En Turquie

15 juillet 2017 22:30; Act: 16.07.2017 10:07 Print

Erdogan veut «arracher la tête des traîtres»

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis samedi d'«arracher la tête des traîtres» responsables de la tentative de putsch de l'été dernier.

storybild

Erdogan veut un uniforme "comme à Guantanamo" pour les putschistes détenus Istanbul. (photo: AFP/ho)

Sur ce sujet
Une faute?

"Avant tout, nous arracherons la tête de ces traîtres", a déclaré M. Erdogan lors d'une cérémonie marquant l'anniversaire du putsch manqué du 15 juillet 2016, devant une foule de plusieurs centaines de milliers de personnes rassemblées à Istanbul. Le président turc a réitéré qu'il approuverait le rétablissement de la peine capitale en Turquie si le Parlement votait en ce sens. "Nous sommes un Etat de droit. Si cela m'est présenté après être passé par le Parlement, alors je l'approuverais", a-t-il affirmé.

M. Erdogan s'est par ailleurs dit en faveur d'une uniforme unique pour les présumés putschistes qui sont en train d'être jugés, "comme à Guantanamo", une prison militaire américaine située à Cuba où les détenus portent une combinaison orange. "Désormais, présentons-les au tribunal avec un accoutrement unique, comme à Guantanamo. Un uniforme unique", a déclaré M. Erdogan. Cette déclaration fait suite à une polémique qui a éclaté cette semaine après qu'un putschiste présumé s'est présenté à son procès avec un t-shirt portant l'inscription "héros" en anglais. Le président turc inaugurait samedi soir à Istanbul un monument en hommage aux 249 personnes tuées la nuit du putsch manqué, dont l'épisode le plus sanglant a eu lieu sur l'un des ponts qui enjambe le Bosphore, désormais rebaptisé "pont des Martyrs du 15 juillet".

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • barbares le 16.07.2017 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ces violences et ces barbaries sont d'un autre temps .. ce Mr et tous ses sympathisans se croient au temps d'attila et des barbabres !! L'homme intelligent et civilisé ne tient pas des propos comme cela. honte d'être humain.

  • chico le 16.07.2017 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Longue vie au président ERDOGAN!!! Les européens et américains sont tristes de ne pas avoir réussi leur coup et amener la Turquie dans l'état dans la quelle se trouve la Syrie.

Les derniers commentaires

  • barbares le 16.07.2017 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ces violences et ces barbaries sont d'un autre temps .. ce Mr et tous ses sympathisans se croient au temps d'attila et des barbabres !! L'homme intelligent et civilisé ne tient pas des propos comme cela. honte d'être humain.

  • chico le 16.07.2017 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Longue vie au président ERDOGAN!!! Les européens et américains sont tristes de ne pas avoir réussi leur coup et amener la Turquie dans l'état dans la quelle se trouve la Syrie.