Au Costa Rica

28 juillet 2019 10:05; Act: 29.07.2019 09:38 Print

Elle maltraite un chiot mais est acquittée

L'ex-propriétaire d'un chien maltraité a été acquittée par la justice. Son procès était une première en Amérique latine.

storybild

Campeon, aujourd'hui âgé de plus de 2 ans, a assisté à ce premier procès organisé en Amérique latine pour maltraitances animales.

Sur ce sujet
Une faute?

L'ex-maîtresse de «Campeon», un chien maltraité alors qu'il était âgé de six mois, a été acquittée, vendredi, par le tribunal d'Atenas, au Costa Rica, a-t-on appris de source judiciaire. L'accusation n'a pas pu prouver qu'elle était l'auteure des mauvais traitements. L'animal, aujourd'hui âgé de deux ans et deux mois, a assisté vendredi à ce premier procès organisé en Amérique latine pour des maltraitances infligées à un animal, dans une petite salle d'audience pleine à craquer. Comme lors du premier jour d'audience, lundi, le petit chien a été sage comme une image, ont rapporté les médias locaux.

Sans nier la réalité des mauvais traitements subis en novembre 2017 par le canidé, le juge a constaté qu'il lui était impossible de les imputer formellement à l'accusée. En effet, le frère de celle-ci, qui avait alerté la fondation d'Atenas d'aide aux animaux abandonnés, a refusé de comparaître devant le tribunal pour y livrer son témoignage, qui aurait sans doute été déterminant, selon l'accusation.

Maltraité et mal nourri

Le chiot, secouru par l'association de défense des animaux, était attaché avec une ficelle qui s'enfonçait profondément dans la chair de son cou. Souffrant de malnutrition, il était également efflanqué et couvert de puces, selon le vétérinaire qui l'a soigné pendant une vingtaine de jours, après le sauvetage.

La présidente de la fondation avait porté plainte en janvier 2018 en invoquant une loi récemment promulguée au Costa Rica. Celle-ci prévoit des peines allant de six mois à trois ans de prison pour des mauvais traitements ayant provoqué la mort d'un animal, six mois à deux ans pour des actes de cruauté et 20 à 50 jours-amende pour les mauvais traitements moins graves. Hébergé avec une quinzaine d'autres chiens, Campeon semble aujourd'hui tout à fait remis. Seule séquelle apparente: il ne supporte pas les colliers et doit désormais être tenu en laisse à l'aide d'un harnais, a expliqué la présidente de la fondation.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mu le 28.07.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle en est propriétaire elle doit assumer une honte

  • sparo le 28.07.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nos animaux méritent tout autant que ce qu’ils vous donnent...un amour inconditionnel et une loyauté sans limites.....ce n’est pas les animaux qui sont méchants ..toute race..c’est l’humain qui est dénoué de sentiments et là est le problème...

  • Sandro le 28.07.2019 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    C'es quand-même fou, infernal que l'Homme ait le droit de faire cela .............

Les derniers commentaires

  • nina le 29.07.2019 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les animaux méritent de l’affection, de la douceur et qu’on soit là pour eux et non pas leur traiter mal...

  • sparo le 28.07.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nos animaux méritent tout autant que ce qu’ils vous donnent...un amour inconditionnel et une loyauté sans limites.....ce n’est pas les animaux qui sont méchants ..toute race..c’est l’humain qui est dénoué de sentiments et là est le problème...

  • Mu le 28.07.2019 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle en est propriétaire elle doit assumer une honte

  • Sandro le 28.07.2019 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    C'es quand-même fou, infernal que l'Homme ait le droit de faire cela .............

  • Viviane le 28.07.2019 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A quand un contrat d'adoption d'animaux domestiques qui denoncera la cruauté et l'abandon et forcera un suivi !Certains vétérinaires font un suivi sur les vaccins obligatoires et procedent par examen au bien être de nos amis .Nos animaux sont des êtres vivants pas des jouets ,pas un caprice de vouloir et de jeter!!!!