États-Unis

27 février 2020 07:37; Act: 27.02.2020 09:52 Print

Elle laisse son mec mourir en jouant à cache-​​cache

Une quadragénaire dit avoir enfermé son compagnon dans une valise avec son accord puis s'être endormie. Des vidéos retrouvées dans son téléphone livrent une autre version.

Sur ce sujet
Une faute?

Une femme de 42 ans a été arrêtée mardi à Orlando (Floride). Sarah Boone est soupçonnée d'avoir enfermé son petit ami dans une valise et de l'avoir laissé mourir pendant une étrange partie de cache-cache à son domicile. Durant son interrogatoire, la quadragénaire a expliqué qu'elle et son compagnon étaient en train de boire de l'alcool lundi quand ils ont décidé de s'amuser un peu. Sarah a alors suggéré à Jorge Torrez Jr. de se cacher dans une valise.

L'Américaine affirme que par la suite, elle ne s'est plus souvenue d'avoir enfermé son petit ami. Elle se serait endormie et aurait passé plusieurs heures dans les bras de Morphée avant d'être réveillée par la sonnerie de son téléphone. Ce n'est qu'à ce moment-là que la quadragénaire aurait réalisé que son compagnon était encore dans la valise. Sarah dit avoir ouvert le bagage et retrouvé Jorge inconscient. Alertée, la police n'a rien pu faire pour le réanimer. Les enquêteurs ont constaté une petite coupure sur la bouche de la victime ainsi qu'un bleu autour d'un œil.

«Voilà ce que je ressens quand tu me trompes»

En fouillant dans le téléphone de Sarah, ils ont retrouvé deux vidéos la montrant en train de narguer son petit ami alors qu'il était enfermé dans la valise, rapporte Click Orlando.

On peut ensuite entendre l'Américaine rigoler alors que Jorge crie son nom et lui dit qu'il ne peut plus respirer. «Ouais, c'est ce qui arrive quand tu m'étrangles, lui lance alors Sarah. C'est de ta faute». «Voilà ce que je ressens quand tu me trompes», balance-t-elle un peu plus tard à son conjoint agonisant. Constatant que la version de la quadragénaire ne correspondait pas aux images découvertes, les forces de l'ordre ont procédé à son arrestation.

(L'essentiel/joc)