Cyclone au Zimbabwe

24 mars 2019 21:57; Act: 25.03.2019 14:54 Print

Elle fuit la tempête et accouche sur un arbre

Une jeune Zimbabwéenne a donné naissance à son enfant, alors qu'elle avait trouvé refuge sur un arbre pour échapper aux inondations qui ont dévasté l'est du pays.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Le 15 mars, «vers 22h, on a entendu un énorme bruit venant de la montagne», a raconté Tariro Guvakuva, une habitante de Chimanimani (est du Zimbabwe), l'un des districts les plus touchés par le cyclone Idai, les inondations et éboulements de terrain qu'il a provoqués.

«Nous avons vu l'eau détruire notre jardin et notre maison. On a grimpé sur un rocher. Le rocher est devenu instable et on a escaladé la montagne», a-t-elle ajouté. «Alors que j'étais sur un arbre dans la montagne, le travail a commencé. J'ai donné naissance à mon bébé avec l'aide de mon mari», a-t-elle témoigné depuis l'hôpital de Chipinge (est). Le couple a baptisé son enfant Anesu, «Dieu est avec nous» en langue shona.

Des centaines de morts

Au moins 259 personnes ont été tuées au Zimbabwe, selon les Nations unies. Avant de frapper le Zimbabwe, Idai a balayé le Mozambique où il a tué près de 450 personnes, selon un nouveau bilan. En 2000, lors d'inondations spectaculaires au Mozambique, une jeune femme avait aussi donné naissance sur un arbre où elle avait trouvé refuge pour échapper à la montée des eaux.

À l'époque, sa photo, drapée dans un linge sale juste après son sauvetage miraculeux en hélicoptère avec sa mère, avait fait la une des médias de la planète et contribué à mobiliser l'aide en faveur des dizaines de milliers de victimes de la catastrophe.

(L'essentiel/afp)