Au Sénégal

20 janvier 2020 21:32; Act: 21.01.2020 10:26 Print

Deux tonnes de cannabis et un kilo de cocaïne saisis

Les autorités sénégalaises ont mené un coup de filet contre les milieux de la drogue, lundi.

storybild

Des saisies ont été effectuées dans le centre, le sud et l'est du Sénégal. (Photo prétexte)

Sur ce sujet
Une faute?

Près de deux tonnes de «chanvre indien» (cannabis), un kilo de cocaïne, une kalachnikov et deux camions ont été récemment saisis par les autorités sénégalaises dans le centre, le sud et l'est du pays, a annoncé lundi la police nationale. La police a interpellé un «trafiquant notoire de chanvre indien» en possession de trois sacs de 100 kg sur une plage de Mbour, à quelque 80 km au sud-est de Dakar, selon un communiqué qui ne précise pas la date de l'opération.

Une perquisition au domicile du suspect a «permis de découvrir 13 sacs de 100 kg de chanvre indien». «Au total, il y avait 1,6 tonne de chanvre», a précisé à l'AFP, le porte-parole de la police nationale, le lieutenant Ndiassé Dioum. Le suspect, placé en garde à vue, possédait également des «documents de voyage par avion» pour se rendre à Ziguinchor, en Casamance, région du sud du pays considérée comme le grenier du cannabis au Sénégal, «pour, probablement, s'y approvisionner», a précisé la police.

«Individu de nationalité étrangère»

Des saisies ont par ailleurs été effectuées entre le 10 et le 20 janvier à Tambacounda (est), sur l'axe reliant Dakar au Mali, selon un autre communiqué de la police. Les policiers ont saisi «234 kg de chanvre indien, une arme de type kalachnikov, une motocyclette et deux camions immatriculés au Mali, usités pour le transport. Quatre individus ont été interpellés au cours de ces opérations et seront déférés au parquet au terme de leur garde à vue».

Enfin, un «individu de nationalité étrangère» a été interpellé en possession d'1 kg de cocaïne samedi à Ziguinchor, dans le cadre d'une enquête sur «un vaste réseau de trafic de cocaïne dans des auberges» de la ville, proche de la Guinée-Bissau, pays considéré comme une plaque tournante du trafic de stupéfiants en provenance d'Amérique du Sud.

La marine sénégalaise avait saisi fin octobre au large de Dakar plus d'une tonne de cocaïne en provenance présumée d'Amérique latine et à destination de l'Espagne, et interpellé cinq personnes, selon l'armée et les douanes. Cette saisie survenait après deux précédentes effectuées par les douanes en juin au port de Dakar et totalisant plus d'une tonne.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • duvaro le 21.01.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oooooh, pas de bol pour les bobos pro légalisation luxembourgeois.

  • BoBo le 21.01.2020 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    La tete du cannabis^^

Les derniers commentaires

  • duvaro le 21.01.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oooooh, pas de bol pour les bobos pro légalisation luxembourgeois.

  • BoBo le 21.01.2020 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    La tete du cannabis^^