À la Maison-Blanche

30 avril 2018 17:51; Act: 30.04.2018 18:06 Print

Elle s'attaque à l'équipe de Trump en plein dîner

La comédienne Michelle Wolf s'en est pris aux proches du président lors du gala annuel des officiels de la Maison-Blanche et des médias, boycotté par Donald Trump.

Sur ce sujet
Une faute?

La comédienne Michelle Wolf a choqué de nombreux invités lors du prestigieux dîner des correspondants à Washington, boycotté pour la deuxième fois par le président américain. Si de nombreux rires se faisaient entendre lors de son discours extrêmement corrosif, les murmures courroucés ont également fusé.

Comme le rapporte The Guardian, ses virulentes attaques concernant des proches de Donald Trump, dont certains étaient présents dans la pièce, ont fortement polarisé l'assemblée. Dans son discours, la comédienne s'en est notamment prise à la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Huckabee Sanders, ainsi qu'à Ivanka Trump.

Devant une audience d'environ 3 000 personnes, la comédienne a accusé Sarah Huckabee Sanders de «brûler les faits pour en faire du fard à paupière», faisant référence aux cernes de la porte-parole. Elle l'a ensuite comparée à une version blanche et féminine de l'«Oncle Tom», figure de la littérature américaine représentant les Afros-américains ayant collaboré avec les esclavagistes.

«Pleine de m*rde»

«C'est 2018 et vous ne pouvez pas me faire taire. À moins d'avoir Michel Cohen qui me vire 130 000 dollars», a-t-elle continué en faisant allusion à l'affaire qui lie Donald Trump à la pornstar Stormy Daniels. Réagissant à l'absence du président au gala, elle l'a traité de «pussy», dans une référence évidente à ses propos sur les femmes peu avant l'élection présidentielle.

Puis la comédienne s'en est prise à Ivanka Trump: «Elle était supposée aider les femmes, mais en réalité elle est aussi utile qu'une boîte de tampons vides. Elle paraît lisse à l'extérieur, mais en fait elle est pleine de m*rde».

Vives réactions

Ses propos n'ont pas manqué de faire réagir Donald Trump. Dans un Tweet rageur, il a déclaré la «mort» du dîner des correspondants, le traitant de «désastre» de «honte pour le pays». Sean Spicer, l'ancien porte-parole de la Maison-Blanche, a qualifié la performance d'«absolument dégoûtante».

À l'opposé, de nombreuses voix ont salué le courage de Michelle Wolf dans ses attaques frontales face au président Trump.

(L'essentiel/nxp)