Héroïque

26 février 2021 16:48; Act: 26.02.2021 17:07 Print

«Elle a jeté les quatre enfants, on les a attrapés»

Prise au piège d’un incendie, une mère de famille a lâché sa progéniture dans le vide, mercredi à Istanbul. Des témoins équipés d’un drap les ont réceptionnés.

Sur ce sujet
Une faute?

Le courage d’une maman et la vitesse de réaction des passants ont permis d’éviter un terrible drame, mercredi à Istanbul. Un incendie s’est déclaré dans un appartement situé au troisième étage d’un immeuble du district d’Esenler. Prise au piège avec ses quatre enfants, une mère de famille s’est retrouvée dans l’obligation d’évacuer sa progéniture par la fenêtre, rapporte «Daily Sabah».

Une vidéo impressionnante montre une foule agglutinée devant le bâtiment, les yeux rivés sur le troisième étage. Après avoir déployé un drap rose, plusieurs témoins prennent soin de réceptionner chacun des enfants lâchés dans le vide. Certains passants exhortent la mère de famille à ne pas s’y prendre de cette manière, tandis qu’une femme, visiblement terrifiée, pousse des cris d’effroi à chacune des chutes.

«Les enfants ont commencé à tourner autour des fenêtres. Nous avons alors déployé les draps, la femme les a jetés d'en haut puis on les a rattrapés», a témoigné l'un des hommes qui a pris part à cette opération de sauvetage. Par miracle, les cinq membres de la famille s’en sont sortis indemnes. Deux autres enfants et deux adultes ont également été secourus. Le feu, qui avait pris dans un panneau électrique, a été maîtrisé par les pompiers.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John D. le 27.02.2021 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Heu... les 2 vidéos sont différentes...

  • berg le 26.02.2021 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 2 3 viva la Turquie

  • Ouf.... le 26.02.2021 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde s'en est sorti. C'est le plus important

Les derniers commentaires

  • John D. le 27.02.2021 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Heu... les 2 vidéos sont différentes...

  • bonsens le 27.02.2021 05:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi qui croyais que Grenoble c’était un quartier d’Istanbul, je suis déçu. Vous êtes sûr de l’information?

  • @n'importekoiweb le 26.02.2021 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il est écrit que la 2e vidéo se déroule à Grenoble...

  • berg le 26.02.2021 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 2 3 viva la Turquie

  • Sacha le 26.02.2021 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la 2ème vidéo se passe à Grenoble le 21 juillet 2020. c'est écrit au tout début de la vidéo. Je pense que c'est pour dire que ça s'est passé aussi en France cet événement.

    • @Sacha le 26.02.2021 20:27 Report dénoncer ce commentaire

      ca ne change rien au fait qu'elle n'a rien a faire ici