Indonésie

15 janvier 2019 19:27; Act: 16.01.2019 14:20 Print

Dévorée vivante par le croco qu'elle nourrissait

Une chercheuse a été victime d'une effroyable attaque, vendredi dernier. Merry, un reptile de 5 mètres de long, ne lui a laissé aucune chance.

Sur ce sujet
Une faute?

Une scientifique de 44 ans a connu une mort atroce, vendredi, dans un centre de recherches situé à Tomohon, au nord de l'Indonésie. Pour nourrir le crocodile local, Deasy Tuwo est montée sur un muret de 2,5 mètres de haut et a commencé à jeter de la nourriture à l'animal prénommé Merry. C'est à ce moment-là que le drame est survenu. Les autorités pensent que la bête de 5 mètres de long s'est dressée sur ses pattes arrière et a sauté en direction du muret pour happer la quadragénaire, rapporte Tribun-Timur.

Traînée vers le bassin, la victime a été dévorée vivante. Personne n'a assisté à cette attaque. Ce n'est que plus tard dans la matinée que des membres du personnel du laboratoire CV Yosiki ont remarqué une «forme étrange» dans l'eau. En s'approchant du crocodile, ils ont retrouvé les restes du corps de Deasy dans sa mâchoire. Les secouristes ont eu toutes les peines du monde à éloigner le cadavre de la victime du reptile, fermement accroché à sa proie.

Merry est connue pour avoir déjà attaqué des congénères par le passé, mais jamais des êtres humains. L'animal a été capturé et des tests doivent être effectués pour confirmer qu'il a bien ingéré une partie du corps de la chercheuse.

La police essaie d'entrer en contact avec le propriétaire du crocodile, qui serait un homme d'affaires japonais à l'origine de la création de ce centre de recherches. L'homme n'était pas sur les lieux au moment du drame, relate Fox News. «Nous avons besoin de savoir s'il a un permis pour posséder des crocodiles et autres animaux aquatiques onéreux. Si ce n'est pas le cas, il sera arrêté, a déclaré Raswin Sirait», chef de la police de Tomohon.

(L'essentiel/joc)