Aux États-Unis

14 mars 2019 20:24; Act: 15.03.2019 14:48 Print

Elle écrit sur Facebook, 21 ans après avoir disparu

À Baltimore, Crystal, 35 ans, vient de refaire surface après avoir disparu à l'âge de 14 ans, en 1997. Elle a contacté sa sœur et affirme avoir été violée étant enfant.

storybild

La jeune femme est désormais mère de quatre enfants, comme sa propre mère. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un coup de fil inespéré qu'a reçu Cinthya. Cette Américaine n'avait plus de nouvelles de sa fille Crystal depuis 21 ans, quand celle-ci avait disparu à l'âge de 14 ans. C'est sa deuxième fille qui a reçu un message Facebook de sa sœur, contactant immédiatement sa mère pour l'informer. D'abord dubitative, Cinthya a ensuite reconnu son enfant dans l'image de cette adulte aux cheveux courts, selon le Washington Post, relayé par «The Inquirer» lundi.

Les questions se sont alors bousculées dans la tête de cette mère de famille célibataire de quatre enfants. La dernière fois qu'elle avait vu Crystal, c'était le samedi 26 avril 1997. Elle travaillait alors comme vendeuse dans une épicerie. Sa fille était passée acheter du lait et des céréales. Sans nouvelles de l'adolescente depuis, Cinthya avait contacté ses amis avant d'appeler la police. En vain durant plus de vingt ans.

Elle change d'identité

Ce samedi 26 avril 1997, Crystal n'était pas rentrée à la maison, mais avait passé du temps avec ses amis avant de partir en bus pour New York. Elle se souvient d'avoir erré dans les rues de la ville à l'aube, d'avoir dormi dehors les premiers temps, avant de faire des heures de ménage. Elle a également changé de nom de famille, appris l'espagnol et est tombée enceinte de son premier enfant.

C'est quand son fils aîné a atteint l'âge de 20 ans et l'a pressée de questions sur ses origines et sa famille, qu'elle a décidé de reprendre contact avec ses proches et qu'elle a envoyé un message sur la page Facebook de sa sœur. Mais les retrouvailles ne se sont pas passées aussi aisément que prévu entre la mère et la fille.

Violée à 9 ans par un voisin

Crystal reproche à sa mère de la traiter encore comme une enfant, alors qu'elle a elle-même désormais quatre enfants. Quant à Cinthya, elle estime que «c'est comme rencontrer une nouvelle personne», bien qu'elle insiste sur le fait qu'elle veuille «juste l'aimer».

Pour expliquer son départ soudain en 1997, Crystal a avoué qu'elle avait été abusée sexuellement par un voisin dès l'âge de 9 ans et qu'elle s'était rebellée à l'adolescence en comprenant que ce n'était pas normal. Elle avait même pensé (et pense encore) que sa mère était au courant des faits. Ce que celle-ci nie totalement.

(L'essentiel/cbx)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Samuel le 14.03.2019 20:56 Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne histoire, bien pensée, bien inventée par du mythomane de base, faire pleurer sous les chaumières, de la bonne victimisation à sensations et si ça peut faire tomber un peu de caillasse c'est tout bénéf. Un livre pour bientôt. On y croit!!

  • Particulier le 15.03.2019 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a eu son fils à 15ans (elle a 35 et son fils désomais 20) ? Possible mais bizarre quand même.

Les derniers commentaires

  • Particulier le 15.03.2019 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a eu son fils à 15ans (elle a 35 et son fils désomais 20) ? Possible mais bizarre quand même.

  • Samuel le 14.03.2019 20:56 Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne histoire, bien pensée, bien inventée par du mythomane de base, faire pleurer sous les chaumières, de la bonne victimisation à sensations et si ça peut faire tomber un peu de caillasse c'est tout bénéf. Un livre pour bientôt. On y croit!!