Aux États-Unis

10 mai 2019 07:31; Act: 10.05.2019 09:09 Print

Destitution de Trump: 10 millions de signatures

Plus de dix millions de signatures pour demander la destitution de Trump ont été présentées, jeudi, à Washington.

storybild

L'élue démocrate Rashida Tlaib présente une clé USB rassemblant les signatures. (9 mai 2019)

Sur ce sujet
Une faute?

Des parlementaires démocrates et plusieurs organisations progressistes ont présenté jeudi, à Washington, des pétitions rassemblant, au total, plus de dix millions de signatures pour demander au Congrès qu'il lance une procédure de destitution contre le président républicain Donald Trump.

Devant le Capitole, siège du Congrès, et un panneau proclamant «Trump doit partir», deux élus de la Chambre des représentants, Rashida Tlaib et Al Green, et plusieurs représentants d'associations comme MoveOn et Women's March, ont présenté une clé USB rassemblant les signatures.

Risque de division

«Nous tenons dans nos mains dix millions de raisons d'être ici aujourd'hui», a lancé Al Green. «Face à notre époque, à cette époque remarquablement sombre pour notre pays, il est temps, selon moi, de se battre», a renchéri Rashida Tlaib, qui appelle à la destitution de Donald Trump, depuis des mois.

Siégeant à la chambre basse depuis janvier, elle avait introduit dès mars une résolution appelant la commission judiciaire à enquêter pour déterminer si le président avait commis des faits justifiant l'ouverture d'une procédure de destitution. Face à l'aile progressiste du parti, les chefs démocrates tempèrent toutefois, en martelant qu'une procédure de destitution, impopulaire dans les sondages, pourrait profondément diviser le pays - de quelque 325 millions d'habitants - alors que les élections de 2020 approchent.

D'autant que face à la Chambre, à majorité démocrate, le Sénat, chargé du «procès» dans une procédure de destitution, reste contrôlé par les républicains et acquitterait certainement Donald Trump.

Situation tendue

Mais depuis plusieurs semaines, la situation s'est tendue entre les démocrates et la Maison-Blanche, qui refuse de coopérer avec plusieurs enquêtes parlementaires, car elle estime que leurs demandes sont injustifiées et motivées par des intérêts politiques.

«La décision de Trump et de son administration d'ignorer leur serment» en ne coopérant pas avec le Congrès, «a déclenché une crise constitutionnelle», a ainsi affirmé jeudi la présidente démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi. Mais elle a du même souffle encore écarté la perspective d'une procédure de destitution, tant que les enquêtes parlementaires ne seraient pas bouclées.

«On ne peut pas dire qu'on a une crise constitutionnelle et puis ne rien faire», a déclaré Al Green, dans une réponse évidente à Mme Pelosi. «Nous devons destituer. Laissons le Sénat faire ce qu'il veut, nous devons faire ce que nous avons à faire!».

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • StarveTheBeast le 10.05.2019 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont les 8 années d'Obama qui ont remis l'économie US sur pied, malgré les tentatives de sabotage des républicains. Trump n'a fait que surfer sur la vague. Pour le reste, Trump et les républicains n'ont réalisé qu'une grosse reduction des impôts qui profite surtout à WallStreet et aux riches, tandis que les aides publiques sont rabotées. Cette même reduction d'impôt a explosé le deficit de l'état US et la dette publique est en train d'exploser. La croissance US est à credit, et cela fera mal quand il faudra rembourser la dette.

  • jonnhy mouloud le 10.05.2019 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut signer où?

  • Thomas2505 le 10.05.2019 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les gens qui disent il est raciste arrêtez c’est faux en tout cas il est sympathique et 100 fois plus intelligent que vous:)

Les derniers commentaires

  • jacasse le 10.05.2019 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous oubliez que les réductions d’impôts ont positivement impacté les petites et moyennes entreprises ( j’en connais gérées par des amis ) qui ont pu ainsi créer des jobs. Donc pas d’amalgames svp

  • Félicie le 10.05.2019 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne pense pas que la procédure de destitution envisage une demande, même avec 50 millions de signatures. Cette procédure est clairement définie par la Constitution américaine, tout comme les reproches au président qui justifieraient le déclenchement d'une telle procédure.

  • Thomas2505 le 10.05.2019 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les gens qui disent il est raciste arrêtez c’est faux en tout cas il est sympathique et 100 fois plus intelligent que vous:)

  • Kira le 10.05.2019 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reproches à Trump ? Presque rien: destruction des droits des femmes, destruction des protections de l'environnement (nature, animaux, pollution...), destruction des droits des minorités, plus de 10000 mensonges depuis le début de son mandat, non respect des pouvoirs, baisse de l'éducation, non respect d'accords internationaux... Vous suivez les infos ?

    • Rigoberta Menchu le 10.05.2019 11:05 Report dénoncer ce commentaire

      @Kira: pouvez vous nommer une de ces destructions des droits des femmes et des minorités?

  • Nathielux le 10.05.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quels pays ne vit pas sur ces dettes aujourd’hui ?.....