Drame aux États-Unis

09 novembre 2018 08:17; Act: 09.11.2018 10:25 Print

Elle tue deux de ses enfants et épargne le 3e

Une Américaine de 38 ans a abattu deux de ses enfants d'une balle dans la tête, en pleine nuit. La cadette de la fratrie est parvenue à désarmer sa mère.

storybild

Kloee et Kayson n'ont pas survécu à leurs blessures. Leur petite sœur de 14 ans, elle, est en vie.

Sur ce sujet

Deux adolescents ont perdu la vie dans des circonstances atroces, dans la nuit du 1er au 2 novembre à Nuyaka (Oklahoma). Amy Hall, 38 ans, a attendu que ses trois enfants s'endorment pour se rendre dans leur chambre. Armée d'un pistolet, l'Américaine a tiré une balle dans la tête de Kayson, son fils âgé de 18 ans. Elle s'est ensuite rendue dans la pièce où dormaient ses deux filles de 16 et 14 ans. La trentenaire a ouvert le feu sur Kloee, la plus âgée des deux, réveillant en sursaut la cadette, qui dormait dans le même lit.

De justesse, l'adolescente est parvenue à se réfugier dans la salle de bains, relate le «Daily News». Elle a fini par en ressortir, en larmes, avant de prendre le pistolet des mains de sa mère. Amy Hall a pris la fuite et n'a pu être arrêtée qu'après une folle course poursuite avec la police.

Kayson, star de l'équipe de football américain de son lycée, est décédé sur les lieux du drame. Sa sœur Kloee, touchée à la tête, a été transférée à l'hôpital dans un état critique. Elle a été déclarée en état de mort cérébrale en début de semaine, mais maintenue en vie en prévision d'un don de ses organes. Mardi soir, son décès a été annoncé.

Incarcérée et mise en examen pour meurtres au premier degré, Amy Hall a raconté aux autorités qu'elle avait prévu de se suicider après le triple meurtre. En lui prenant son arme, sa fille cadette l'a empêchée d'aller jusqu'au bout. La trentenaire a expliqué qu'en supprimant ses trois enfants, elle pensait les «sauver» de son ex-mari.

(L'essentiel/joc)