Attaque au Nigeria

16 juin 2019 16:29; Act: 17.06.2019 17:33 Print

Des motards armés ont tué au moins 34 villageois

Des bandits armés s'en sont pris à des habitants des villages isolés, dans le nord du Nigeria, a annoncé dimanche la police locale. Les agresseurs sont en fuite.

storybild

Cette zone du Nigeria est en proie à des attaques régulières. (photo: AFP/Yasuyoshi Chiba)

Sur ce sujet
Une faute?

Des hommes armés se déplaçant à moto ont tué au moins 34 personnes dans l'État de Zamfara, dans le nord du Nigeria, où des bandes criminelles terrorisent les villages excentrés, a annoncé la police dimanche. Les bandits armés ont attaqué tard vendredi les villages de Tungar Kafau et de Gidan Wawa, dans le district de Shinkafi, où ils ont tué 34 personnes, a déclaré le porte-parole de la police de l'Etat, Mohammed Shehu. Le calme a été rétabli par la suite.

Les victimes ont été enterrées samedi. La police poursuit les agresseurs, a-t-il ajouté. Selon des habitants, le bilan est légèrement plus élevé: 35 morts. Les bandits auraient ouvert le feu sur des agriculteurs dans les champs et poursuivi ceux qui tentaient de fuir.

Les communautés rurales de l'État de Zamfara sont terrorisées depuis des années par des bandes criminelles qui attaquent les villages, volent le bétail, enlèvent des personnes pour obtenir des rançons et brûlent des maisons après avoir pillé les réserves de nourriture. Les bandits se cachent dans la forêt de Rugu d'où ils lancent des attaques contre les villageois. La semaine dernière, au moins 40 personnes ont été tuées et des dizaines blessées lors d'attaques de bandits armés dans huit villages excentrés de l'État nigérian du Niger.

(L'essentiel/afp)