Canada

23 juillet 2019 21:19; Act: 24.07.2019 11:26 Print

Deux jeunes en fuite après une série de meurtres

La police canadienne recherche activement deux hommes de 18 et 19 ans, soupçonnés d'avoir tué un couple d'étrangers, ainsi qu'un troisième individu.

storybild

Jusqu'ici portés disparus, Kam McLeod et Bryer Schmegelsky sont désormais considérés comme suspects. (photo: Gendarmerie nationale)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux jeunes Canadiens sont soupçonnés de trois meurtres récents dans l'Ouest canadien, dont ceux de deux étrangers, un Australien et une Américaine, a annoncé mardi, la police fédérale canadienne.

Kam McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans, qui étaient jusqu'ici considérés comme portés disparus dans le nord de la province de Colombie-Britannique, sont en fuite et ont été aperçus dans le nord de la province de Saskatchewan (ouest), a dit une porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale) lors d'une conférence de presse.

Les corps de Lucas Fowler, 23 ans, originaire de Sydney, et de sa petite amie Chynna Deese, une Américaine de Caroline du Nord âgée de 24 ans, ont été retrouvés, tués par balle, il y a neuf jours le long d'une route du nord de la Colombie-Britannique, aux confins du Canada et de l'Alaska. La police a également annoncé la découverte du corps d'un autre homme à 470 km de distance, une mort suspecte qui pourrait être rattachée à la même affaire.

«Dangereux»

«Compte tenu de ces développements, Kam et Bryer ne sont maintenant plus considérés comme disparus. La GRC considère Kam McLeod et Bryer Schmegelsky comme des suspects» dans ces trois meurtres, a déclaré la porte-parole lors d'une conférence de presse. Le corps de l'homme non identifié avait été retrouvé non loin d'un véhicule incendié appartenant aux deux suspects.

Ces derniers ont été aperçus la dernière fois au volant d'un véhicule Toyota RAV4. Ils sont considérés comme «dangereux», a souligné la porte-parole. Ils «continuent vraisemblablement de se déplacer», a-t-elle ajouté. «Nous devons reconnaître que Kam et Bryer ont peut-être changé leur apparence et pourraient aussi être au volant d'un autre véhicule», a prévenu la police.

La police n'a pas révélé les éléments qui lui avaient permis de lier les deux enquêtes, qu'elle traitait séparément jusqu'à lundi. Elle n'a pas non plus évoqué les motifs des crimes et n'était pas en mesure de dire si les deux suspects avaient des antécédents judiciaires.

(L'essentiel/afp)