millions de personnes dans le pays. «C’est un nouveau pas de géant dans notre lutte contre la pandémie», a déclaré, mercredi, le président américain Joe Biden, en encourageant les parents à faire vacciner leur progéniture. «Le vaccin pour les enfants entre 12 et 15 ans est sûr, efficace, pratique, rapide et gratuit», a-t-il martelé, ajoutant que 15 000 pharmacies à travers le pays devaient être prêtes à réaliser les piqûres.

L’Agence américaine des médicaments avait donné son autorisation lundi, après avoir étudié les données d’essais cliniques sur environ 2 000 jeunes.

16h Inquiétude au Royaume-Uni à cause du variant indien

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a exprimé jeudi son inquiétude face à des poussées localisées en Angleterre du variant du coronavirus apparu en Inde, «n'écartant rien» pour le combattre tout en se montrant confiant quant à la poursuite du déconfinement. «Il y a un éventail très large de points de vues scientifiques au sujet de ce qui pourrait se produire», a-t-il ajouté. Les médias britanniques évoquent des poussées localisées du variant, notamment à Bolton, près de Manchester (nord).

Pour autant, Boris Johnson s'est voulu rassurant sur les prochaines étapes du déconfinement prévues en Angleterre les 17 mai (avec notamment la reprise du service à l'intérieur pour les pubs et restaurants) et le 21 juin, où la levée de la plupart des dernières restrictions est envisagée. «Pour le moment, je ne vois rien qui me dissuade de penser que nous pourrons continuer (...) mais nous aurons peut-être des choses à faire localement et nous n'hésiterons pas si c'est le conseil qui nous est donné», a-t-il ajouté.

14h43 Levée des brevets: Pékin soutient les discussions à l’OMC

La Chine s’est dite jeudi favorable à une proposition de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid afin d’accroître leur production.

La levée des brevets sur les vaccins est une mesure réclamée depuis des mois à l’OMC par de nombreux pays défavorisés ou en développement. Mais la demande se heurte à l’opposition des laboratoires au nom de leur effort financier dans la recherche, ainsi que de nombreux pays développés, où se trouvent les sièges de géants pharmaceutiques.

Jusqu’à présent, Pékin n’a jamais clairement annoncé une levée des brevets sur ses vaccins anti-Covid: le Sinopharm, homologué en urgence par l'Organisation mondiale de la santé début mai, et un deuxième, fabriqué par le même laboratoire, dont l'homologation n'as pas encore été approuvée.

12h33 Nouveau bilan mondial de la pandémie

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3 333 603 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 12h.

Sur la journée de mercredi, 13 903 nouveaux décès et 746 250 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 4 120 nouveaux morts, le Brésil (2 494) et les États-Unis (855).

10h14 Des centaines de détenus infectés à Bangkok

Plus de 2 800 détenus, dont plusieurs figures de proue du mouvement pro-démocratie en Thaïlande, ont été infectés par le coronavirus dans deux des principales prisons de Bangkok, a indiqué jeudi Taweesin Visanuyothin, porte-parole du centre de gestion du coronavirus.

Les autorités ont dévoilé ces chiffres après qu’une des têtes d’affiche du mouvement pro-démocratie a tiré la sonnette d’alarme. Panusaya Sithijirawattanakul, dit Rung, a annoncé mercredi sur les réseaux sociaux avoir été testée positive au Covid-19 cinq jours après avoir été libérée sous caution, début mai. Un autre leader, Panupong Jadnok, dit «Mike», a aussi été infecté et son avocat va demander sa libération sous caution.

Le royaume connaît ces dernières semaines sa pire vague depuis le début de la crise sanitaire, recensant au total près de 95 000 cas et 518 décès.

7h15 Les États-Unis pourraient bientôt tomber le masque en intérieur

Aux États-Unis, face au nombre croissant de personnes vaccinées et au recul des cas de Covid-19, de nombreux experts avancent que le temps sera bientôt venu de lever les obligations du port du masque en intérieur pour tous dans la plupart des lieux publics. «Ceux qui sont déjà complètement vaccinés peuvent porter un masque en signe de solidarité ou symboliquement, mais cela ne bénéficie à personne d’autre», explique Vinay Prasad, épidémiologiste à l’Université de Californie, à San Francisco.

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies, principale agence de santé publique aux États-Unis, recommandent déjà que les personnes vaccinées ne portent plus de masque dehors, ni en intérieur quand elles sont en petits groupes avec d’autres personnes vaccinées.

Le président Joe Biden, qui a fixé la date du 4 juillet pour que 70% des adultes américains aient reçu au moins une dose, a déclaré jeudi lors d’une réunion avec des gouverneurs que de nouveaux assouplissements arriveraient «bientôt».

1h51 Aux États-Unis, une loterie pour les vaccinés avec 1 million de dollars à la clé

Dans un pays qui ne sait plus quoi inventer pour pousser sa population à se faire vacciner, le gouverneur de l’État américain de l’Ohio a annoncé mercredi créer une loterie avec 1 million de dollars à la clé pour les personnes ayant reçu une injection. Pour espérer remporter la cagnotte, les participants devront avoir plus de 18­ ans, habiter dans l’Ohio, et avoir reçu au moins une dose d’un vaccin anti-Covid.


Mercredi 12 mai

23h20 Le sommet Afrique-France de Montpellier reporté à octobre

Le sommet Afrique-France, qui devait se tenir début juillet à Montpellier, dans la sud de la France, a été reporté à début octobre car les contraintes de déplacement liées à l’épidémie de Covid-19 seront «insuffisamment levées cet été», a annoncé vendredi la mairie.

22h56 Bruxelles autorise Rome à verser une aide à Alitalia

La Commission européenne a autorisé mercredi l’État italien a verser une aide de 12,8 millions d’euros à la compagnie aérienne Alitalia, confrontée comme le reste du secteur à une chute historique de l’activité à cause de la pandémie.

«L’aide italienne de 12,835 millions d’euros en faveur d’Alitalia est conforme aux règles de l’UE en matière d’aides d’État», a expliqué la Commission dans un communiqué. «Cette mesure vise à indemniser la compagnie aérienne pour les pertes subies sur certaines liaisons en raison de l’épidémie de coronavirus au cours du mois de janvier 2021», a-t-elle précisé.

19h30 La Tunisie lèvera le confinement après le ramadan

La Tunisie a annoncé la levée de la plupart des restrictions décidées pour lutter contre le coronavirus dès lundi, après la fête musulmane célébrant la fin du ramadan, à l’issue d’une semaine de confinement général qui n’a été que partiellement appliqué.

Les écoles, universités et lieux de culte pourront rouvrir le 17 mai, ainsi que les cafés et restaurants, en théorie à 30 ou 50% de leur capacité maximum. Jusqu’au 6 juin, le couvre-feu en vigueur débutera à 22h au lieu de 19 heures. Enfin, pour les voyageurs arrivant de l’étranger, le confinement reste obligatoire pendant cinq à sept jours dans des hôtels.

19h00 New York vaccine dans une gare

Certains sont des étrangers venus droit de l’aéroport, d’autres des New-Yorkais qui veulent se faire vacciner le plus simplement possible: tout le monde peut, depuis ce mercredi, se faire immuniser contre le Covid-19 dans la belle gare de Grand Central, à New York, dans le cadre d’un programme-pilote visant à convaincre les récalcitrants.

Peu après 7h du matin, les premiers patients faisaient la queue dans le grand hall chargé d’histoire de cette gare située au cœur de Manhattan, pour recevoir le vaccin en une dose de Johnson & Johnson. Le dispositif a été pensé «pour qu’on puisse se faire vacciner le plus vite possible», et est «ouvert à tous, touristes, passagers, tous ceux qui passent par la gare», a souligné Catherine Rinaldi, une des responsables des transports new-yorkais. Et pour mieux séduire, un pass de métro d’une semaine est offert à tous les nouveaux vaccinés.

18h40 Pauvreté «démultipliée» en France

Pauvreté mais aussi détresse psychologique ou isolement, la crise sanitaire a «démultiplié» les situations de précarité en France, selon un rapport d’un organe rattaché au gouvernement remis, mercredi, au premier ministre Jean Castex.

La pandémie de Covid-19 «a occasionné une aggravation d’une condition déjà dégradée, autant que l’exposition de nouveaux publics à la pauvreté», peut-on lire dans ce document du Conseil national de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, qui s’inquiète d’une probable «bombe à retardement».

18h35 La Norvège renonce au vaccin anti-Covid d'AstraZeneca et suspend celui de Johnson & Johnson

La Norvège va, dans le cadre de son programme de vaccination anti-Covid, renoncer définitivement au vaccin d'AstraZeneca et maintenir la suspension du vaccin de Johnson & Johnson qu'elle proposera toutefois à ceux qui se portent volontaires, a annoncé mardi le gouvernement.

La Première ministre Erna Solberg a justifié ces mesures en raison des risques rares mais graves que peuvent provoquer ces vaccins utilisant la même technologie de l'adénovirus.

14h50 Les Russes ont moins peur du Covid et sont réfractaires au vaccin

Une majorité de Russes n'a pas peur du Covid et ne compte pas se faire vacciner, selon un sondage publié mercredi, illustrant les difficultés de la stratégie de vaccination voulue par Vladimir Poutine.

Selon ce sondage de l'institut Levada réalisé en avril, 62% des personnes interrogées ne sont pas prêtes à se faire vacciner avec le Spoutnik V, développé par Moscou et au cœur de la politique d'immunisation russe et de la communication de l'État.

Parallèlement, 56% des Russes disent ne pas craindre une contamination, taux identique à février mais en forte hausse par rapport aux 41% de décembre.

14h30 La situation se détériore en Guyane

Le gouvernement français a signalé, mercredi, une «détérioration» de la situation sanitaire en Guyane, où la population reste peu vaccinée, alors que, selon une source proche des autorités sanitaires, un foyer a été détecté à l’hôpital de Cayenne.

Les secteurs les plus touchés sont «l’île de Cayenne», un bassin de 12 000 habitants avec un taux d’incidence monté à 485 pour 100 000 habitants la semaine du 2 au 8 mai, et un taux d’incidence atteignant 441 sur le secteur dit des Savanes, comprenant la ville spatiale de Kourou. Des secteurs déjà soumis à un couvre-feu de 19h à 5h en semaine, et le week-end de samedi 19h à lundi 5h.

14h10 La Chine fait don de 300 000 doses de vaccin Sinopharm au Sénégal

Le Sénégal va recevoir dans les prochains jours 300 000 doses de vaccin Sinopharm, don de la Chine, ont indiqué le président Macky Sall et l'ambassade de Chine à Dakar.

En témoignage «de l'amitié et de la solidarité entre la Chine et le Sénégal», le gouvernement chinois offre 300 000 doses de Sinopharm et 300 800 seringues avec aiguille, indique l'ambassade de Chine sur les réseaux sociaux. Le Sénégal avait acheté 200 000 doses de Sinopharm à la Chine en début d'année.

14h La Chine livre des vaccins au Bangladesh profitant du vide laissé par l'Inde

La Chine a fait don mercredi d'un demi-million de doses de son vaccin anti-Covid-19 au Bangladesh après que l'Inde a suspendu l'exportation de vaccins vers ses voisins d'Asie du Sud.

Un avion cargo de l'armée de l'air du Bangladesh transportant les vaccins de Sinopharm est arrivé dans la matinée à l'aéroport international Hazrat Shahjalal de Dacca.

13h30 La France réclamera la réciprocité

La France réclamera la réciprocité si les frontières de l’UE sont réouvertes aux Américains pour la saison estivale, a souligné mercredi le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes.

«Nous sommes en train de travailler au niveau européen, ce sera sans doute d’ici la fin du mois de mai, sur une liste de pays non européens, peut-être les Etats-Unis», dont les ressortissants seront admis en Europe du fait de la décrue de l’épidémie de Covid 19, a déclaré Clément Beaune sur la chaîne publique France 2.

Ce feu vert à l’ouverture des frontières pour des déplacements non essentiels reposera sur trois critères: une «situation sanitaire solide» dans les pays en question, une «preuve fiable de vaccination ou de test» et la «réciprocité», a-t-il noté.

13h Les Maldives refusent certains touristes

Les Maldives ont annoncé mercredi qu’elles suspendaient la délivrance des visas touristiques aux voyageurs en provenance des pays d’Asie du Sud, en raison d’une recrudescence des contaminations par le Covid-19 dans l’archipel.

«Le gouvernement des Maldives a décidé de suspendre temporairement la délivrance de visas touristiques aux voyageurs originaires des pays d’Asie du Sud -- Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Inde, Népal, Pakistan et Sri Lanka», a précisé le ministère du Tourisme.

12h L'Espagne espère 45 millions de touristes en 2021

L'Espagne espère attirer en 2021 «environ 45 millions de touristes étrangers», soit la moitié du nombre de visiteurs reçus en 2019, avant le début de la crise sanitaire, a déclaré mercredi, la ministre espagnole du Tourisme.

«C'est une prévision prudente, réaliste, que de récupérer la moitié des touristes internationaux que nous avions reçus en 2019», a estimé Reyes Maroto, lors d'une conférence de presse. En 2019, l'Espagne avait accueilli 83,5 millions de touristes étrangers, se classant deuxième destination touristique mondiale après la France.

10h Inde: nombre de décès mis en doute

Dans l’ensemble de la vaste nation de 1,3 milliard d’habitants, la vague dévastatrice du Covid-19 a submergé les hôpitaux, les crématoriums et les cimetières. Et si la pandémie semble s’atténuer dans les grandes villes, le virus sévit dans l’arrière-pays rural, où vivent les deux tiers de la population.

«Les décès sont beaucoup plus nombreux que ce que nos données officielles révèlent», affirme à l’AFP Anant Bhan, chercheur indépendant en politique de santé et bioéthique, «même de trois à quatre fois plus serait une sous-estimation».

Les chiffres ne collent pas, notamment dans le Gujarat (ouest), l’État d’origine du Premier ministre Narendra Modi. Comme à Rajkot, où 154 décès ont été officiellement enregistrés entre le 1er et le 23 avril, quand les responsables de la santé de la ville eux-mêmes en recensaient 723.

7h19 Sortie de l’état d’urgence et pass sanitaire: l’Assemblée française vote finalement le texte

L’Assemblée nationale a finalement adopté dans la nuit de mardi à mercredi, par 208 voix contre 85, le projet de loi de sortie progressive de l’état d’urgence et le controversé «pass sanitaire», après une journée agitée par la fronde du MoDem dans la majorité.

Sous la pression des centristes, le gouvernement a accepté d’écourter la période de transition pendant laquelle des restrictions de libertés restent à sa disposition face à la pandémie, du 2 juin à fin septembre, plutôt que fin octobre. Il avait dû demander une seconde délibération, après le rejet de l’article premier du projet de loi en fin de journée.

6h54 Le Paraguay est submergé

Le Paraguay connaît un pic de contagion qui a submergé les hôpitaux au point que de nombreux patients, faute de nombre suffisant de lits, sont hospitalisés assis sur des chaises ou installés sur des brancards qui encombrent les couloirs. «C’est un vrai chaos. Il n’y a pas de place. C’est un miracle d’obtenir une chaise avec de l’oxygène. Mon père a dû rester assis huit jours sur une chaise avec un pied tout enflé», témoigne Vanessa, 32 ans.

Peu de temps après, sa mère a également dû être hospitalisée. Tous deux sont tirés d’affaire après avoir été transférés dans un hôpital militaire érigé pour soigner les patients au sortir des soins intensifs. Face à un personnel hospitalier débordé par l’afflux de patients, de nombreuses personnes accompagnent sans répit les membres de leur famille malades. Aux abords des hôpitaux, il es

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Victot Hugo le 24.02.2020 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon entre Luxembourg et l’Italie pas de contrôle pourquoi ?

  • lux le 24.02.2020 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec les vacances de la semaine dernière, beaucoup sont allés en italie devraient voir plus de contrôle à l'aéroport et aux bus et même aux personnes qui sont allées en voiture!!!

  • Infirmier de la Ville le 24.02.2020 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous.. le virus n'est pas chez nous mais on n'arrive déjà pas à remplacer le personnel soignant malade, pas assez nombreux!

Les derniers commentaires

  • GO GO GO le 17.05.2021 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Vitalik Buterin, le co-fondateur de la cryptomonnaie Ethereum à fait un don de plus d'un milliard de dollars en SHIB, une monnaie virtuelle en faveur de l'association India Covid Crypto Relief Fund. Pour que les indiens aient plus de chance de faire du profit le token doit prendre de la valeur et pour ça les gens doivent acheter. Merci à l'Essentiel de relayer cette information.

  • realite le 15.05.2021 17:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de Manifester contre le masque sinon se sera à vie !

  • JP L le 15.05.2021 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    Jean-Marie Bigard et les anti-masques : quand les c… se réunissent, vive le darwinisme!

  • Palamunitan le 15.05.2021 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C‘est bon pour nos concitoyens portugais... Rien d‘autre a dire.

  • Poule mouillée le 15.05.2021 00:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont de la chance les Indiens ils ont l’Ivermectine et le vaccins Spoutnik , le seul vaccin avec le Sinovac qui ne soit pas à ARN, au moins c’est un vaccin normal et pas une thérapie génique