Politique en Israël

05 décembre 2017 17:00; Act: 05.12.2017 18:02 Print

Donald Trump veut une ambassade à Jérusalem

Le président américain a fait part de sa volonté de déménager l'ambassade des États-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. De quoi créer de nouvelles tensions dans la région.

storybild

Cette décision de Donald Trump pourrait être lourde de conséquences. (photo: AFP/George Frey)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président Donald Trump a informé le président palestinien Mahmoud Abbas «de son intention de transférer l'ambassade des États-Unis» en Israël de Tel Aviv à Jérusalem, a affirmé la présidence palestinienne après un entretien téléphonique entre les deux dirigeants. Au cours de cet échange, M. Abbas a mis en garde M. Trump contre les «conséquences dangereuses d'une telle décision sur le processus de paix, la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde», a-t-elle ajouté dans un communiqué.

Le communiqué de la présidence palestinienne ne laisse pas clairement apparaître si M. Trump avait signifié à M. Abbas son dessein d'engager immédiatement le déménagement, ou s'il s'agit d'une nouvelle déclaration d'intention à long terme. M. Abbas a «réaffirmé notre position ferme qu'il ne peut y avoir d'État palestinien sans Jérusalem-Est pour capitale, conformément aux résolutions et à la loi internationales et à l'initiative de paix arabe».

Cette décision risque de provoquer des réactions. Mardi matin, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères avait déclaré que l'on mettait «de l'huile sur le feu si l'on reconnaissait Jérusalem comme capitale» de l'État hébreu.

(L'essentiel/AFP)