États-Unis

22 octobre 2021 19:58; Act: 23.10.2021 13:36 Print

Durst officiellement inculpé du meurtre de sa femme

Quelques jours après avoir été condamné à la prison à vie, le multimillionnaire américain Robert Durst est visé par une plainte criminelle l’accusant de meurtre au second degré.

storybild

Robert Durst a contracté le coronavirus. (photo: Getty Images via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le riche et sulfureux héritier new-yorkais Robert Durst a été officiellement inculpé du meurtre de sa femme Kathleen, disparue en 1982, a-t-on appris de source judiciaire vendredi, quelques jours après sa condamnation à la prison à vie pour le meurtre de sa meilleure amie, susceptible de témoigner sur cette affaire.

Une plainte criminelle rédigée par un enquêteur de la police de l’État de New York, accusant le multimillionnaire de 78 ans de meurtre au second degré, a été déposée mardi, devant le tribunal de Lewisboro, près de New York, selon un document judiciaire obtenu par l’AFP.

Cette étape intervient alors que selon des médias américains, le procureur du comté de Westchester, dans l’État de New York, a déjà commencé à réunir un grand jury pour déterminer si Robert Durst peut être jugé pour ce meurtre.

Prison à perpétuité

Selon une source proche du dossier, qui a requis l’anonymat, «les deux procédures sont séparées, mais si Robert Durst devait décéder», celle devant le grand jury serait automatiquement terminée. D’après son avocat, cité par le Los Angeles Times, M. Durst a dû être placé sous respirateur artificiel, le week-end dernier, après avoir contracté le Covid-19.

Rendu célèbre par un documentaire de la chaîne HBO, «The Jinx», Robert Durst a été condamné le 14 octobre à la prison à perpétuité par un tribunal de Los Angeles, sans possibilité de libération conditionnelle, pour le meurtre de sa meilleure amie Susan Berman.

Le multimillionnaire avait été reconnu coupable d’avoir tué son amie d’une balle dans la tête au domicile de Susan Berman en 2000, à Beverly Hills, pour l’empêcher de parler à la police de la disparition de son épouse. Apparu diminué au tribunal, en fauteuil roulant, il avait plaidé non coupable.

Mouton noir d’une des plus grandes familles de l’immobilier new-yorkais, Robert Durst avait été arrêté en mars 2015, à la veille de la diffusion du dernier épisode de «The Jinx».

La série revenait sur un chapitre sanglant de sa vie: la mort d’un voisin qu’il était accusé d’avoir démembré et jeté à la mer, un crime pour lequel il avait été acquitté. Dans «The Jinx», M. Durst semblait faire un aveu involontaire, se murmurant à lui-même: «Je les ai tous tués, évidemment.»

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tabou chut le 22.10.2021 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même âgée ils doivent respecter la loi

Les derniers commentaires

  • tabou chut le 22.10.2021 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même âgée ils doivent respecter la loi