En Russie

14 janvier 2020 16:29; Act: 14.01.2020 16:56 Print

Elle laisse sa fille mourir de faim pour faire la fête

Une jeune femme russe a abandonné sa fille de trois ans pour aller faire la fête avec ses amis, la laissant seule dans un appartement insalubre jusqu'à mourir de faim.

storybild

Maria Plenkina et sa petite fille de trois ans, Kristina. (photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Maria Plenkina, 21 ans, venait de rompre avec le père de sa fille lorsqu'elle a décidé de partir faire la fête avec des amis pendant toute une semaine. Derrière elle, la jeune maman russe a laissé la petite Kristina, âgée de trois ans à peine.

La fillette a été enfermée dans un appartement insalubre pendant une semaine, privée d'eau et de chauffage, selon le juge. Pour masquer l'affaire, Maria avait assuré à ses amis que Kristina était entre de bonnes mains. Mais la réalité était tout autre.

Retrouvée morte le jour de son anniversaire

C'est seulement une semaine plus tard, lorsque la grand-mère de l'enfant s'est rendue à l'appartement pour célébrer le troisième anniversaire de Kristina, que le drame a été découvert.

La fillette a été trouvée nue, sans vie, au milieu de quelques restes de nourriture que sa mère lui avait laissés. Un examen médico-légal avait révélé que Kristina était décédée des suites d'une déshydration sévère, de sous-alimentation et d'une hypothermie généralisée. «Elle a l'esprit extrêmement malade car elle a mis son bébé en grand danger. Ce n'est rien d'autre qu'un meurtre cruel», s'est insurgé le juge.

«Je ne veux plus jamais la revoir»

Lors de son arrestation, la mère de l'enfant n'aurait «montré aucun regret». «Oui, je suis partie, j'ai fermé l'eau et laissé l'enfant sans eau ni nourriture», a-t-elle déclaré froidement durant l'enquête.

Ignorant que sa fille s'était absentée pendant si longtemps, Irina est dans l'incompréhension totale: «Si j'avais su, je me serais occupée de ma petite-fille», explique-t-elle, dévastée par la situation. «Elle m'a assuré que tout allait bien et donnait régulièrement des nouvelles sur les réseaux sociaux... personne ne se doutait de ça. Maintenant qu'elle a avoué, je ne veux plus jamais la revoir».

Accusée d'avoir délibérément assassiné son enfant, Maria Plenkina risque une peine de 8 à 20 ans de prison.

(sl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • disdonc le 14.01.2020 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    8 ans seulement. Il faudrait la prison à vie pour cette femme ! Cette pauvre petite n’a rien demandé. Je n’ose pas imaginer comment elle a vécu les trois seules années de son existence...

  • mila le 14.01.2020 16:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20 ans c’est pas assez pour punir ce monstre!

  • luci le 14.01.2020 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    20 ans max !!!!! a vie!! oui ,

Les derniers commentaires

  • palma le 15.01.2020 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Horrible mère. Pauvre petit ange ....

  • condoléance pour la petite. le 15.01.2020 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas sur ce genre d'article que les féministes vont se manifester. Pourquoi le père n'en avait pas la garde?

  • sans-pitié le 15.01.2020 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    20 ans incompressibles, voire +

  • Le vengeur masqué le 15.01.2020 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prison à vie nom de dieu. 20 ans ce n'est pas du tout assez pour ce crime. Pourquoi? Pourquoi arriver au point de laisser mourir sa propre fille de 3ans? J'ai également une fille de 3 ans et rien que de penser à ce que cette meurtrière a fait et d'imaginer ma fille dans pareille situation, ça me met la rage au ventre

  • Hannieh le 15.01.2020 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca brise le cœur. RIP petite Kristina. Toutes nos prières pour toi!