Scandale en Chine

31 octobre 2019 20:52; Act: 31.10.2019 20:59 Print

Des porcs vivants pour tester des sièges bébés

Sept cochons sont morts, sur un total d'une quinzaine, utilisés par des scientifiques chinois pour simuler des accidents de la route avec des sièges pour enfants.

Sur ce sujet
Une faute?

Sept cochons sont morts, après avoir été utilisés comme mannequins d'essais de choc en Chine. Pour les besoins d'une étude sur les sièges pour enfants, quinze jeunes porcs ont été privés de nourriture et d'eau pendant plusieurs heures avant d'être installés dans un dispositif de crash test. Ils ont été attachés avec différentes sortes de ceintures de sécurité et soumis à des tests à une vitesse pouvant atteindre les 30 km/h. Les animaux, âgés en moyenne de 75 jours, étaient installés dans un siège monté sur un rail et précipité contre un mur.

Sur les quinze porcs utilisés pour cette expérience, seuls huit ont survécu, écrit «Bild». Et plusieurs ont subi «des abrasions, des contusions, des lacérations, des saignements, ou encore des fractures», ont expliqué les scientifiques à l'«International Journal of Crashworthiness». Après les tests, des examens ont été pratiqués sur les cadavres afin de déterminer les causes exactes des décès.

«Tout simplement cruel»

Les défenseurs des droits des animaux sont outrés. «Laisser des animaux intelligents et sensibles comme ces cochons s'écraser contre des murs (...) est tout simplement cruel. Cette méthode entraîne des fractures, des ecchymoses internes, des lacérations et d'horribles morts», dénonce Anne Meinert, porte-parole de PETA.

Pour justifier le recours à des porcs, les chercheurs chinois ont expliqué que la structure anatomique des jeunes cochons est «similaire» à celle des enfants. Ils ont par ailleurs indiqué que les animaux étaient censés «jouer le rôle de bambins de six ans». Les scientifiques ont également assuré avoir suivi les directives américaines concernant l'utilisation d'animaux de laboratoire et que leur étude avait été validée par un comité éthique.

En 1993, la compagnie américaine General Motors avait cessé d'utiliser des animaux lors de crash tests après des protestations de PETA.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • leo le 31.10.2019 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle honte! Pour tester des sieges bébé... il faut utiliser des bébés

  • lea le 01.11.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les animaux à qui on enlève encore la fourrure pour ces dames ? Encore bien d’autres supplices dans tous les domaines...nous ne sommes pas meilleurs. Faites ce que je dis...pas ce que je fais... arrêtons d’être hypocrites.

  • LiGued le 31.10.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Notre monde devient de plus en plus triste et stupide

Les derniers commentaires

  • lea le 01.11.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les animaux à qui on enlève encore la fourrure pour ces dames ? Encore bien d’autres supplices dans tous les domaines...nous ne sommes pas meilleurs. Faites ce que je dis...pas ce que je fais... arrêtons d’être hypocrites.

    • chris le 01.11.2019 18:41 Report dénoncer ce commentaire

      bravo

    • jacqueline le 02.11.2019 18:01 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas en se cachant derrière ce que l'on fait qu'il faille laisser libre-cours à tout ce qui se passe ailleurs. Nous défendons tous les animaux dans tous les domaines et nous aidons les militants chinois par nos pétitions parce que la souffrance n'a pas de frontières . Renseigne-toi .

  • NoComent le 01.11.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne peuvent pas utiliser des mannequins comme tout le monde ?

    • chris le 01.11.2019 18:47 Report dénoncer ce commentaire

      moin fiables

  • Christian le 01.11.2019 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bon dans le cochon mais alors là! C’est odieux! J’espère que ces méthodes s’arrêteront un jour. Je ne veux pas penser à ça a table avec mon saucisson et ma baguette!

    • Emilie le 01.11.2019 16:12 Report dénoncer ce commentaire

      Ce commentaire est vraiment logique...

  • Moin'yriencomprendre le 01.11.2019 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi y a-t-il des cochons? Pour les manger? Ben non, d'après tout ce que j'ai lu ces derniers temps il ne faut pas les manger! Le métier de testeur de sièges d'enfants ne leur convient pas non plus? Mais alors qu'on les libère dans la nature! Pourquoi les garde prisonniers dans une étable ou une porcherie?

  • Miss Piggy le 01.11.2019 08:42 Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont encore en voies de développement les chinois...et les animaux ça fait longtemps qu'ils sont utilisés comme cobayes dans toutes les industries !!! Même si un crash test dummie d'un enfant serait aussi efficace !!!

    • chris le 01.11.2019 18:48 Report dénoncer ce commentaire

      vraiment?

    • Sandra le 02.11.2019 14:33 Report dénoncer ce commentaire

      en voie de développement ??!!! ils sont a la pointe pour un max de choses et n'ont pas besoin de ca.