Ami américain

02 juin 2019 11:51; Act: 02.06.2019 11:59 Print

Donald Trump conseille à Londres un Brexit dur

Juste avant de s'envoler pour le Royaume-Uni, le président américain n'a pas hésiter à livrer ses conseils concernant les négociations entre Londres et Bruxelles.

storybild

Donald Trump va venir au Royaume-Uni pour une visite d'État. (photo: AFP/Jim Watson)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain Donald Trump a recommandé au Royaume-Uni de quitter l'Union européenne sans accord s'il n'obtient pas satisfaction à ses demandes et de ne pas payer la facture du divorce. «Si vous n'obtenez pas l'accord que vous voulez, je quitterais» la table des négociations, a dit M. Trump dans un entretien avec le Sunday Times. Le milliardaire est attendu pour une visite d'État de trois jours au Royaume-Uni, à partir de lundi.

«Si j'étais eux, je ne paierais pas 50 milliards de dollars», a-t-il ajouté en référence au règlement des engagements pris par le Royaume-Uni dans le cadre du budget pluriannuel européen en cours (2014-2020), qui couvre également la période de transition prévue par l'accord de divorce conclu en novembre entre Londres et Bruxelles. Le gouvernement britannique a avancé un montant compris entre 40 et 45 milliards d'euros, des chiffres non confirmés du côté de l'UE.

Trump soutient Nigel Farage et Boris Johnson

Par ailleurs, le président américain a estimé que Londres avait commis une erreur en n'impliquant pas Nigel Farage, leader du Parti du Brexit, arrivé en tête des élections européennes, dans les négociations avec Bruxelles. «J'aime beaucoup Nigel. Il a beaucoup à offrir», a-t-il dit. Estimant que Londres devait quitter l'UE cette année, il a promis la conclusion rapide d'un accord de libre-échange: «Nous avons le potentiel d'être un partenaire commercial incroyable pour le Royaume-Uni. On fait peu par rapport à ce que l'on pourrait faire avec le Royaume-Uni... Je pense bien plus qu'avec l'Union européenne».

Le gouvernement conservateur de Theresa May a dû reporter la date du Brexit, initialement prévu le 29 mars, au 31 octobre au plus tard faute d'avoir réussi à convaincre les députés britanniques de voter son accord de divorce. Face à son échec à mettre en œuvre le Brexit, trois ans après le référendum qui en a décidé, la dirigeante britannique a annoncé la semaine dernière qu'elle démissionnerait de ses fonctions le 7 juin. Dans un entretien avec le tabloïd The Sun de samedi, M. Trump a manifesté son soutien à l'ex-ministre des Affaires étrangères Boris Johnson pour lui succéder.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • suis le 02.06.2019 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump devrait s’occuper de son pays. Et nous Européens UE. On devrait se renforcer et de construire une Europe solide et forte et démocratique afin qu’on puisse de rivaliser avec les USA, Chine, ...union fait la force.

  • Mes oignons le 02.06.2019 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Les politiciens feraient mieux de s'occuper de leur pays. Mettre leur nez partout n'est pas la bonne méthode pour de bonnes relations avec les autres.

  • Jean le 02.06.2019 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    ça ne m'étonne pas que Trump soutienne BoJo et Nigel Farfadet... pas certain que ce soutien soit un atout dans la course au pouvoir

Les derniers commentaires

  • Jean le 02.06.2019 18:40 Report dénoncer ce commentaire

    ça ne m'étonne pas que Trump soutienne BoJo et Nigel Farfadet... pas certain que ce soutien soit un atout dans la course au pouvoir

  • Ben oui... le 02.06.2019 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @suis la Suisse... et la Corée du Sud ne font pas partie de L'UE, ni de la Chine,... et vont très bien économiquement avec, chacune, une monnaie nationale et un chômage en dessous de 3%. Il n'y a pas plus nationalistes que ces 2 pays, l'un en Europe, l'autre en Asie qui domine le monde de l'électronique avec 50 millions d'habitants. Que l'on ne vienne pas toujours dire qu'il faut être dans L'UE pour être plus forts.

    • Jean le 02.06.2019 18:32 Report dénoncer ce commentaire

      La Corée du Sud domine le monde de l'électronique? Je n'étais pas au courant de ça, bien sûr je connais pas mal de marques de produits coréennes, mais je n'aurais jamais cru qu'ils dominaient carrément le monde de l'électronique. Par contre, ce qui m'échappe, c'est que malgré cette domination, leur PIB par habitant, en parité pouvoir d'achat, soit identique à celui de l'Espagne qui n'est pas l'un des pays les plus riches d'Europe

  • suis le 02.06.2019 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump devrait s’occuper de son pays. Et nous Européens UE. On devrait se renforcer et de construire une Europe solide et forte et démocratique afin qu’on puisse de rivaliser avec les USA, Chine, ...union fait la force.

  • Mes oignons le 02.06.2019 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Les politiciens feraient mieux de s'occuper de leur pays. Mettre leur nez partout n'est pas la bonne méthode pour de bonnes relations avec les autres.

    • ses oignons le 02.06.2019 16:13 Report dénoncer ce commentaire

      Cette façon qu'il a de jouer au gendarme et au maître d'école est proprement insupportable. Les Européens devraient le lui faire sentir plus souvent et plus fermement.....