Tensions diplomatiques

26 mai 2019 11:01; Act: 26.05.2019 11:07 Print

Donald Trump fait encore confiance à Kim Jong-​​un

Le président américain a relativisé dimanche les tirs de missiles effectués par la Corée du nord, expliquant faire encore confiance à son dirigeant.

storybild

Donald Trump et Kim Jong-un se sont rencontrés en février à Hanoï, au Vietnam. (photo: AFP/Kcna via kns)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain Donald Trump a affirmé dimanche sur Twitter qu'il faisait encore confiance au dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, malgré l'enlisement des négociations sur le nucléaire et les récents essais d'armes menés par Pyongyang. «La Corée du Nord a lancé quelques petites armes, ce qui a dérangé certains dans mon pays et d'autres, mais pas moi», a tweeté M. Trump, actuellement en visite officielle au Japon. «Je fais confiance au président Kim pour tenir sa promesse à mon égard».

Le président américain a par ailleurs dit avoir «souri» face aux insultes proférées par l'agence officielle nord-coréenne KCNA contre l'ancien vice-président Joe Biden, qualifié «d'imbécile» et «d'idiot au faible QI» après des critiques contre M. Kim. «Peut-être s'agit-il d'un signal à mon intention?», s'est interrogé M. Trump, dont M. Biden, candidat à la primaire démocrate, espère être l'adversaire lors de l'élection présidentielle de 2020 aux États-Unis.

La Corée du Nord a procédé début mai à deux essais de missiles à courte portée en moins d'une semaine, une première depuis la spectaculaire détente sur la péninsule coréenne marquée en 2018 par l'amorce de négociations sur les programmes nucléaire et balistique de Pyongyang. Un premier sommet historique entre MM. Trump et Kim, en juin 2018 à Singapour, s'était achevé sur une déclaration commune évoquant la «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», formulation vague permettant aux deux parties d'en faire des interprétations très différentes. Mais le second sommet, à Hanoï en février, s'est soldé par un retentissant fiasco. Depuis, M. Kim a accusé avec force Washington d'être de mauvaise foi et a exigé un changement de l'attitude américaine.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • realite le 26.05.2019 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel bon président diplomate

Les derniers commentaires

  • realite le 26.05.2019 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel bon président diplomate