Entre Gaza et Israël

01 avril 2018 10:34; Act: 01.04.2018 10:32 Print

Dimanche sous très haute tension à la frontière

Palestiniens de Gaza et militaires israéliens s'apprêtaient à une nouvelle journée sous haute tension dimanche à la frontière, après la sanglante journée de vendredi.

storybild

Seize Palestiniens de la bande de Gaza ont été tués, vendredi, par l'armée israélienne. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Des milliers de Gazaouis ont pris part samedi aux funérailles des manifestants tués la veille lors d'affrontements avec l'armée israélienne, qui ont fait 16 morts côté palestinien, le bilan le plus meurtrier depuis la guerre de 2014. Mais seuls quelques centaines de manifestants sont retournés samedi sur plusieurs zones près de la frontière entre Gaza et Israël pour poursuivre «la marche du retour», une protestation censée durer six semaines. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, ainsi que la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini, ont réclamé une «enquête indépendante» sur l'usage par Israël de munitions réelles.

Les États-Unis, régulièrement accusés de parti pris pro-israélien, se sont dits «profondément attristés par les pertes humaines à Gaza», appelant à «des mesures pour faire diminuer les tensions». Mais Washington a néanmoins bloqué samedi soir un projet de déclaration du Conseil de sécurité appelant «toutes les parties à la retenue et à prévenir toute escalade supplémentaire» et demandant une enquête sur les affrontements. Israël a défendu son armée qui, selon elle, a tiré contre des manifestants lançant des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats, ou tentant d'endommager la clôture et de s'infiltrer en Israël.

«Bravo à nos soldats», a écrit le Premier ministre Benjamin Netanyahi dans un communiqué. «Israël agit fermement et avec détermination pour protéger sa souveraineté et la sécurité de ses citoyens». Les Palestiniens accusent Israël d'usage disproportionné de la force et des organisations de défense des droits de l'Homme ont questionné la nécessité de ces tirs à balles réelles. Le président palestinien Mahmoud Abbas a décrété samedi jour de deuil national et tenu Israël pour seul responsable des morts. Dans plusieurs villes de la bande de Gaza, une foule compacte a accompagné les cercueils de manifestants tués la veille.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pauvre Gaza le 01.04.2018 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre Gaza! Victime d'un blocus de l'Égypte et d'Israël et aux mains d'un groupe terroriste qui au lieu d'aider ses citoyens mène une politique fondamentaliste et clairement mafieuse pour se maintenir au pouvoir!

  • Oui mais le 01.04.2018 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais 'sioniste' n'est pas une insulte @libre penseur puisqu'à l'exception des haredis et de groupes minoritaires, tout le spectre politique de gauche à droite est sioniste en Israël et défend son existence depuis l'indépendance 3 ans après la fin de l'Holocauste. Et que défend donc le Hamas à part un conflit ouvert avec Israël?

  • libre penseur le 01.04.2018 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    gouvernement sioniste d'extrême droite en Israël comment peut on faire cela après que son propre peuple ait été persécuté autant et souffert d'une tentative de génocide ? comment ? c'est un massacre rien d'autre 15 morts 1000 blesses d un côté et rien de l'autre cela s'appelle un massacre !

Les derniers commentaires

  • pasunmassacre le 01.04.2018 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non ce n'est pas un massacre car Erdogan l'a dit Netanyahou est un terroriste donc c'est du terrorisme Erdogan sait ce qu'il dit!

  • Oui mais le 01.04.2018 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais 'sioniste' n'est pas une insulte @libre penseur puisqu'à l'exception des haredis et de groupes minoritaires, tout le spectre politique de gauche à droite est sioniste en Israël et défend son existence depuis l'indépendance 3 ans après la fin de l'Holocauste. Et que défend donc le Hamas à part un conflit ouvert avec Israël?

  • Pauvre Gaza le 01.04.2018 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre Gaza! Victime d'un blocus de l'Égypte et d'Israël et aux mains d'un groupe terroriste qui au lieu d'aider ses citoyens mène une politique fondamentaliste et clairement mafieuse pour se maintenir au pouvoir!

  • libre penseur le 01.04.2018 14:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    gouvernement sioniste d'extrême droite en Israël comment peut on faire cela après que son propre peuple ait été persécuté autant et souffert d'une tentative de génocide ? comment ? c'est un massacre rien d'autre 15 morts 1000 blesses d un côté et rien de l'autre cela s'appelle un massacre !