Crise à Hong Kong

19 août 2019 07:04; Act: 19.08.2019 10:37 Print

Donald Trump met la pression sur la Chine

Le président américain a averti les autorités chinoises qu'une répression de la contestation à Hong Kong aurait des conséquences sur les négociations commerciales.

storybild

Donald Trump veut une issue «humaine» à la crise de Hong Kong. (photo: AFP/Brendan Smialowski)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain Donald Trump a prévenu dimanche la Chine qu'une répression des manifestations de Hong Kong similaire à l'écrasement du mouvement de la place Tiananmen compromettrait la conclusion d'un accord commercial sino-américain. «Je pense qu'il serait très difficile de conclure un accord s'ils exercent de la violence, si c'est une autre place Tiananmen», a déclaré M. Trump à des journalistes dans le New Jersey, alors que des centaines de milliers de manifestants pro-démocratie ont à nouveau défilé dimanche à Hong Kong.

Les manifestations se succèdent à Hong Kong depuis plus de deux mois et la Chine a récemment durci le ton, faisant redouter une répression comme celle de juin 1989 à Pékin, lorsque l'armée chinoise avait mis fin au mouvement pro-démocratie mené par des étudiants en faisant des centaines voire plus d'un millier de morts. Si une telle situation se répétait à Hong Kong, «je crois qu'il y aurait un sentiment politique énorme» qui porterait à «ne rien faire» dans le domaine des négociations commerciales avec la Chine, a déclaré M. Trump.

Le président des États-Unis a de nouveau exprimé son souhait que la crise de Hong Kong ait une issue pacifique: «J'aimerais beaucoup voir cela résolu d'une manière humaine», a-t-il dit, appelant le président chinois Xi Jinping à négocier avec les contestataires. M. Trump a fait ces déclarations alors que son principal conseiller économique, Larry Kudlow, a assuré dimanche matin que Washington et Pékin tentaient activement de remettre sur les rails les négociations pour mettre un terme à la guerre commerciale qui les oppose et agite les marchés.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chapeau le 19.08.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Trump est quand meme le seul a oser s'opposer vraiment au regime chinois en place. Bravo l'artiste.

  • Henck le 19.08.2019 07:33 Report dénoncer ce commentaire

    Mettre la pression supposerait être en position de le faire, la ce n est qu invective etc La Chine a aussi les moyens de répondre et le fait sans faire de bruit.

  • dom le 19.08.2019 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’ils arrêtent de se mêler des choses qui ne les regarde pas ces américains !

Les derniers commentaires

  • dom le 19.08.2019 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’ils arrêtent de se mêler des choses qui ne les regarde pas ces américains !

    • Lestrollsrusses le 19.08.2019 14:04 Report dénoncer ce commentaire

      Oui oui !!! Ils doivent arrêter !!!

  • Chapeau le 19.08.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Trump est quand meme le seul a oser s'opposer vraiment au regime chinois en place. Bravo l'artiste.

  • Henck le 19.08.2019 07:33 Report dénoncer ce commentaire

    Mettre la pression supposerait être en position de le faire, la ce n est qu invective etc La Chine a aussi les moyens de répondre et le fait sans faire de bruit.