Argentine

26 septembre 2019 07:25; Act: 26.09.2019 09:51 Print

Elle coupe le pénis de son amant, 13 ans de prison

Énervée par son amant qui avait diffusé des vidéos intimes de leurs ébats, la jeune femme s'était servie d'un sécateur.

storybild

Brenda Barattini, lors de son procès, mercredi 25 septembre 2019.

Sur ce sujet
Une faute?

Une jeune femme a été condamnée mercredi à 13 ans de prison pour tentative de meurtre aggravé après avoir coupé le pénis de son amant avec un sécateur. Brenda Barattini, une architecte de 28 ans, a été reconnue coupable à l'unanimité par un jury populaire, qui a suivi les réquisitions du parquet, dans la ville de Cordoba, dans le centre de l'Argentine.

«Je suis vraiment désolée pour ce que j'ai fait, je n'ai jamais voulu tuer personne. Je veux que justice soit faite. J'ai foiré ma vie, je veux continuer ma vie normale», a pleuré l'accusée, peu avant d'entendre la peine à laquelle elle a été condamnée.

Au cours du procès, la jeune femme avait admis qu'elle avait l'intention de s'en prendre à son partenaire, mais pas de le tuer, parce qu'il l'avait «traitée comme un trophée» et avait partagé des vidéos intimes d'elle avec ses amis. «Cela a violé mon intimité, ma vie et ma carrière», a-t-elle fulminé.

Son avocat, Ivan Sironi, a annoncé qu'il allait faire appel: «Dans toute l'histoire de la justice argentine, il n'y a jamais eu de tentative d'homicide aggravé en raison d'une blessure au pénis», a-t-il relevé. La victime, Sergio F., 42 ans, a expliqué durant le procès que Brenda Barattini l'avait piégé, le 25 novembre 2017, lui bandant les yeux comme pour un jeu érotique, avant d'utiliser un sécateur.

Il avait réussi à quitter son appartement malgré beaucoup de sang perdu, aidé par des voisins qui avaient entendu ses cris. L'homme, qui était marié, a depuis subi plusieurs opérations de reconstruction.

(L'essentiel/afp)