Présidentielle en Russie

19 mars 2018 09:33; Act: 19.03.2018 10:16 Print

Des milliers d'irrégularités lors du scrutin russe

Poutine a été réélu dimanche avec 76,7% des voix et un taux de participation supérieur à 2012, au prix de milliers de cas de fraude, selon l'opposition et des ONG russes.

Sur ce sujet

Vladimir Poutine a remporté dimanche une victoire d'une ampleur sans précédent en plus de 18 ans de pouvoir. Après dépouillement de 99,8% des bulletins, M. Poutine a largement devancé son principal adversaire, le candidat du Parti communiste Pavel Groudinine, qui n'a récolté que 11,79% des voix, devant l'ultranationaliste Vladimir Jirinovski, à 5,66%, et la journaliste proche de l'opposition libérale Ksénia Sobtchak (1,67%).

La participation, légèrement supérieure à celle de 2012 (65%), a été portée par les vastes efforts déployés par le Kremlin pour mobiliser les électeurs. Mais l'opposition russe, et en premier lieu Alexeï Navalny, interdit de participation au scrutin et qui avait appelé au boycott, ont accusé les autorités d'avoir gonflé le taux de participation grâce à de nombreuses fraudes, en bourrant les urnes ou en organisant le transport massif d'électeurs vers les bureaux de vote.

Victoire décidée d'avance

«La victoire de Poutine avec plus de 70% a été décidée d'avance», a expliqué à la presse l'opposant, qui a prévenu qu'il continuerait à appeler à des manifestations, «seul moyen de mener une lutte politique en Russie. L'ONG Golos, spécialisée dans la surveillance des élections, a dressé sur son site Internet une carte des fraudes faisant état de plus de 2 900 irrégularités, tels que bourrages d'urnes, votes multiples ou entraves au travail des observateurs.

L'ancien consultant de la NSA, Edward Snowden, qui vit en Russie après ses révélations sur la surveillance massive aux États-Unis, a diffusé sur Twitter une vidéo montrant ce qu'il présente comme un bourrage d'urne. «Exigez la justice. Exigez des lois et des tribunaux qui ont un sens. Reprenez en main votre avenir», a-t-il écrit. La présidente de la Commission électorale, Ella Pamfilova, a estimé pour sa part que les irrégularités constatées «ont été relativement modestes», ajoutant que le scrutin avait été transparent.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mimile le 19.03.2018 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    Vive Putin, vive la démocratie russe. Heureusement que Putin est là pour ordonner au soleil de se lever chaque matin, pour inciter les nuages de pleuvoir et d'irriguer les cultures, et pour encourager les vaches à donner du bon lait.

  • Lux le 19.03.2018 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surprise ?! Moi pas , je vous avait dit .... Bravo Poutine et bravo aussi à tous ceux qui le mettent sur un piedestal !

  • Pareille le 19.03.2018 11:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce qu'aux États-Unis il n'y a pas eu d'irrégularités pendant les dernières élections présidentielles !?...

Les derniers commentaires

  • RonnyWhitHouse le 20.03.2018 07:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi chercher midi à quatorze heures? Pourquoi toujours vouloir prétendre à l'innocence de la Russie? La Russie est une dictature et Poutine est un dictateur. CNN, USA Today et Washington Post sont les seuls à dire la vérité. Arrêtez de tomber dans le piège de la propagande russe!

    • Tanguy Ducrémlin le 20.03.2018 08:28 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi toujours accuser la Russie? Et pour information Ronny les seuls à dire la seule vérité vraie sont Sputnik et Russia Today alors que CNN, USA Today et Washington Post agissent de façon très perfide pour détruire l'image de la Russie à l'étranger!

    • RonnyWhiteHouse le 20.03.2018 08:48 Report dénoncer ce commentaire

      Attention Tanguy La Russie s'accuse elle même par les faits et par les paroles! Inutile de lire des journaux russes puisqu'ils se trouvent dans la main du kremlin! Juste pour dire: On parle du Brexit, on critique les Anglais pour leur lenteur .... mais est ce que le référendum était régulier? Je dis non car c'est de nouveau le kremlin qui a tout manipulé et de cela votre RT ou Sputnik n'en parle pas!

    • Tanguy Ducrémlin le 20.03.2018 20:12 Report dénoncer ce commentaire

      La Maison Blanche paie des agents pour intervenir sur les forums étrangers, eh bien elle ne peut pas être fière! Alors qu'elle prétend toujours défendre les valeurs du monde libre en accusant la Russie et Vladimir Vladimirovitch du mauvais et du pire. C'est honteux cette façon d'agir!

    • RonnyWhitHouse le 20.03.2018 21:00 Report dénoncer ce commentaire

      Cher Tanguy, un peu d'ironie sur ce site en réponse à votre propagande ne semble pas beaucoup vous plaire et c'est si étrange que vous évoquiez vous-même des "agents pour intervenir sur les forums étrangers" payés par la Maison Blanche, ce genre de pratiques vous est-il familier Tanguy?

  • Alexis IV le 20.03.2018 07:15 Report dénoncer ce commentaire

    @tous les anti-Poutine: J'espère vous voir tous ce soir à Esch dans la Kulturfabrik pour regarder et écouter les Pussy Riot! Ce sont des opposantes à Poutine et, malgré vos remarques, elles ne sont pas en prison, mais en bonne santé! Rendez bous ce soir: portes ouvertes dès 19:30!

    • citoyen le 20.03.2018 08:36 Report dénoncer ce commentaire

      elles ont été emprisonnées pendant deux ans , avec la menace d'y retourner dès le 1er mot contre le pouvoir de Poutine

    • Damon le 20.03.2018 09:40 Report dénoncer ce commentaire

      Justement citoyen en voilà une bonne raison de venir à Esch et de les soutenir! Vous pouvez même ramener un drapeau russe histoire de montrer que la Russie n'est pas que Poutine. Vous êtes citoyen? Alors soyez le jusqu'au bout! Et si des agents russes essayaient de les kidnapper nous allons faire un bouclier pour les en empêcher! A ce soir!!!

    • Citoyen le 20.03.2018 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      Elle n'étaient pas vraiment en prison mais exilées et sous surveillance. C'est vrai que la région est grise et désertique et leur exil ressemblait à de la prison. C'est Poutine qui les a libérées quelques années avant terme, tout comme il libéré d'autres prisonniers!

    • Mc Kron le 20.03.2018 19:13 Report dénoncer ce commentaire

      Pussy Riot c'est la crème de la crème à l'occidentale, encore que, j'invite tout internaute à faire une recherche sur Youtube avec "Navalny cafards Tchétchènes", vous comprendrez mieux le genre d'opposant démocratique russe que sponsorisent les pays occidentaux... c'est déjà notre quotidien mais on nous donne à bouffer de la télé poubelle tous les jours pour nous faire planer...

  • Bernard le 20.03.2018 06:48 Report dénoncer ce commentaire

    En France on a le résultat avant le dépouillement final alors balayez devant votre porte

  • Pierre le 19.03.2018 21:32 Report dénoncer ce commentaire

    Les élections ne sont pas libres. Les villes ou villages qui ne votent pas suffisamment pour Poutine sont exclues des subventions de l’Etat. Si on sait que beaucoup de gens en Russie sont à la limite de mourir de faim on comprend le résultat.

    • RonnyWhiteHouse le 20.03.2018 08:50 Report dénoncer ce commentaire

      A la limite?

  • Odin le 19.03.2018 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez avec vos ingérences à tout va. C’est vrai qu’en Europe il n’y a pas de corruption. Pathétique !!!!!