Turquie/Syrie

05 février 2020 11:41; Act: 05.02.2020 12:12 Print

Erdogan menace le régime de Bachar el-​​Assad

Le président turc a ordonné ce mercredi au régime syrien de retirer ses forces près de postes d'observation construits par Ankara dans le nord-ouest de la Syrie.

storybild

Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours (26 janvier 2020). (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président turc a sommé mercredi le régime de Bachar el-Assad de retirer ses forces des abords de postes d'observation construits par Ankara dans le nord-ouest de la Syrie, menaçant de recourir à la force dans le cas contraire. «Deux de nos 12 postes d'observation se trouvent derrière les lignes du régime. Nous espérons que le régime se retirera au-delà de nos postes d'observation avant la fin du mois de février. Si le régime ne se retire pas, la Turquie sera dans l'obligation de s'en charger», a déclaré Erdogan lors d'un discours à Ankara.

Le chef de l'État turc a indiqué avoir transmis ce message lors d'un entretien téléphonique mardi avec son homologue russe Vladimir Poutine dont le pays appuie militairement le régime syrien. Ces déclarations interviennent au surlendemain de combats d'une violence inédite entre l'armée turque et les forces du régime de Bachar el-Assad dans la province d'Idleb (nord-ouest de la Syrie) qui ont fait plus de 20 morts.

«Tournant» dans le conflit

Dans la nuit de dimanche à lundi, des tirs d'artillerie du régime ont fait huit morts côté turc. Ankara a répondu en bombardant des positions syriennes, tuant au moins 13 personnes. Mercredi, Erdogan a qualifié l'attaque du régime contre les forces turques de «tournant» dans le conflit en Syrie. «Nous ne laisserons pas les choses continuer comme avant là où le sang des militaires turcs a coulé», a-t-il dit. «Nous riposterons sans aucun avertissement à toute nouvelle attaque contre nos militaires ou contre les combattants (rebelles syriens) avec lesquels nous coopérons», a prévenu le président turc.

La Turquie, qui soutient certains groupes rebelles syriens, a signé avec la Russie plusieurs accords censés faire taire les armes dans la province d'Idleb, ultime bastion de l'opposition dans le nord-ouest de la Syrie. C'est dans le cadre de ces accords qu'Ankara a construit les postes d'observation dans la province d'Idleb auxquels Erdogan a fait référence mercredi.

En dépit de ces accords, le régime, avec le soutien de l'aviation de Moscou, a renforcé ces dernières semaines son offensive sur cette province frontalière de la Turquie, allant jusqu'à encercler certains postes turcs dans sa progression. Selon l'ONU, les combats dans le nord-ouest de la Syrie ont fait un demi-million de déplacés qui se sont dirigés pour la plupart vers la frontière turque.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LeRéaliste le 05.02.2020 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    La turquie n'a rien à faire en syrie. Ce type n'est qu'un dictateur

  • al muro le 05.02.2020 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    l'islamisme turque et du dictateurs erdogan il faut l'eliminer pour la paix . mais le pirl cette europe des corompus pourquoi font des investiment avec se assasin dictateur

  • Jean II le 05.02.2020 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Erdogan va se prendre une fessée par les russes !

Les derniers commentaires

  • box le 11.02.2020 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les européens font les hypocrites avec La Turquie ! Quand ils s’agit de vacances de cheveux là on Adore la Turquie laisse pas

  • box le 11.02.2020 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la Turquie

  • box le 11.02.2020 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Turquie protège ses frontières ! La France la Russie Les Usa n’ont plutôt rien à faire à des milliers de kms , faut rester juste ! La Turquie ne possède pas Le Luxembourg La Belgique La Suisse comme frontière donc Merci

  • Daniel le 07.02.2020 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arménien de mes deux !!!

  • justice le 05.02.2020 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnes n'a rien a faire en Syrie mais ils sont tous la bas