Rêve américain

07 octobre 2019 18:54; Act: 08.10.2019 10:44 Print

Du métro à la lumière, Emily vit un conte de fées

Une vidéo de la police de Los Angeles montrant une SDF chanter un air d'opéra dans le métro fait sensation sur le web. Depuis, l'avenir semble s'éclaircir pour cette Russe de 52 ans.

Sur ce sujet
Une faute?

La séquence a ému les Américains et fait le tour du monde. Publiée fin septembre sur le compte Twitter de la police de Los Angeles, la vidéo montre une chanteuse lyrique SDF entonner un air d'opéra sur un quai de métro. Tirant son chariot, encombrée de plusieurs sacs, l'artiste aux couettes blondes livre une interprétation vibrante de «O Mio Babbino Caro», un air de Puccini. «4 millions de personnes considèrent Los Angeles comme leur maison. 4 millions d'histoires. 4 millions de voix...», pouvait-on lire en légende de ces images, sur Twitter.

Tout comme les policiers présents à ce moment-là, une foule d'internautes a été touchée par la prestation d'Emily Zamourka, une Russe de 52 ans. Vues plus d'un million de fois, les images publiées par la LAPD ont propulsé la chanteuse sur le devant de la scène. Aux médias américains, elle a raconté avoir débarqué à Los Angeles en 1992, se rêvant chanteuse et interprète. Pendant des années, Emily a chanté et joué du violon, tout en donnant des cours de piano pour arrondir ses fins de mois.

«Je suis si contente d'avoir pu toucher vos cœurs»

Sa vie a basculé en 2016, lorsque son violon d'une valeur de 10 000 dollars lui a été dérobé. Privée de son outil de travail, en grosse difficulté financière, la Russe a été expulsée de son logement. Mais grâce à sa soudaine notoriété, Emily semble promise à un avenir plus serein. Plusieurs collectes de fonds ont notamment été lancées en ligne pour aider l'artiste à se reloger et samedi dernier, la Russe a pu chanter devant un public.

À l'occasion d'un événement dans le quartier de San Pedro, à Los Angeles, – dont une partie s'appellera désormais Historic Little Italy – la quinquagénaire a chanté le fameux air de Puccini, rapporte NBC. Malgré un énorme trac, Emily a émerveillé le public et profité de l'occasion pour plaider la cause des sans-abri à Los Angeles. «Je suis si contente d'avoir pu toucher vos cœurs avec ma voix. Merci beaucoup pour tout ce qui se passe en ce moment, je vous remercie vraiment, je suis si bouleversée», a-t-elle déclaré après sa prestation.

Elle a tapé dans l’œil d'un producteur

De belles choses semblent attendre l'artiste de 52 ans: le conseiller municipal qui l'a invitée à chanter samedi, a promis de l'aider à se reloger. Par ailleurs, le producteur Joel Diamond a annoncé qu'il comptait travailler avec Emily. «J'ai écrit une maquette pour elle, alors que je ne la connais même pas. Je n'avais jamais fait ça de toute ma vie. C'est fou», a-t-il raconté à Good Morning America. L'idée est de produire une combinaison de musique classique et électronique. Quant aux fonds levés pour venir en aide à la quinquagénaire, ils atteignaient la somme de 75 000 dollars, lundi matin.

(L'essentiel/joc)