États-Unis

26 septembre 2019 06:55; Act: 26.09.2019 09:42 Print

Distraite, la nounou laisse mourir leur «bébé miracle»

Après six fausses couches et des années de galère, deux Américains vivaient heureux avec leur fille de 2 ans. Mais la femme qui s'occupait d'elle l'a oubliée dans une voiture.

Sur ce sujet
Une faute?

Une petite fille de 2 ans oubliée dans une voiture surchauffée a perdu la vie, le 17 septembre à Hobbs (Nouveau-Mexique). Ce jour-là, vers 13h30, une femme a appelé les urgences pour annoncer qu'elle avait accidentellement laissé un enfant dans son véhicule pendant plusieurs heures. Les secours n'ont rien pu faire pour la petite Zariah.

Face aux enquêteurs, Tammie Brooks a expliqué qu'elle gardait l'enfant, et qu'elle était censée la déposer à la crèche. Au lieu de cela, l'Américaine de 41 ans s'est rendue à son travail et a laissé la fillette dans sa voiture. La baby-sitter a été mise en examen pour abandon ou maltraitance d'un enfant entraînant la mort. Elle a été brièvement incarcérée avant d'être libérée sous caution.

«Je priais tous les jours»

Les parents de Zariah sont effondrés. Avant la naissance de leur fille, Zachary Hasheme et Demi Petrowski ont eu toutes les peines du monde à concevoir un enfant. «Je ne souhaite pas cette douleur et cette souffrance à mon pire ennemi. J'ai fait six fausses couches avant d'avoir ma fille. Je me souviens que je priais tous les jours, non stop», confie sa maman à KOB-TV. Aux yeux de ses parents, Zariah était leur «bébé miracle».

Leur seul espoir après cet effroyable drame, c'est que la mort de leur enfant serve de leçon aux adultes. «Regardez toujours le siège arrière d'une voiture. S'il y a un enfant là-dedans ou si vous entendez un enfant crier, s'il vous plaît, aidez-le», implore l'Américaine. Demi Petrowski demande par ailleurs aux garderies d'être plus vigilantes: «Si vous voyez qu'un enfant n'est pas là à l'heure prévue, contactez les parents».

Des amis de la famille ont créé une collecte de fonds pour aider les parents de Zariah à payer son enterrement. Quant à Tammie Brooks, elle est attendue au tribunal le mois prochain.

(L'essentiel/joc)