Corruption en Russie

26 novembre 2018 08:32; Act: 26.11.2018 09:59 Print

Des milliards «volés» à l'agence spatiale russe

Le président de la cour des comptes russes a dénoncé la corruption autour de l'agence Roskosmos, d'énormes sommes d'argent ayant disparu. Des enquêtes sont en cours.

storybild

Les montants officiels de certains investissements autour de l'agence spatiale seraient trop élevés et des fonds seraient inutilisés depuis des mois. (photo: AFP/Joel Kowsky)

Sur ce sujet
Une faute?

L'agence spatiale russe Roskosmos, à la réputation entachée par plusieurs échecs dont la défaillance d'une fusée Soyouz en octobre, a été épinglée dimanche par la cour des comptes russe pour des irrégularités financières de grande ampleur et plusieurs milliards «volés». «Nous avons de gros problèmes avec Roskosmos. Il y a simplement des dépenses irrationnelles, toutes sortes de violations de la discipline financière», a déclaré le président de la cour des comptes, Alexeï Koudrine, dans une émission télévisée.

«Les procédures d'approvisionnement sont mauvaises, les prix sont trop élevés, beaucoup de projets sont inachevés ou en arrêt, et des fonds sont inutilisés depuis des mois. De plus, plusieurs milliards ont été perdus, c'est-à-dire volés, et des enquêtes sont en cours», a martelé l'ex-ministre des Finances. Un rapport de la cour des comptes avait précédemment signalé qu'en 2017, un total de 151 irrégularités ont été relevées dans le travail de l'agence spatiale, portant sur un total de 785,5 milliards de roubles (10,4 milliards d'euros au taux actuel), rappellent les agences russes.

Le chef de Roskosmos, Dmitri Rogozine, avait pour sa part demandé à la cour des comptes de procéder à un audit du secteur et a approuvé un plan de lutte contre la corruption pour 2018-2020. Le programme spatial russe a essuyé ces dernières années plusieurs déconvenues qui n'ont toutefois pas fait de victimes. Le 11 octobre, la fusée Soyouz qui devait emmener un cosmonaute russe et un astronaute américain vers l'ISS a été victime d'une défaillance du moteur au décollage.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lécrispédutrouduc le 26.11.2018 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez vous au moins on s'en occupe de la corruption...

  • Doris le 27.11.2018 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours ces mauvaises nouvelles sur mon pays l'URSS/Russie? Ici on en parle a peine.

  • Bobo énervant le 26.11.2018 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Delà corruption en Russie ? Heureusement sa magnificence Vladimir Vladimirovitch va y mettre bon ordre.

Les derniers commentaires

  • Doris le 27.11.2018 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours ces mauvaises nouvelles sur mon pays l'URSS/Russie? Ici on en parle a peine.

  • Yann L le 26.11.2018 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    duvaro a peut-être raison car une guerre détourne le regard des gens des problèmes du pays et V.V.Poutine sait que la stratégie marche dans un pays sans presse libre.

    • Stenzi le 26.11.2018 21:45 Report dénoncer ce commentaire

      "Poutine sait que la stratégie marche dans un pays sans presse libre" Excusez moi, mais je ne vous comprends pas. De quel pays sans presse libre parlez vous? Pas de la Russie en tout cas car il y a une presse libre!

  • manara le 26.11.2018 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oh la belle Russie bravo

  • Lécrispédutrouduc le 26.11.2018 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chez vous au moins on s'en occupe de la corruption...

  • duvaro le 26.11.2018 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vladimir Vladimirovitch ne peut pas tolérer ça mais peut-être il préfère attaquer l'Ukraine pour détourner les yeux du peuple des vrais problèmes du pays?