Covid-19 dans le monde

28 janvier 2022 21:07; Act: 28.01.2022 22:10 Print

Le pic de la 5e vague a été franchi au Canada

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 300 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 197 pays et territoires. Près de 5,6 millions de personnes sont mortes.

Le Luxembourg compte 153 435 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 948 décès.

• Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 872 126 décès, suivis par le Brésil (623 843), l'Inde (491 127) et la Russie (328 105 morts). Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Bosnie et la Hongrie. L'Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Vendredi 28 janvier

22h04 Le pic de la 5e vague franchi au Canada

Le Canada estime avoir atteint le pic de la 5e vague de Covid-19 après avoir battu des records de contamination ces dernières semaines, ont annoncé vendredi les autorités de santé publique. «Les infections ont atteint un pic à l'échelle nationale», a déclaré la Dr Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, même si «le nombre de cas signalés quotidiennement reste à des niveaux records et constitue toujours une sous-estimation du nombre réel d'infections».

Lors d'une conférence de presse, le ministre de la Santé Jean-Yves Duclos a demandé aux Canadiens de «continuer à faire preuve de prudence» même si, a-t-il poursuivi, «le pire d'Omicron est peut-être derrière nous». Ces derniers jours, le pays a enregistré plus de 19 000 cas quotidiennement, ce qui correspond à une diminution de 28% par rapport à la semaine précédente. La baisse concerne tous les groupes d'âge.

21h06 Le Covid plonge la Russie dans un abîme démographique

Un million d'habitants en moins en un an... La Russie n'en finit pas de plonger dans un abîme démographique, aggravé par le Covid, une crise que Vladimir Poutine ne parvient à enrayer malgré deux décennies d'incitations à la natalité. L'an passé, le géant russe a perdu 1,04 million d'habitants, contre 688 700 en 2020, une chute à mettre essentiellement sur le compte de la mortalité qui a bondi de 15,1%, la natalité ne connaissant qu'une légère baisse.

Le Covid-19 apparaît comme le meurtrier numéro 1, l'agence statistiques Rosstat ayant dénombré en 2020 et 2021 plus de 660 000 morts liées au nouveau coronavirus. C'est presque le double du bilan officiel communiqué quotidiennement par le gouvernement, qui est de 329 443 à ce jour. Ce bilan s'explique par une campagne de vaccination très poussive, la quasi-absence de mesures de confinement depuis le printemps 2020 et un non-respect généralisé de mesures sanitaires comme le port du masque dans les transports publics.

Le coût est d'autant plus lourd pour le pays que celui-ci se débat depuis trente ans avec une crise démographique.

14h18 Des épreuves du bac repoussées de mars à mai en France

Les épreuves de spécialité du bac, prévues du 14 au 16 mars, sont reportées à la mi-mai en raison de l'épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi, le ministère de l'Éducation nationale, à l'issue d'une réunion avec les représentants syndicaux. «Les épreuves écrites de spécialité du baccalauréat général et technologique sont reportées aux 11, 12 et 13 mai», a indiqué le ministère, dans un communiqué.

«Le programme des épreuves sera le même que celui fixé pour le mois de mars. Les candidats n'auront donc pas plus de thématiques à réviser, mais uniquement plus de temps pour travailler le programme initial», a détaillé le ministère.

13h29 Une majorité de décès du Covid liés à Omicron en France

Omniprésent depuis plusieurs semaines dans les contaminations, le variant Omicron est désormais lié à plus d'un décès sur deux avec Covid-19 à l'hôpital, selon des chiffres publiés vendredi, par le ministère de la Santé. Présent dans 99% des tests PCR positifs, 88% des entrées en hospitalisation conventionnelle et 79% des admissions en soins critiques, Omicron a également concerné 57% des décès «survenus à l'hôpital avec Covid-19» durant la semaine du 17 au 23 janvier.

Sur cette même période, Santé publique France a recensé 1 598 décès liés au Covid à l'hôpital. Heureusement, Omicron «apparaît bien moins létal», les patients infectés présentant un «risque de décéder après être passé à l'hôpital réduit de plus de moitié». Et ce, «quelle que soit leur protection vaccinale».

Les personnes non vaccinées restent néanmoins surreprésentées dans les «événements liés au Covid-19»: comptant pour 8% de la population totale des plus de 20 ans, ils ont totalisé 16% des tests positifs, 39% des entrées en hospitalisation conventionnelle, 54% des admissions en soins critiques et 46% des décès entre le 20 décembre et le 16 janvier.

9h57 Les Philippines veulent relancer leur secteur touristique

Les Philippines vont rouvrir leurs frontières aux touristes vaccinés et lever l'obligation de quarantaine à partir du 10 février, ont annoncé vendredi, les autorités. Cette mesure est destinée à apporter une bouffée d'oxygène au secteur du tourisme des Philippines, dévasté par près de deux ans de fermeture des frontières.

À compter du 10 février, les voyageurs en provenance de 157 pays pourront effectuer de courts séjours dans l'archipel. Les touristes entièrement vaccinés originaires des pays figurant sur cette liste devront présenter un test de dépistage négatif et n'auront pas à effectuer de quarantaine à leur arrivée.

Cette liste ne comprend pas la Chine, Taïwan et l'Inde. Mais elle inclut les États-Unis, la Corée du Sud, le Japon, l'Australie, le Canada et la Grande-Bretagne, qui font partie des dix plus gros marchés. Les étrangers non vaccinés seront quant à eux interdits d'entrée sur le territoire à partir du 16 février, a précisé le porte-parole de la présidence, Karlo Nograles, lors d'un point de presse.

Le tourisme est un moteur important de l'économie des Philippines. Il représentait près de 13% du produit intérieur brut (PIB) en 2019, année où l'archipel a accueilli plus de huit millions de visiteurs, selon les chiffres officiels. Ce taux s'est effondré à 5,4% l'an dernier.

7h La Finlande amorce la levée progressive des restrictions

Le gouvernement finlandais a annoncé jeudi que certaines des restrictions liées au coronavirus seraient levées plus tôt que prévu, alors que la pression sur le système de santé diminue malgré la vague Omicron qui balaie le continent européen. «La charge qui pèse sur les hôpitaux reste élevée, mais les cas les plus graves sont en baisse et la situation s’est améliorée dans le domaine des soins intensifs», a écrit la ministre de la Santé, Hanna Sarkkinen, dans un communiqué publié sur Twitter.

À partir du 1er février, les restrictions concernant les événements culturels et sportifs et les entreprises à faible risque seront allégées. Dès le début du mois prochain, les restaurants pourront rester ouverts jusqu’à 21 heures, soit trois heures de plus que ce qui est actuellement autorisé, a déclaré le gouvernement dans un communiqué. Les bars devront toujours fermer à 18h et cesser de servir de l’alcool à 17h.

6h47 Le patron du Comité international paralympique positif

Le président du Comité international paralympique (CIP) Andrew Parsons a annoncé vendredi qu’il avait été testé positif au Covid-19 et qu’il ne se rendra pas à Pékin pour les Jeux olympiques 2022 (4-20 février).

«Vraiment déçu, je ne vais pas pouvoir assister aux Jeux olympiques, car j’ai été testé positif au Covid-19», a indiqué le Brésilien sur Twitter. «Pendant que je serai à l’isolement, je vais me concentrer sur ma guérison et sur la préparation des Jeux paralympiques, et regarder les épreuves olympiques à la télévision», a poursuivi le patron du CIP. Les Jeux paralympiques auront lieu du 4 au 13 mars à Pékin.

6h32 Le Maroc va rouvrir son espace aérien

Le gouvernement marocain a décidé de rouvrir à compter du 7 février l’espace aérien aux vols au départ et à destination du pays, après plus de deux mois de fermeture, selon un communiqué diffusé jeudi soir par l’agence officielle MAP. Les frontières du royaume chérifien sont fermées depuis le 29 novembre en raison de la flambée du variant Omicron.

6h Plus de 130 000 morts du Covid en France

Le seuil des 130 000 décès liés au Covid-19 a été franchi jeudi en France, moins de deux ans après le début de l’épidémie, selon les chiffres de Santé publique France, qui a encore recensé près de 400 000 nouveaux cas en 24 heures.

Le compteur macabre continue de tourner: depuis le début de l’épidémie, 130 015 personnes infectées par le Covid-19 sont mortes à l’hôpital, en maison de retraite ou dans d’autres établissements médico-sociaux. Soit 268 de plus que la veille. Dans le même temps, le virus circule toujours largement, avec 392 168 nouvelles contaminations. Sur les sept derniers jours, la moyenne quotidienne s’établit à plus de 360 000 cas.


Jeudi 27 janvier

19h40 La Suède ne recommande pas la vaccination des 5-11 ans

La Suède a choisi de ne pas recommander la vaccination des 5-11 ans contre le Covid-19, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, à rebours de nombreux pays européens. Le pays nordique, qui s’est souvent retrouvé à contre-courant durant la pandémie dans sa stratégie face au Covid, n’a recommandé la vaccination que pour les enfants à risque.

«Les vaccins sont sûrs, ce sont de très bons vaccins, mais nous nous concentrons sur les bénéfices médicaux de l’enfant individuellement et nous n’estimons pas que les bénéfices soient suffisamment grands pour recommander la vaccination de tout le groupe», a déclaré à l’AFP Britta Björklund, chargée du dossier à l’Autorité de santé publique suédoise.

18h La capitale indienne assouplit ses mesures contre le Covid

La capitale de l’Inde a annoncé jeudi un assouplissement des restrictions liées au Covid-19 et la fin du couvre-feu imposé les week-ends depuis début janvier, après un ralentissement des cas positifs dans le pays.

Les autorités locales ont supprimé les jauges imposées dans les marchés et ont permis aux restaurants de rouvrir leurs portes. Un couvre-feu de nuit restera cependant en vigueur pour tous les résidents de la capitale, à l’exception des travailleurs essentiels.

«Compte tenu de la baisse du nombre de cas positifs, il a été décidé d’assouplir progressivement les restrictions tout en veillant au respect des gestes barrières», a déclaré le lieutenant-gouverneur de New Delhi, Anil Baijal.

L’Inde a enregistré jeudi 573 décès et plus de 285 000 nouveaux cas, soit une baisse considérable par rapport aux chiffres enregistrés une semaine auparavant.

16h30 Canada: Trudeau doit se placer en quarantaine

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé jeudi qu’il était cas contact et qu’il resterait à l’isolement pendant 5 jours, conformément aux règles sanitaires en vigueur en Ontario pour les personnes vaccinées.

«Hier soir, j’ai appris que j’avais été exposé à la Covid-19. Le résultat de mon test rapide a été négatif», a-t-il déclaré sur Twitter. «Je me sens bien et je travaillerai à la maison», a-t-il ajouté.

Il ne sera donc pas présent physiquement lors de la reprise des activités à la Chambre des communes lundi. Le Premier ministre, qui est âgé de 50 ans et a reçu sa troisième dose contre le Covid-19 début janvier, a une nouvelle fois appelé les Canadiens à se faire vacciner.

15h15 Le régulateur européen approuve la pilule anti-Covid de Pfizer

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré jeudi, avoir approuvé la pilule anti-Covid de Pfizer, qui devient le premier médicament antiviral pris par voie orale autorisé au sein de l'Union européenne. L'EMA «a recommandé d'autoriser Paxlovid pour le traitement du Covid-19 chez les adultes qui n'ont pas besoin d'oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru que la maladie devienne grave», a déclaré le régulateur européen, dans un communiqué.

14h15 La Catalogne supprime le passe sanitaire

La région espagnole de Catalogne a décidé de mettre fin à partir de vendredi, à l’obligation de présenter un passe sanitaire pour entrer dans les bars, restaurants et salles de sport, le jugeant peu efficace face à la grande contagiosité d’Omicron. «Une partie importante de la population est à nouveau susceptible d'être infectée par le virus», à cause d'Omicron, «indépendamment de son statut vaccinal ou du fait d'avoir déjà contracté la maladie», a justifié, dans un communiqué, le gouvernement régional qui suit ainsi l'avis de son comité d'experts.

«En conséquence, l'efficacité de l'utilisation obligatoire du certificat Covid diminue», a-t-il ajouté. Cette décision a été publiée jeudi, au journal officiel régional. Le passe sanitaire est en vigueur pour rentrer dans les bars, restaurants et salles de sport depuis fin novembre, en Catalogne, région touristique de 7,7 millions d'habitants.

12h44 Hong Kong réduit la quarantaine des voyageurs à deux semaines

Hong Kong a annoncé jeudi que la quarantaine obligatoire à l’hôtel pour les voyageurs en provenance de l’étranger, l’une des plus longues au monde, sera réduite de trois à deux semaines à partir du 5 février. À l’issue de ces quatorze jours, les voyageurs devront observer une période «d’auto-contrôle» pendant sept jours, a précisé la dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam. Cette décision est «purement basée sur la science», au vu de la période d’incubation plus courte du nouveau variant Omicron, a-t-elle dit.

11h46 Washington promet 1,7 million de doses de vaccins à l’Ouganda

Les États-Unis vont livrer 1 684 800 doses du vaccin Pfizer contre le Covid à l’Ouganda, via le mécanisme international Covax, a indiqué jeudi un responsable de la Maison-Blanche.

La Maison-Blanche a insisté, comme elle le fait toujours en annonçant ces opérations, sur le fait que ces dons de vaccins étaient faits «sans condition», sous-entendant que ce n’est pas forcément le cas pour ceux effectués par d’autres, notamment la Chine.

Les États-Unis ont promis de faire don au total de plus d’un milliard de doses à des pays pauvres, dont 400 millions ont déjà été expédiées.

11h15 Un peu moins de tests en France

Près de 11 millions de tests de dépistage du Covid-19 ont été réalisés la semaine dernière, confirmant le léger recul observé depuis la rentrée scolaire de janvier. Le pic des tests est passé: avec 10,65 millions de dépistages PCR et antigéniques validés entre le 17 et le 23 janvier, contre 11,32 millions la semaine précédente, la demande «diminue pour la deuxième semaine consécutive», constate la Direction des statistiques (Drees) dans un communiqué.

Après neuf semaines de hausse continue - des vacances de la Toussaint jusqu'à la rentrée de janvier - ce reflux concerne particulièrement les enfants et les jeunes adultes, tandis que les chiffres se stabilisent dans toutes les classes d'âge au-dessus de 25 ans. La facture est déjà lourde pour l'Assurance maladie: les tests devraient coûter 1,6 milliard d'euros rien qu'en janvier.

10h À ce stade, une 4e dose n'est pas justifiée

Une quatrième dose de vaccin anti-Covid n'est pas justifiée à ce stade, juge le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale (COSV), qui pourra toutefois revoir sa position si les données scientifiques évoluent. «Les données disponibles n'appellent pas actuellement à la mise en place d'un second rappel vaccinal (NDLR: qui, dans les faits, serait le plus souvent une quatrième dose), bien que la question soit rendue légitime par le contexte actuel de forte circulation virale», estime cette instance consultative, dans un avis daté du 19 janvier et publié mercredi.

7h L’Angleterre abandonne l’essentiel des restrictions

L’Angleterre a laissé derrière elle, jeudi, la quasi-totalité des dernières restrictions en vigueur pour lutter contre le Covid-19, avec lequel, espère le gouvernement, la population va s’habituer à vivre comme elle le fait avec la grippe. Ce vent de liberté tombe à point pour le Premier ministre Boris Johnson, plus que jamais fragilisé à la tête du gouvernement par le scandale des fêtes à Downing Street, au mépris des règles anti-coronavirus.

Après avoir mis un terme, il y a une semaine, à la recommandation de travailler chez soi pour ceux qui le peuvent, l'Angleterre abandonne à présent les autres restrictions - parmi les plus légères en Europe - introduites en décembre face à la déferlante de cas Omicron: obligation du port du masque en intérieur dans les lieux publics et du passeport vaccinal pour les événements accueillant un public nombreux.

00h Moderna a commencé les essais d'un rappel de vaccin spécifique contre Omicron

L'entreprise américaine Moderna a annoncé mercredi avoir commencé les essais cliniques d'une dose de rappel de vaccin conçu spécifiquement contre le variant Omicron. Ces essais comporteront en tout 600 adultes, dont la moitié ont déjà reçu deux doses du vaccin de Moderna il y a au moins six mois, et l'autre ont reçu non seulement ces deux doses initiales mais aussi, il y a au moins trois mois, la dose de rappel déjà autorisée.

Le rappel spécifique contre Omicron sera donc à la fois évalué en tant que troisième, ou quatrième dose. L'entreprise a également fait part de résultats portant sur l'efficacité, face à Omicron, du rappel déjà autorisé. Selon l'entreprise, six mois après l'injection du rappel, les niveaux d'anticorps neutralisants contre Omicron étaient réduits par six par rapport au pic observé 29 jours après la piqûre, mais restaient détectables chez tous les participants.


Mercredi 26 janvier

22h À Prague, les médecins ont renoncé aux tenues de protection

Les médecins prenant en charge les malades du Covid-19 à l’hôpital universitaire de Prague, ont décidé de ne plus porter de tenue de protection depuis un an, pratique qui persiste malgré la diffusion du très contagieux variant Omicron, a révélé mercredi, un chef de service de l’établissement.

Le personnel soignant de l’hôpital universitaire de Prague ne porte que des masques, des gants lorsqu’ils doivent toucher un patient, et occasionnellement des tabliers en plastique.

«Nous avons abandonné les tenues de protection il y a un an, car elles facilitaient la propagation des bactéries, des virus et des moisissures parmi les patients, ce qui aggravait les taux de mortalité», a déclaré mercredi, à l’AFP, Martin Balik, médecin-chef de l’unité de soins intensifs.

Le risque pour le personnel médical était faible, car la très grande majorité des soignants ont été vaccinés, a-t-il assuré.

21h55 L’Italie va alléger ses restrictions pour les voyageurs de l’UE

L’Italie va alléger les restrictions anti-Covid pour les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne, à partir de février, exigeant une preuve de vaccination, de guérison récente ou de test négatif mais plus l’obligation de quarantaine.

En vertu du décret signé par le ministre de la Santé, Roberto Speranza, mardi, le pass vaccinal sera suffisant, à partir du mois prochain, pour les voyageurs en provenance d’autres pays de l’UE.

Ce pass vaccinal, baptisé en Italie «pass sanitaire renforcé», s’obtient seulement avec un cycle vaccinal complet ou après guérison du Covid.

21h45 Une gouverneure US s’improvise institutrice pour aider les écoles

La gouverneure de l’État américain du Nouveau-Mexique s’est improvisée institutrice, mercredi, pour venir en aide aux écoles confrontées à une pénurie d’enseignants, en raison de la flambée des contaminations par le variant Omicron.

La démocrate Michelle Lujan Grisham, juriste de formation et qui n’a aucune expérience dans l’enseignement, a fait sa rentrée en tant qu’institutrice remplaçante dans une école élémentaire de Santa Fe, ont indiqué ses services.

Mme Grisham avait lancé la semaine dernière une initiative destinée à recruter des enseignants bénévoles pour remplacer ceux contaminés par le Covid-19, et maintenir ainsi autant d’écoles et de crèches ouvertes que possible.

21h Tunisie: couvre-feu nocturne prolongé de deux semaines

Le gouvernement tunisien a annoncé, mercredi, la prolongation pour deux semaines supplémentaires d’un couvre-feu nocturne imposé depuis le 13 janvier, face à la reprise fulgurante de l’épidémie de Covid-19 dans le pays.

Lors d’une réunion du conseil des ministres, le gouvernement a décidé d’étendre «pour deux semaines supplémentaires», les mesures prises «en réponse à l’évolution de la situation pandémique» et après «examen des recommandations du conseil scientifique», a annoncé le gouvernement, par communiqué.

Un couvre-feu est en place de 22h (21h GMT) jusqu’à 5h (4h GMT) et tous les rassemblements publics ou manifestations «dans des espaces ouverts ou fermés» sont «reportés ou annulés».

17h41 La France «pas encore au pic» de la vague Omicron

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a rappelé mercredi que la France n'était toujours pas sortie de la vague de Covid liée au variant Omicron mais que le gouvernement tenait «son cap» pour la fin des restrictions. «Omicron continue à gagner du terrain, et nous ne sommes pas encore au pic», a déclaré Gabriel Attal lors du compte-rendu du conseil des ministres.

«Nous sommes en train de vaincre Delta, qui continue son très net reflux et ne représente plus que 2% des contaminations. [...] En revanche, la vague Omicron circule toujours à une vitesse effrénée», a-t-il décrit. Selon les chiffres de Santé Publique France, 366 000 cas par jour ont été recensés en moyenne sur les sept derniers jours et un nouveau record a été atteint mardi avec 501 635 nouveaux cas de Covid-19 en 24h00.

Mais face à une épidémie de Covid-19 qui a «changé de nature», Gabriel Attal a expliqué que «ce que nous disent les scientifiques, ce que nous montrent les chiffres, ce qu'augure la baisse des cas en Ile-de-France, c'est que nous pouvons espérer voir reculer l'épidémie dans les semaines qui viennent».

14h52 L'Autriche met fin au confinement des non-vaccinés

L'Autriche a annoncé mercredi, la levée prochaine du confinement des non-vaccinés, même s'ils vont bientôt devenir hors la loi avec l'entrée en vigueur de la vaccination obligatoire contre le Covid-19.

Depuis mi-novembre, ceux qui n'ont pas reçu d'injection ou qui ne peuvent pas présenter de certificats d'anticorps témoignant d'une infection récente n'ont en théorie plus le droit de quitter leur domicile. Sauf pour travailler, faire leurs courses alimentaires, du sport ou pour des soins médicaux.

À compter de lundi, ils retrouveront leur entière liberté de mouvement. Ils resteront toutefois exclus des restaurants, hôtels, lieux culturels et sportifs qui exigent un pass vaccinal. Ce pays d'Europe centrale avait opté pour cette restriction drastique face à la flambée des cas et au risque de saturation des services de soins intensifs.

13h43 Le chef du gouvernement arménien testé positif

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian s'est isolé après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, a indiqué mercredi, le gouvernement de cette ex-république soviétique. Lui et sa famille avaient déjà été contaminés au coronavirus, en juin 2020.

13h31 Les Émirats envoient un million de doses de vaccin à Gaza

Un million de doses du vaccin anticoronavirus russe Spoutnik ont été livrées mercredi, à la bande de Gaza, un don des Émirats arabes unis à l'enclave palestinienne confrontée à une hausse de contaminations par le variant Omicron. Le lot de vaccins, le plus important envoyé vers le territoire palestinien depuis le début de la pandémie, a été acheminé via le point de passage de Rafah entre l'Égypte et Gaza, avant d'être stocké dans des entrepôts du ministère de la Santé du Hamas, mouvement islamiste au pouvoir dans le territoire palestinien.

Ces doses seront destinées en priorité aux écoliers de plus de 12 ans. Avec le lot de mercredi, environ 2,9 millions de doses ont été acheminées vers Gaza au total, mais seulement 578 665 habitants, sur 2,3 millions, ont reçu deux doses de vaccin, selon les données des autorités locales. Celles-ci ont officiellement recensé 197 000 personnes contaminées depuis le début de la pandémie, dont quelque 1 750 sont décédées.

12h25 Le FMI pense que la Chine devrait assouplir ses mesures

La Chine a jugé mercredi «remarquables» ses performances économiques, au lendemain d’un appel du FMI à Pékin à assouplir ses draconiennes mesures anti-Covid qui font peser, selon l’institution, un risque sur la reprise mondiale.

Dans un entretien mardi à l’AFP, la directrice générale adjointe du Fonds monétaire international (FMI), Gita Gopinath, a estimé que la Chine devrait «réajuster» sa stratégie de lutte contre le Covid-19. Dès l’apparition d’un cas, les autorités procèdent à des dépistages massifs et répétés de la population, restreignent les déplacements voire imposent des confinements quand le nombre de cas est trop important. Ces mesures ont permis au géant asiatique de contenir le virus dès le printemps 2020 et de retrouver une vie quasi normale. Mais elles pèsent lourdement sur l’activité.

11h45 Arménie: le Premier ministre s'isole après un test Covid positif

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian s'est isolé après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, a indiqué mercredi le gouvernement de ce pays du Caucase dans un communiqué.

«Le Premier ministre arménien a passé un test de coronavirus, qui s'est avéré positif», a déclaré le gouvernement dans le communiqué publié sur sa page officielle sur Facebook. M. Pachinian ne présente pas de symptômes du Covid et continuera de travailler à distance pendant son isolement, selon la même source. Nikol Pachinian et sa famille ont déjà été contaminés au coronavirus en juin 2020. Depuis le début de la pandémie en mars 2020, cette ex-république soviétique avec une population d'environ trois millions d'habitants a officiellement enregistré 355 662 cas de coronavirus et 8.033 décès.

10h33 Le Danemark veut lever ses restrictions dès mardi prochain

Le Danemark entend lever ses restrictions anti-Covid, au 1er février, malgré un nombre record de nouveaux cas, jugeant sa forte couverture vaccinale suffisante, a annoncé le ministre de la Santé, dans une lettre rendue publique mercredi.

«Je souhaite que la catégorisation du Covid-19 comme maladie menaçante pour la société soit supprimée, à compter du 1er février 2022», y écrit Magnus Heunicke, ce qui entraîne de facto la levée de toutes les restrictions nationales actuellement en vigueur comme le port du masque ou la fermeture anticipée des bars et restaurants.

7h Le Pérou franchit les 3 millions de cas

Le Pérou a dépassé mardi le seuil des trois millions de cas confirmés au Covid-19, soit 10% de la population, en pleine troisième vague provoquée par le variant Omicron, selon le ministère de la Santé. Le pays a enregistré un total de 3 020 756 cas et 204 587 décès dans un pays de 33 millions d’habitants, selon les dernières données disponibles du ministère.

Parmi les personnes récemment infectées figure le numéro deux du gouvernement péruvien, Mirtha Vasquez. Quatre autres ministres, dont celui de la santé, ont également contracté le Covid-19. Le ministre de la Santé, Hernando Cevallos, a déclaré ce week-end que le variant Omicron représentait 95% des cas à Lima, qui compte un tiers de la population péruvienne, et 92% au niveau national.

6h07 Le «risque global» lié à Omicron toujours très élevé, avertit l’OMS

Le niveau de risque lié au variant Omicron reste très élevé, a estimé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son bulletin hebdomadaire, le nombre de contaminations au Covid-19 ayant atteint un nouveau record, la semaine dernière.

«Sur la base des données actuellement disponibles, le risque global lié à Omicron reste très élevé», a prévenu l’organisation. «Plus de 21 millions de nouveaux cas ont été enregistrés (ces sept derniers jours), ce qui représente le plus grand nombre de cas hebdomadaires recensés depuis le début de la pandémie», a-t-elle déclaré.

4h55 Le Québec annonce un début de déconfinement

Après un mois de fermeture, les restaurants québécois pourront rouvrir lundi prochain à 50% de leur capacité et les salles de cinéma et de spectacle pourront faire de même une semaine plus tard, a annoncé le gouvernement de la province.

Les jeunes de moins de 18 ans seront aussi autorisés lundi à recommencer à faire du sport et les Québécois pourront de nouveau accueillir des gens chez eux, dans la limite de quatre personnes ou deux familles. La province francophone canadienne avait réinstauré des règles très strictes fin 2021 en raison de la montée du variant Omicron et des hospitalisations.


Mardi 25 janvier

21h12 L'administration Biden retire l'obligation vaccinale dans les grandes entreprises

L'administration du président Joe Biden a formellement retiré, mardi, l'obligation de vaccination dans les entreprises de plus de 100 employés, prenant acte du veto émis par la Cour suprême des États-Unis. L'Agence pour la santé et la sécurité au travail (Osha) a annoncé ce retrait dans un court communiqué, sans mentionner la décision de la Haute Cour qui ne lui laissait pas le choix.

Elle a précisé «encourager vivement les employés à se vacciner contre les dangers permanents posés par le Covid-19 sur le lieu de travail». Aux États-Unis, où le virus a fait plus de 870 000 morts, seulement 63% de la population est totalement vaccinée en raison de fractures politiques très marquées sur la question.

20h Réouverture de la restauration et de la culture aux Pays-Bas

Le gouvernement néerlandais, mis sous pression, a annoncé la réouverture sous conditions à partir de mercredi des bars, restaurants et lieux culturels aux Pays-Bas, où les restrictions sanitaires contre le Covid-19 étaient parmi les plus strictes d'Europe.

L'exécutif a pris la décision de lever le «confinement», mis en place juste avant Noël, en réponse aux «grandes tensions» dans les secteurs de la restauration et de la culture, a déclaré mardi le Premier ministre Mark Rutte.

«Nous faisons aujourd'hui un grand pas pour déconfiner davantage les Pays-Bas», a dit M. Rutte au cours d'une conférence de presse à La Haye, ajoutant que le gouvernement prenait un «risque» du fait du nombre record de nouveaux cas de contamination.

19h Voyages dans l'UE: accord des 27 pour éviter d'imposer des tests aux vaccinés

Les Vingt-Sept ont convenu de mieux coordonner les règles applicables aux déplacements au sein de l'Union européenne et d'éviter d'imposer des restrictions aux détenteurs d'un certificat sanitaire européen, comme certains pays l'ont fait face à l'émergence d'Omicron. Plusieurs pays, dont l'Italie ou le Danemark exigent que les voyageurs, même vaccinés contre le Covid-19, présentent des tests négatifs pour entrer sur leur territoire.

«Les voyageurs en possession d'un certificat Covid numérique de l'UE en cours de validité ne devraient pas être soumis à des restrictions supplémentaires à la libre circulation», indique le Conseil de l'UE dans un communiqué. Lors d'une réunion à Bruxelles, les ministres des Affaires européennes ont adopté une nouvelle recommandation – un acte non contraignant juridiquement – pour se coordonner sur les mesures affectant la libre circulation.

Cette recommandation entrera en vigueur le 1er février, de même que la mesure fixant à neuf mois (270 jours) la durée de validité des certificats de vaccination, faute d'une dose de rappel, pour les voyages dans l'Union.

14h11 L'accord d'un seul parent suffit pour vacciner un enfant en France

L'accord d'un seul parent redevient suffisant en France pour vacciner les 5-11 ans contre le Covid-19, a annoncé mardi le ministère de la Santé qui cherche à faire décoller la vaccination chez les enfants. Dans un premier temps, l'accord d'un seul parent était suffisant. Puis, le 6 janvier, le ministère avait indiqué que l'accord écrit des deux parents devenait nécessaire, conformément à une demande du Conseil d'Etat.

Cette exigence avait suscité le regret de certains experts, la jugeant inutile et contre-productive. En allégeant cette règle, le gouvernement essaie de relancer la vaccination dans cette tranche d'âge. Elle y reste très minoritaire, à peine plus de 200 000 enfants de moins de onze ans ayant été vaccinés sur plus de cinq millions que compte la France.

12h50 Pfizer débute l'essai clinique d'un vaccin contre Omicron

L'alliance Pfizer-BioNTech a débuté le recrutement pour un essai clinique qui vise à tester, sur des adultes de 55 ans et moins, la sécurité et la réponse immunitaire de leur vaccin contre le Covid-19, qui vise spécifiquement le variant Omicron, ont annoncé mardi, les deux entreprises. Si les données actuelles indiquent que les doses de rappel du vaccin original protègent contre les formes graves d'Omicron, l'entreprise préfère agir par excès de prudence, a estimé la responsable des vaccins chez Pfizer, Kathrin Jansen, dans le communiqué.

«Nous reconnaissons l'importance d'être prêts dans le cas où cette protection diminuerait avec le temps, et d'aider à faire face à Omicron et d'autres variants dans le futur», a-t-elle déclaré. Le patron du laboratoire américain Pfizer, Albert Bourla, avait déclaré, début janvier, que le géant pharmaceutique pourrait être prêt à demander les autorisations du nouveau vaccin, qui vise ce variant du Covid-19, dès le mois de mars.

10h40 «Je vois atterrir les choses plutôt vers la mi-mars»

Le président du Conseil scientifique français, Jean-François Delfraissy, voit la phase actuelle de l'épidémie de Covid-19 «atterrir» vers la mi-mars, et estime qu'il y a un «avant et un après Omicron», a-t-il indiqué mardi sur France info. «C'est un virus plus transmissible mais nettement moins sévère, nettement moins sévère», a-t-il souligné. «Donc ça veut dire que dans notre logiciel, on doit changer».

Selon le président de l'organisme qui conseille le gouvernement face à la crise sanitaire, la «vague n'est pas anodine, pas terminée, mais elle est différente, et notre gestion doit être différente». Selon lui, la «vague sur l'hospitalisation va être très lourde probablement jusqu'à la mi-mars, ça va baisser un peu probablement en région parisienne mais ce ne sera pas le cas partout». «Je vois atterrir les choses plutôt vers la mi-mars, avec une baisse progressive très lente des hospitalisations et un nombre de contaminations qui va doucement finir par baisser, avec une hétérogénéité selon les régions», a-t-il poursuivi.

Le président du Conseil scientifique s'est toutefois risqué à une prévision pour la suite de l'épidémie: «On peut imaginer qu'on passe(ra) le printemps dans de pas trop mauvaises conditions». «Il y aura sûrement quelque chose à l'automne» mais tout dépendra du «type de variant». «S'il est transmissible et de nouveau sévère, on serait de nouveau dans une situation très ennuyeuse», a-t-il conclu.

8h12 Éruption aux Tonga: l'aide freinée par des cas Covid

Un foyer de Covid-19 sur un navire militaire australien menace de perturber l’arrivée de l’aide internationale aux îles Tonga, mercredi, suite à l’éruption et au tsunami meurtrier qui a tué trois personnes et affecté plus de 80% de la population de l’archipel. Les autorités de Canberra ont déclaré que 23 cas de Covid-19 avaient été détectés parmi l’équipage du navire de guerre HMAS Adelaide, qui se dirige vers la capitale Nuku’alofa.

Les îles Tonga, royaume isolé de 100 000 habitants, sont l’un des rares endroits au monde où aucun cas de Covid n’a encore été détecté depuis le début de la pandémie. Le ministre australien de la Défense, Peter Dutton, a déclaré que le navire resterait en mer durant les discussions avec les autorités tongiennes pour savoir si l’équipage tenterait une livraison «sans contact» de produits très attendus.

6h53 Confinements prolongés dans les îles du Pacifique face à la multiplication des cas

Les îles Samoa et Salomon ont prolongé leurs confinements mardi, face à une pandémie de Covid-19 qui continue de s’aggraver dans les nations insulaires isolées du Pacifique, qui avaient jusque là été épargnées par le virus.

6h46 En Grèce, les moines du mont Athos ont payé un lourd tribut au Covid depuis deux ans

Au mont Athos, plus de 40 moines sont morts du Covid depuis le début de la pandémie, il y a deux ans, a indiqué l’administration de cette communauté située dans le nord de la Grèce. Comme de nombreux dignitaires de l’Église orthodoxe de Grèce, qui ont pris du retard dans l’application des règles anti-Covid et leur vaccination, ces moines restent très réticents à l’idée de vaccination.

«Seuls 30% des 1 700 moines du mont Athos ont accompli leur vaccination», selon l’administrateur civil suppléant de la communauté, Aristos Kasmiroglou. La justice a ouvert une enquête préliminaire la semaine dernière pour identifier les moines antivax, selon une source judiciaire. En Grèce, la vaccination contre le Covid-19 est obligatoire pour les personnes âgées de plus de 60 ans et pour certaines métiers, les médecins ou les enseignants, mais pas pour les dignitaires religieux.

6h31 Les États-Unis donnent 2 millions de doses au Kenya et à la Mauritanie

Les États-Unis vont fournir près de 2 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 au Kenya et à la Mauritanie, a annoncé lundi un responsable de la Maison-Blanche. Ces doses sont acheminées via le mécanisme international Covax, mis en place pour les pays pauvres, et devraient arriver à destination lundi.

Le gouvernement de Joe Biden a promis de faire don au total de plus de 1 milliard de doses à des pays pauvres, dont 390 millions ont désormais été expédiées.

5h16 Bruxelles: 239 personnes arrêtés dans des manifs anti-restrictions

La police belge a annoncé lundi avoir procédé à 239 interpellations après la manifestation contre les restrictions sanitaires anti-Covid qui a dégénéré en violences dimanche à Bruxelles. Parmi ces arrestations, onze personnes ont été placées en garde à vue pour «détention d’arme, rébellion face aux forces de l’ordre et/ou dégradations».

Le défilé a rassemblé quelque 50 000 personnes dimanche à Bruxelles, selon les autorités. Il s’agit de la plus grosse mobilisation dans la rue des opposants aux restrictions jamais enregistrée en Belgique depuis deux ans.


Lundi 24 janvier

14h30 Fin du dépistage obligatoire pour les voyageurs vaccinés entrant en Angleterre

Le gouvernement britannique a annoncé, lundi, lever l'obligation d'effectuer un dépistage du Covid-19 pour les voyageurs entièrement vaccinés arrivant en Angleterre.

Jusqu'à présent, les voyageurs entièrement vaccinés doivent réserver en avance un test (antigénique ou PCR) du Covid-19 à réaliser après leur arrivée. Ceux qui ne sont pas entièrement vaccinés doivent faire un test avant leur départ, puis deux tests PCR après leur arrivée, et doivent s'isoler dix jours.

14h L'Italie a atteint le pic de la vague Omicron, selon un responsable

L'Italie «semble avoir atteint le pic» de la vague Omicron qui «est en train de redescendre», a affirmé lundi, le coordinateur de la campagne de vaccination. «Il y a de bonnes nouvelles: il semble que nous ayons atteint le pic de la courbe (du variant) Omicron et qu'elle soit en train de descendre», a déclaré le général Francesco Paolo Figliuolo, lors d'une visite à Milan (nord), cité par l'agence Ansa.

«Nous espérons que cette tendance se confirmera», a-t-il ajouté, estimant «de bon augure» que «ces deux derniers jours, le nombre d'admissions à l'hôpital a été inférieur au nombre de sorties».

13h30 «Fin de la phase aiguë de la pandémie cette année»

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) voit le bout du tunnel. «Nous pouvons mettre fin à la phase aiguë de la pandémie cette année. Nous pouvons mettre fin au Covid-19 en tant qu’urgence sanitaire mondiale», a déclaré le directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Pour ce faire, les pays doivent entre autres lutter contre l’iniquité vaccinale, surveiller le virus et ses variants et prendre des mesures de restrictions adaptées, a-t-il expliqué, à l’occasion de l’ouverture du Comité exécutif de l’OMS, qui se réunit cette semaine, à Genève.

Il avertit néanmoins qu’«il est dangereux de supposer qu'Omicron sera le dernier variant ou de parler de fin de partie», car les conditions sont «idéales», actuellement dans le monde, pour que d'autres variants émergent.

8h15 Le passe vaccinal entre en vigueur en France

Arme critiquée du gouvernement contre le variant Omicron, le passe vaccinal remplace lundi, le passe sanitaire, et devient obligatoire pour les personnes de plus de 16 ans souhaitant se rendre au restaurant ou prendre le train.

À partir de ce lundi, un test négatif ne suffit plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé: il faut justifier pour les plus de 16 ans d'un statut vaccinal contre le Covid-19, afin d'avoir accès aux activités de loisirs, restaurants et bars (sauf restauration collective), foires ou transports publics interrégionaux (avions, trains, cars).

6h10 À Hong Kong, un seul hamster testé positif

Les autorités hongkongaises ont déclaré, dimanche, qu'un seul des 77 hamsters remis par leurs propriétaires au gouvernement avait été testé positif au Covid-19 dans le cadre de la campagne d'abattage mise en place après l'apparition de cas positifs dans une animalerie de la ville.

Plus de 2 000 hamsters ont été abattus à «titre de précaution» après que certains d'entre eux, importés des Pays-Bas par une animalerie locale, ont été testés positifs au Covid.


Dimanche 23 janvier

18h13 Avec Omicron, une fin de la pandémie en Europe «plausible»

Le variant Omicron, qui pourrait contaminer 60% des Européens d'ici à mars, a amorcé une nouvelle phase de la pandémie de Covid-19 dans la région et pourrait la rapprocher de son dénouement, a estimé dimanche le directeur de l'OMS Europe. «Il est plausible que la région se rapproche d'une fin de la pandémie», a dit à l'AFP Hans Kluge, appelant toutefois à la prudence du fait de la versatilité du virus.

«Une fois que la vague Omicron sera calmée, il y aura pendant quelques semaines et quelques mois une immunité globale, soit grâce au vaccin, soit parce que les gens seront immunisés en raison de l'infection et aussi une baisse en raison de la saisonnalité», a-t-il estimé. Toutefois, nous ne sommes pas dans «une ère endémique», a souligné le responsable onusien. «Endémique signifie (...) que l'on peut prévoir ce qui va se passer, ce virus a surpris plus d'une fois. Nous devons donc être très prudents», a insisté M. Kluge.

Dans la région qui compte 53 pays dont certains sont situés en Asie centrale, Omicron représentait au 18 janvier 15% des nouveaux cas de Covid, soit plus de la moitié que la semaine précédente, selon les données de l'OMS. Dans l'Union européenne et l'Espace économique européen (EEE), ce variant apparu fin novembre, plus contagieux que le Delta, est désormais dominant d'après l'agence de santé européenne. Avec l'explosion des contaminations, il s'agit désormais de «minimiser les perturbations et de protéger les personnes vulnérables» et non plus de se focaliser seulement sur la diminution de la transmission.

12h20 Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage

La Première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, a été contrainte d'annoncer dimanche le report de son mariage, en raison des nouvelles restrictions décidées par son gouvernement pour faire face à la recrudescence de l'épidémie de Covid-19 et de son variant Omicron.

L'émergence de neuf cas de contaminations au variant Omicron dans une même famille ayant voyagé entre plusieurs villes pour se rendre à un mariage, ainsi que celle d'un personnel navigant sur un des vols que cette famille a emprunté, a conduit le gouvernement néo-zélandais à imposer de nouvelles restrictions à compter de ce dimanche.

11h Record d'infections en Russie pour le troisième jour consécutif

La Russie a annoncé, dimanche, un nouveau record quotidien de contaminations au coronavirus pour le troisième jour consécutif, une propagation due au variant Omicron très contagieux. Pays le plus endeuillé d'Europe par le Covid-19, la Russie a enregistré 63 205 nouveaux cas, après en avoir comptabilisé 57 212 samedi et 49 513 vendredi, selon les chiffres du gouvernement.

La capitale Moscou, épicentre de l'épidémie dans le pays, a également enregistré un nouveau record, pour le quatrième jour d'affilée, avec 17 528 nouveaux cas.

9h30 La ministre française Marlène Schiappa testée positive

La ministre française déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a annoncé dimanche être positive au Covid-19, précisant qu'elle continuerait «d'assurer (ses) fonctions à distance».


Samedi 22 janvier

20h56 Faible mobilisation des anti-passe vaccinal en France

Des manifestations contre le passe vaccinal, qui entre en vigueur lundi en France, ont eu lieu samedi dans plusieurs villes du pays, rassemblant quelques milliers de personnes venues défendre leur «liberté». Ce fut le cas à Paris où, après une manifestation le matin de gilets jaunes, le mouvement d’extrême droite Les Patriotes a mobilisé 5 200 opposants à l’obligation vaccinale.

D’autres manifestations ont eu lieu dans le sud de la France, comme à Aix-en-Provence (700 personnes, selon la police), Montpellier (950), Marseille (1 200) ou Bordeaux (450), mais aussi dans le nord du pays (300 personnes à Lille) ou dans l’est (600 à Strasbourg).

20h34 Plus de 10 000 personnes ont protesté contre le passe à Stockholm et Göteborg

Des milliers de personnes ont manifesté contre le passe vaccinal, samedi dans les deux plus grandes villes de Suède. Environ 9 000 personnes, selon les médias, ont défilé dans les rues de Stockholm, alors qu’à Göteborg, deuxième ville du pays, un autre défilé a rassemblé environ 1 500 personnes.

Le pays scandinave, qui lutte contre une vague d’infections sans précédent, avec environ 40 000 cas signalés par jour depuis une semaine, a introduit le passe vaccinal le 1er décembre, obligatoire pour les événements en intérieur de plus de 50 personnes. Certains manifestants arboraient des marques de groupes extrémistes comme le groupe néonazi NMR et s’étaient couvert le visage pour éviter d’être identifiés. Un certain nombre de centres de vaccination de Stockholm avaient fermé tôt samedi, par précaution.

18h06 Les opposants au passe vaccinal ont manifesté en France

En France, des opposants au passe vaccinal ont défilé dans les rues de plusieurs villes samedi, deux jours avant son entrée en vigueur, réclamant la «liberté» et fustigeant «l'Apartheid» imposé selon eux par le gouvernement entre vaccinés et non-vaccinés.

À partir de lundi, il faudra pouvoir justifier pour les plus de 16 ans d'un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux. Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé.

11h05 Nouveau record quotidien d’infections en Russie

La Russie a annoncé samedi un nouveau record quotidien de contaminations au coronavirus pour le deuxième jour consécutif, alors que le Kremlin a averti des risques liés au variant très contagieux Omicron. Pays le plus endeuillé d’Europe par le Covid-19, la Russie a enregistré 57 212 nouveaux cas, après en avoir comptabilisé 49 513 la veille, selon les chiffres du gouvernement.

Le président russe Vladimir Poutine a averti la semaine dernière que son pays avait deux semaines pour se préparer avant d’être frappé à son tour par ce variant, appelant à accélérer le dépistage et la vaccination. Les contagions sont en forte progression ces derniers jours, laissant présager d’une vague particulièrement forte. En Russie, qui sort à peine d’une vague particulièrement meurtrière causée par le variant Delta, les autorités peinent toujours à convaincre les Russes d’aller se faire vacciner.

10h Feu vert en France pour le Paxlovid, la pilule anti-Covid-19

La Haute autorité de santé (HAS) a donné vendredi son feu vert à l’utilisation de l’antiviral Paxlovid comme traitement curatif contre le Covid 19, dont les premières livraisons sont attendues en France d’ici quelques jours.

Suite à l’avis de l’agence nationale du médicament, la HAS «autorise l’accès précoce au traitement Paxlovid (nirmatrelvir/ritonavir) du laboratoire Pfizer pour les adultes atteints de Covid-19 ne nécessitant pas d’oxygénothérapie et à risque élevé d’évolution vers une forme grave de la maladie».

Il s’agit d’un traitement avant tout destiné aux populations à risque (personnes très âgées, immunodéprimées, atteintes de certaines maladies rares...). Cette pilule est administrée par voie orale pendant cinq jours, et doit être prise dès que possible après le diagnostic positif au Covid-19.

08h11 Washington suspend 44 vols vers la Chine

Washington a annoncé vendredi avoir suspendu 44 vols de passagers des États-Unis vers la Chine en raison des restrictions sanitaires liées au Covid-19 imposées par Pékin à des compagnies aériennes américaines.

La Chine maintient un contrôle très strict quant à l’entrée sur son territoire y compris l’annulation de vols si le nombre de cas à bord d’un avion est trop important.

8h Un «baromètre corona» en Belgique

La Belgique s'est dotée d'un nouvel outil, baptisé «baromètre corona», qui permettra de faire évoluer les mesures anti-Covid pour la culture et les cafés-restaurants en fonction de la pression plus ou moins forte de la pandémie sur le système hospitalier. Le «baromètre», auquel est associé un code couleur, entrera en vigueur le 28 janvier, selon un accord entre tous les exécutifs du pays (fédéral et entités fédérées), a annoncé vendredi soir le Premier ministre Alexander De Croo.

Sa couleur sera alors au «rouge», avec un niveau élevé de restrictions car les admissions quotidiennes à l'hôpital sont actuellement supérieures à 150, en pleine vague du variant Omicron. À terme la diminution de cette charge hospitalière (en lits classiques et en unités de soins intensifs) pourrait mener à un assouplissement (couleur «orange»), voire à une levée totale des restrictions («jaune»). Il s'agit d'«un outil prévisionnel» qui permettra aux autorités d'agir avec «plus de prévisibilité et de transparence», a soutenu le Premier ministre.

Le gouvernement avait dû faire marche arrière fin décembre sur des restrictions supplémentaires jugées inutiles et injustifiées par le monde culturel, qui l'avait accusé de privilégier le secteur de la restauration.

6h40 Confinement des îles Samoa et Kiribati jusque-là épargnées

Les îles du Pacifique Kiribati et Samoa, jusqu’à présent épargnées par l’épidémie de Covid-19, sont confinées depuis samedi après l’apparition de cas importés par des voyageurs arrivant de l’étranger. Depuis le début de la pandémie et jusqu’à ce mois-ci, l’archipel des Kiribati n’avait enregistré aucun cas de coronavirus et les Samoa seulement deux, selon l’OMS.

00h59 Les défilés du carnaval de Rio de Janeiro reportés en avril

Les défilés du carnaval de Rio de Janeiro et de São Paulo, prévus fin février, ont été reportés à avril en raison de la nouvelle vague d’infections de Covid-19, ont indiqué vendredi les autorités.

«Les mairies de Rio de Janeiro et de São Paulo ont décidé de reporter les défilés des écoles de samba» pour la fin avril, «en raison de la situation actuelle de la pandémie au Brésil et de la nécessité de préserver des vies», ont annoncé dans un communiqué les autorités des deux plus grandes villes brésiliennes.


Vendredi 21 janvier

22h02 Une vaste étude montre l'efficacité des vaccins contre Omicron

Les vaccins et doses de rappel contre le Covid-19 ont continué à avoir une efficacité très élevée contre les cas graves de la maladie pendant la vague provoquée par le variant Omicron, indique vendredi une vaste étude américaine. Cette étude des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) passe en revue les données de plus de 300 000 passages par les urgences, les cliniques de soins urgents et les hospitalisations dans 10 États du 26 août 2021 au 5 janvier 2022.

Pendant la période durant laquelle le variant Delta dominait, l’efficacité du vaccin contre les hospitalisations dues au Covid-19 était de 90% entre 14 à 179 jours après la deuxième dose d’un vaccin. Elle est tombée à 81% plus de 180 jours après la deuxième dose et est montée à 94% 14 jours ou plus après la troisième.

Une fois Omicron devenu dominant, l’efficacité du vaccin contre les hospitalisations entre 14 à 179 jours après la deuxième dose a été estimée à 81%; elle était de 57% après plus de 180 jours après la deuxième dose, et de 90% 14 jours ou plus après la troisième.

L'étude montre également que si les décès parmi les personnes entièrement vaccinées ont nettement augmenté pendant la vague Delta (plus de 20 000 personnes entre juillet et novembre), les personnes non vaccinées avaient 16 fois plus de risques de mourir à la même période. La protection était plus grande encore pour les personnes ayant reçu une dose de rappel. Entre octobre et novembre, les personnes non vaccinées avaient 50 fois plus de risques de mourir du Covid que les personnes vaccinées et ayant reçu un rappel.

18h57 Le capitaine du XV de France Antoine Dupont testé positif

Le capitaine du XV de France, Antoine Dupont, élu meilleur joueur du monde en 2021, fait partie des joueurs du Stade toulousain contrôlés positifs au Covid-19, a confirmé vendredi, le président du club, Didier Lacroix.

«Il était blessé, maintenant il est covidé», a dit lors d'une conférence de presse le dirigeant, confirmant des informations qui circulaient depuis jeudi. Il n'a pas donné de précisions sur les autres joueurs concernés. Cette annonce intervient deux semaines avant l'entrée en lice de la France dans le Tournoi des Six nations, le 6 février, contre l'Italie.

18h34 Omicron est désormais dominant dans l'UE

Omicron est désormais le variant du Covid-19 dominant dans l’Union européenne (UE) et dans l’Espace économique européen (EEE), a annoncé l’agence de santé européenne vendredi. «Le type de transmission d’Omicron dans l’UE/EEE est passé de communautaire à dominante», a indiqué le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), basé à Stockholm, dans un point hebdomadaire.

L’EEE inclut les 27 pays membre de l’UE, ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Selon l’ECDC, Omicron, initialement découvert en Afrique du Sud en novembre, est aujourd’hui «dominant dans la majorité des pays UE/EEE», avec une «prévalence de 78% en moyenne». L’Europe connaît actuellement une flambée de Covid-19. Le nombre de cas y a augmenté de 9% sur la semaine écoulée.

16h48 Lech Walesa a contracté le Covid

Lech Walesa, 78 ans, icône de la lutte contre le régime communiste en Pologne dans les années 1980, a annoncé vendredi avoir été testé positif au Covid-19. «Je suis contaminé», a déclaré le Prix Nobel de la Paix en 1983 et ancien président polonais, sur Facebook, «je ne peux pas y croire».

Malgré les trois doses de vaccin, «un – j’ai mal à la tête, deux – je n’arrive pas à réchauffer mon corps, trois – je me sens comme si on m’arrachait la chair des os», a-t-il écrit. «Que faire?», a lancé Lech Walesa à la fin de son message.

L’ancien leader charismatique du mouvement syndical Solidarité qui a contribué, en 1989, a mettre fin pacifiquement au régime communiste en Pologne souffre notamment de problèmes cardiaques.

13h27 L'Inde va encadrer la vente d'autotests

L’explosion des ventes d’autotests Covid a conduit les autorités indiennes à encadrer la vente de ces kits afin d’avoir une idée plus précise du nombre d’habitants contaminés au moment où le nombre de cas flambe à travers le pays.

L’ensemble des utilisateurs de ces kits ne partageant pas leurs résultats, certaines autorités, notamment à Bombay, ont demandé aux personnes dont le test est positif d’en faire état et aux pharmaciens et fabricants de ces autotests de communiquer leurs chiffres de ventes et les coordonnées de leurs clients.

Selon des experts, les autotests connaissent un boom par rapport aux tests PCR en raison de leur coût inférieur et de la rapidité des résultats. La start-up indienne Mylab Discovery Solutions, qui a été la première à lancer un kit de test Covid dans le pays l’an passé, a ainsi indiqué être passée en janvier de 200 000 kits par jour à deux millions.

11h15 Record quotidien d'infections en Russie

La Russie a enregistré vendredi un nouveau record quotidien d’infections, signe d’une nouvelle vague portée par Omicron. Le pays le plus endeuillé d’Europe par le Covid-19 a recensé 49 513 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures, un record absolu depuis le début de la pandémie, selon les chiffres des autorités.

La capitale Moscou, épicentre de l’épidémie dans le pays, a, elle aussi, enregistré un record absolu, pour le deuxième jour d’affilée, avec 15 987 nouveaux cas.

7h45 Vague de démissions chez les soignants britanniques, épuisés par la pandémie

Quelque 33 000 employés médicaux du NHS ont démissionné entre juillet et septembre 2021, dont près de 7 000 en quête d'un meilleur équilibre de vie, selon des statistiques officielles. C'est près du double du dernier trimestre 2019, juste avant la pandémie.

Les longues gardes, l'équipement étouffant, le risque d'attraper le virus et de contaminer sa femme ou ses enfants, ont épuisé Joan Pons Laplana, ex-infirmer du NHS. Il ne connaissait pas la plupart de ses équipiers affectés, comme lui, aux soins intensifs.

«J'ai vu un patient de mon âge dire au revoir sur une tablette électronique à sa fille qui avait le même âge que la mienne. Quelques instants après il était mort. J'ai commencé à rêver des yeux du patient la nuit. Mon thérapeute m'a diagnostiqué un syndrome post-traumatique », se souvient-il.

3h20 Un vol Miami-Londres fait demi-tour pour un refus de masque

Un avion de la compagnie American Airlines qui reliait Miami (États-Unis) à Londres (Royaume-Uni) a fait demi-tour à mi-chemin jeudi, l’une des passagères refusant de porter son masque, a indiqué la compagnie aérienne, dans un communiqué.

«Le vol 38 d’American Airlines reliant Miami à Londres est retourné à Miami en raison d’un client perturbateur refusant de se conformer à l’exigence fédérale du port du masque», a déclaré American Airlines, dans un communiqué transmis à l’AFP. Le Boeing 777, qui transportait 129 passagers et quatorze membres d’équipage, a été accueilli, à son retour en Floride, par la police de Miami.

«Une fois l’avion arrivé à la porte d’embarquement, la passagère a été escortée hors de l’avion par la (police de Miami) sans incident», a indiqué un responsable de la police à la chaîne CNN. American Airlines a de son côté précisé que le client impliqué dans cet incident a été placé sur la «liste interne de refus» de la compagnie, «en attendant une enquête plus approfondie».

2h05 La chanteuse Adele reporte sine die sa série de concerts à Las Vegas

«Je suis désolée mais le spectacle n’est pas prêt»: c’est en pleurs que la chanteuse britannique Adele, a annoncé jeudi, le report sine die de sa série de spectacles en résidence à Las Vegas, tandis que le coronavirus décime son équipe à la veille de la première représentation.

En novembre dernier, peu après la sortie de son quatrième album studio «30», la star avait dévoilé qu’elle se produirait tous les week-ends durant douze semaines, à partir du 21 janvier à Las Vegas.

1h45 Les États-Unis étendent l’obligation vaccinale aux frontières avec le Canada et le Mexique

Les étrangers souhaitant entrer aux États-Unis par voie terrestre et maritime devront être vaccinés à compter de samedi, quels que soient les motifs de leur voyage, a annoncé jeudi le ministère américain de la Sécurité intérieure.

Les États-Unis, qui avaient fermé leurs frontières à une grande p

(L'essentiel)