À Cuba

29 novembre 2018 21:36; Act: 30.11.2018 12:49 Print

Des symptômes étranges touchent des diplomates

Un 13e diplomate canadien, en poste à Cuba, souffre de symptômes mystérieux similaires à ceux ayant affecté des diplomates américains dès 2016.

storybild

Depuis la fin 2016, 25 diplomates américains et les membres de leur famille à Cuba ont été victimes de symptômes semblables, incluant étourdissements, fortes migraines, acouphènes et problèmes visuels. (photo: Photo prétexte)

Sur ce sujet
Une faute?

Un nouveau cas a été diagnostiqué au «début de l'été» et porte à 13 le nombre de diplomates canadiens et de membres de leur famille qui ont été affectés, ont précisé ces hauts responsables. Depuis la fin 2016, 25 diplomates américains et les membres de leur famille à Cuba ont été victimes de symptômes semblables, incluant étourdissements, fortes migraines, acouphènes et problèmes visuels. Au moins un autre employé du gouvernement américain en Chine a aussi été frappé par les mêmes symptômes.

Les diplomates canadiens en poste à Cuba ont pour leur part commencé à se plaindre de ces étranges migraines en 2017. À la lumière des faits, une révision de la présence diplomatique canadienne à La Havane est en cours, et la «décision a été prise de permettre aux employés actuellement en poste à Cuba de revenir au pays, s'ils le souhaitent», a indiqué de son côté le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Risques encourus

«Des examens médicaux ont confirmé qu'une autre personne est affectée par ces symptômes. Cette personne reçoit les soins médicaux nécessaires», a déclaré l'un des responsables. «Toutes les options pour assurer la santé et la sécurité de nos diplomates à La Havane sont envisagées», a indiqué le haut responsable à propos du réexamen de la présence canadienne.

Une délégation de hauts fonctionnaires doit se rendre à Cuba la semaine prochaine afin d'examiner les opérations actuelles du Canada et déterminer «de quelle façon nous pouvons diminuer davantage les risques encourus par notre personnel diplomatique», a précisé le ministère. En outre, depuis avril, le Canada a décidé que ses diplomates postés à Cuba ne peuvent plus être accompagnés des membres de leur famille. Une enquête conjointe des autorités canadiennes, américaines et cubaines se poursuit.

(L'essentiel/afp)