Tension militaire

12 janvier 2020 18:16; Act: 13.01.2020 16:25 Print

Des roquettes ont été tirées contre une base en Irak

Une base irakienne abritant des soldats américains a été prise pour cible, dimanche, par des tirs à l'origine encore inconnue. Il y aurait quatre blessés.

storybild

La situation dans la région a viré à l'escalade militaire, ces dernières semaines. (photo: AFP/Ahmad Al-rubaye)

Sur ce sujet
Une faute?

Huit roquettes se sont abattues dimanche sur une base aérienne irakienne abritant des soldats américains au nord de Bagdad, ont indiqué des sources militaires irakiennes, sans préciser l'origine des tirs. Quatre soldats irakiens ont été blessés, selon l'armée irakienne. Les sources militaires irakiennes ont assuré qu'aucun soldat américain n'avait été touché.

La quasi-totalité des troupes américaines ont déjà quitté cette base, après une escalade entre les États-Unis et l'Iran sur le sol irakien. «Il n'y a plus qu'une quinzaine de soldats américains et un seul avion à Balad», a assuré une source militaire irakienne. Des responsables des services de sécurité irakiens avaient auparavant indiqué que 90% des sous-traitants américains déployés sur la base avaient été évacués.

Depuis fin octobre, des dizaines de roquettes ont été tirées sur des bases irakiennes abritant des soldats américains, tuant le 27 décembre un sous-traitant américain. Les États-Unis ont accusé des factions armées irakiennes pro-Iran de ces tirs. En représailles, le 29 décembre, les États-Unis ont bombardé des bases irakiennes à la frontière syrienne, tuant 25 combattants du Hachd al-Chaabi, une coalition de paramilitaires pro-Iran intégrée aux troupes irakiennes. L'escalade a ensuite atteint un niveau inédit, avec notamment une attaque de drone sur ordre du président américain Donald Trump, qui a tué le général iranien Qassem Soleimani et le numéro deux du Hachd, Abou Mehdi al-Mouhandis, aux portes de l'aéroport de Bagdad, le 3 janvier.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ben-J le 12.01.2020 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment dit-on en Israël déjà ? Ah oui, œil pour œil dent pour dent.

  • allo la terre ! le 12.01.2020 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rien d'étonnant et ce n'est qu'un début. Merci Trump

Les derniers commentaires

  • allo la terre ! le 12.01.2020 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rien d'étonnant et ce n'est qu'un début. Merci Trump

  • Ben-J le 12.01.2020 18:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment dit-on en Israël déjà ? Ah oui, œil pour œil dent pour dent.

    • Arsène le 13.01.2020 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      Attention, si vraiment ce sera œil pour œil et dent pour dent l'Iran sera détruit et rayé de la carte du monde. Il faut voir jusqu'où on va!

    • @Arsène le 13.01.2020 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon... Ils ont rayé qui de la carte, eux, pour mériter un tel sort?

    • Arsène le 13.01.2020 13:52 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas une question de mériter ou non, si c'est œil pour œil les Américains, Russes ou Chinois auront liquidé l'Iran. Si c'était vraiment œil pour oeil les frappes iraniennes seraient plus dures, plus précises et plus meurtrières; ce sont des frappes pour ne pas perdre la face. C'est juste une réponse à Ben-J. D'ailleurs je me demande pourquoi il dit "en Israël", ça se dit partout il me semble