Déclarations-choc

01 novembre 2018 17:19; Act: 02.11.2018 12:12 Print

Donald Trump assure qu'il «essaie de dire la vérité»

Alors que ses propos, déclarations et tweets font régulièrement polémique, le président américain a affirmé qu'il tentait vraiment de dire systématiquement la vérité.

storybild

Donald Trump est coutumier des déclarations à l'emporte-pièce, notamment dans le cadre de la campagne pour les élections de mi-mandat. (photo: AFP/Saul Loeb)

Sur ce sujet
Une faute?

Connu pour ses déclarations à l'emporte-pièce, souvent exagérées, parfois complètement fausses, Donald Trump l'assure pourtant: il essaie vraiment de dire la vérité. «Je veux toujours dire la vérité. Quand je peux, je dis la vérité. Et parfois il arrive que quelque chose de différent se produise ou qu'il y ait un changement, mais j'aime toujours être sincère», a-t-il dit à la chaîne ABC mercredi. «J'essaie, j'essaie vraiment», a-t-il insisté.

Le milliardaire républicain est connu pour improviser lors de déclarations impromptues devant la presse à la Maison-Blanche ou de meetings de campagne. Ses collaborateurs sont souvent sur le qui-vive, l'ancien magnat de l'immobilier faisant régulièrement des annonces surprise et des déclarations qui font immédiatement les gros titres. Souvent aussi, M. Trump dit des choses qui sont clairement exagérées, parfois carrément fausses ou du moins non appuyées par des faits. Comme lorsqu'il a assuré que des «Moyen-Orientaux inconnus» avaient infiltré la caravane de migrants centraméricains marchant à travers le Mexique, dans le but d'atteindre les États-Unis.

Après avoir lourdement suggéré qu'il associait les «Moyen-Orientaux» en question à des terroristes, M. Trump a ensuite concédé qu'il n'y avait «pas de preuve» sur leur présence parmi les migrants évoqués. Mais même en admettant cela, il a ajouté que «cela pourrait très bien être le cas». Le Washington Post a créé un projet qui tente de recenser toutes les fausses déclarations du président. Au dernier comptage en septembre, on en était à plus de 5 000.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Loyaliste le 01.11.2018 20:02 Report dénoncer ce commentaire

    Essayer est déjà un début s'il continu il va y arriver ?

  • g3s le 01.11.2018 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ce “Président” parle de Fake News ??

  • Sterling le 01.11.2018 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bref: "je dis la vérité, sauf quand je mens."

Les derniers commentaires

  • Vivian le 02.11.2018 10:54 Report dénoncer ce commentaire

    Non, Trump n'a pas l'esprit dérangé; non Trump n'a pas le cerveau malade - Trump n'a pas de cerveau et il n'a pas d'esprit non plus, ou plutôt oui, mais le cerveau d'un petit enfant. Il a de mauvais conseillés, ce sont eux les vrais coupables! Il y en avaient de bons et de courageux, mais ils ont tous été congédiés .. à l'initiative de ceux qui sont en poste maintenant. Comme dit l'autre "Il est un idiot entouré de clowns" le terme d'idiot devant être pris pour le terme médical! Trump devrait vivre dans une crèche ou dans un asile. Or un certain groupe a besoin de lui!

  • Knopchen le 02.11.2018 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    Trump ne ment pas, il dit SA vérité, celle d’un esprit dérangé.

  • Donald Trompe le 01.11.2018 23:49 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que ce monsieur est intellectuellement capable de comprendre ce que c'est, la vérité? Je pense que non!

  • Ma vérité le 01.11.2018 23:03 Report dénoncer ce commentaire

    Sa vérité n'est peut-être celle des autres ... Tout est relatif

  • FullmétalJF le 01.11.2018 21:01 Report dénoncer ce commentaire

    La vérité, c'est finalement quelque chose de subjectif. Ne dit-on pas "à chacun sa vérité" ?, et ne disait-on pas jadis à l'époque des guerres entre France et Espagne "vérité en deça des Pyrénées, mensonge au delà" ?