Aux États-Unis

28 mai 2020 16:20; Act: 28.05.2020 17:09 Print

Deux Youtubeurs abandonnent leur fils autiste

Trois ans après avoir été adopté par Myka Stauffer et son mari, le petit Huxley, 4 ans a dû trouver une autre famille. Le couple n'arrivait pas à lui fournir les soins nécessaires.

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux Youtubeurs américains Myka Stauffer et son mari James, très actifs sur la Toile, font polémique depuis leur terrible annonce de lundi. Les parents de quatre enfants biologiques ont renoncé à l'adoption du petit Huxley, 4 ans, qu'ils ont accueilli chez eux en 2017.

Le couple a pris la décision de renoncer à son adoption car ils sont incapables de lui fournir les soins particuliers dont il a besoin. Cette annonce a entraîné de vives réactions de la part des internautes qui les accusent d'avoir exploité l'adoption du petit garçon, en le diffusant sur la Toile, pour avoir plus de vues et gagner de l'argent.

Les deux Américains partagent leur vie quotidienne sur Youtube depuis 6 ans. En 2017, le couple se rend en Chine pour adopter Huxley. Son départ de son pays d'origine, son installation chez le couple, son évolution avec les quatre autres enfants, tout est filmé et partagé sur les réseaux sociaux. Trois ans plus tard, en février dernier, la famille vit de «nombreux coups durs». «Les derniers jours ont été très difficiles», expliquait Myka Stauffer, sur Instagram.

«Nous montrons rarement le côté difficile de la parentalité parce que nous voulons respecter la vie privée d’Huxley, mais nous avons de nombreuses journées difficiles. J’aimerais qu’il y existe un manuel sur la façon de gérer l’autisme et les expériences traumatisantes dans l’adoption».

S'occuper du petit garçon qui a souffert d’une tumeur au cerveau et d’un accident vasculaire cérébral in utero devient dès lors plus que compliqué. Les parents ont donc choisi de se séparer d'Huxley. «Nous avons décidé de lui donner un nouveau foyer. Nous ne voulons pas donner de détails sur la cause exacte, par respect pour la vie privée d’Huxley. C’était juste plus lourd que ce que nous pouvions imaginer», explique James Stauffer, dans une vidéo Youtube.

«Selon les médecins, il était également préférable qu’il reçoive des soins appropriés. Nous avons évalué la situation à plusieurs reprises avec des professionnels et cette décision était la plus appropriée. Même si c’est déchirant», confie la mère de quatre enfants, en larmes.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ACTARUS le 28.05.2020 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Toute l'ignominie des Etats-Unis où il est permis d'adopter un enfant et de le retourner si il ne convient pas, de vrais objets de consommation.

  • Bffff le 28.05.2020 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    Oui, comme père d'un enfant autiste je peux vous dire que c'est très difficile mais ce n'est pas pour ça q'on va le "rendre"...LOL. Si une chose est "cassé" on ne le jette pas, on la Répare!!!

  • Délivrez vous du Mal le 28.05.2020 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ça les States, continuez, achetez du coca, des mcdos, tournez avec windows, apple et android

Les derniers commentaires

  • Bruxa81 le 29.05.2020 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu, ils ne méritent pas les noms de papa et maman, vraiment ???? quand on aime on ne jete pas comme ça, on fait tout pour que nos enfants soient heureux, malades ou pas? J'ai un cousin autiste, mon oncle l'élève seul avec son plus jeune fils (malheureusement ils avaient une sœur dont une maladie l'a emporté il y a 1 mois) mais mon oncle reste fort et fait tout pour rendre heureux ses enfants, même si le quotidien n'est pas toujours facile, il assume et garde le sourire. Et pour ce petit, comment ça va se passer? Il n'aura plus ces gens qui l'ont accueilli et puis ses frères? Mon dieu protège cet enfants magnifique qui n'a pas demandé d'avoir autant d'injustice ????????

  • roger le 29.05.2020 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est un choc psychologique pour le gamin mais ces decerebres de "parents" ne le méritaient manifestement pas. j'espere qu'il retrouvera une famille aimante et que ce soit un mal pour un bien.

  • ClearView le 29.05.2020 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'est-ce qui est mieux pour cet enfant? Qu'il trouve un foyer plus accueillant, ou bien qu'il reste avec ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas s'occuper de lui?

  • lea le 29.05.2020 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est. Tout simplement horrible de faire ça il ont penser au petit non , imaginez si on fesais ça a vous propre enfants , pauvre gosse est parents indignes

  • Maury le 29.05.2020 00:43 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais que penser, n'ayant pas un tel cas. Mais peut-on se séparer d'un enfant qui avait trouvé sa famille, son foyer, sa tendresse ? Peut-on retourner un enfant, ou même un animal, comme un objet ? Personnellement, je ne pourrais pas.