Australie / Jeux vidéo

10 décembre 2018 07:54; Act: 10.12.2018 10:29 Print

En live sur Fortnite, un joueur agresse sa femme

Un amateur de jeux vidéo, qui semble frapper une femme sur des images retransmises en direct et devenues virales sur les réseaux sociaux, a été inculpé d'agression lundi par la police australienne.

Sur ce sujet
Une faute?

Au moment des faits présumés, le jeune homme de 26 ans se trouvait dimanche soir sur Twitch, plateforme spécialisée dans la retransmission en direct de jeux vidéo, où il se montrait en train de jouer à Fortnite. Sur des images partagées sur Twitter, on voit l'homme non identifié crier à une femme invisible: "Je t'ai dit que je sortirai bientôt" puis s'éloigner de l'ordinateur. On entend une voix féminine crier "plus d'ordinateur, j'en ai marre de ces conneries" suivi du son d'une tape ou d'une gifle et de pleurs.

La voix féminine crie "tabasseur de femmes!" et hurle: "Tu m'as frappée au visage, ne me touche pas le visage, vous entendez, vous entendez tous, vous là-bas?". La dispute se poursuit, on entend des cris et des pleurs tandis que l'homme s'éloigne et revient plusieurs fois vers son ordinateur et crie: "Fous-moi la paix!" Dans une seconde vidéo, on entend de nouveaux hurlements ainsi que des enfants pleurer. Les deux vidéos ont été partagées des milliers de fois sur Twitter. Un internaute qui regardait les images a alerté la police. Celle-ci a arrêté l'homme chez lui, à Oran Park, dans la banlieue sud-ouest de Sydney, a précisé la police de l’État de Nouvelle-Galles du Sud.

Il a été libéré sous caution en attendant de comparaître jeudi devant un tribunal. Il s'est vu interdire tout comportement menaçant ou intimidant et tout harcèlement. Deux petites filles de trois ans et 20 mois se trouvaient à son domicile au moment de l'arrestation. La jeune femme de 21 ans "n'a pas été grièvement blessée" mais était "en état de choc", a ajouté la police dans un communiqué. D'après la presse locale, il s'agit de sa compagne.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • roger le 10.12.2018 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff elle voulait qu il s arrête en pleine partie sans se laisser faire ?

  • @Lyreco le 10.12.2018 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez déjà vu un matche de boxe avec une différence de poids de plus de 20kg entre les deux boxeurs? Et bein, non! Ça se fait pas. Votre point de vue en ce qui concerne l'égalité des sexes est à revoir rapidement, puisque vous ne l'avez pas comprise.

  • sa suffit le 10.12.2018 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un petit mois en prison pour lui apprendre les bonnes manières à cet homme

Les derniers commentaires

  • Une femme le 10.12.2018 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si il met une gifle c'est qu'il peut faire plus c sûr... selon vous il l'avait prévenu, et donc c normal d'en arriver à la claquer. Il y a des enfants en plus sur place... mais bon il n'y a pas grand monde que ça choque visiblement... j vous jure ça fait peur

  • roger le 10.12.2018 17:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand fléau de notre société, les femmes qui empêchent leurs maris de s’épanouir dans les jeux vidéos - solidarité avec lui

  • Benz le 10.12.2018 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @C.. En Allemagne, le pays d'AMG on l'a interdite aussi. Tout comme la violence domestique. Pourquoi ça vous dérange?

  • Hydro le 10.12.2018 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Lyreco. Votre mauvaise compréhension du terme 'égalité des sexes' se terminera en prison pour vous. De toute façon, si vous frappez un homme, ou une femme sans aucune raison, comme le jeune homme dans le clip à qui on a tout simplement demandé d'arrêter de se comporter en gamin, vous finirez également en prison.

  • RienCompris le 10.12.2018 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Lyreco. Vous êtes sérieux? Faites vous rapidement expliquer ce qu'égalité des sexes veut 'réellement' dire, Monsieur. Votre point de vue est tout simplement en infraction avec la loi.