Coronavirus

01 octobre 2020 21:29; Act: 02.10.2020 15:03 Print

Et si les enfants étaient des «super-​​contaminateurs»?

Une étude réalisée en Inde montre que les enfants âgés de moins de 14 ans semblent être les propagateurs les plus efficaces pour le coronavirus.

storybild

Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps, les tout-petits pourraient jouer un rôle important dans la propagation du coronavirus.

Sur ce sujet
Une faute?

Huit pour cent des personnes touchées par le coronavirus en Inde ont été responsables de près des deux tiers des contaminations dans le pays, ce qui illustre la menace que représentent les «super-contaminateurs», estiment jeudi des chercheurs dans une étude. L’étude, publiée dans le journal scientifique américain Science, montre également que les enfants âgés de moins de 14 ans semblent être les propagateurs les plus efficaces pour le virus.

L’Inde, avec 1,3 milliard d’habitants, a comptabilisé jusqu’à présent 6,3 millions de cas – juste derrière les États-Unis qui sont en tête dans le monde pour les contaminations – et plus de 98 000 décès de la maladie Covid-19. Selon Ramanan Laxminarayan, principal chercheur responsable de l’étude, l’équipe a découvert que 70% des personnes contaminées n’avaient transmis la maladie à aucun contact. Un petit groupe de 8% des personnes contaminées a provoqué 60% des nouveaux cas.

Confinement allégé

Les chercheurs ont étudié en août les modes de transmission parmi plus d’un demi-million de personnes-contacts exposées à près de 85 000 cas confirmés dans l’Andhra Pradesh et le Tamil Nadu, États du Sud de l’Inde dont la population totalise 118 millions de personnes. «Les résultats montrent que tout déconfinement doit prêter attention à la notion que tous les individus ne transmettent pas (le virus) de manière identique et aussi que les enfants sont potentiellement importants dans la chaîne de transmission», a expliqué M. Laxminarayan à l’AFP dans une réponse par courriel à des questions.

L’étude a impliqué des dizaines de milliers de travailleurs médicaux qui ont tracé les contacts durant les derniers six mois, a ajouté M. Laxminarayan, directeur du Center for Disease Dynamics, Economics & Policy à Washington. Le coronavirus a d’abord frappé les grands centres urbains en Inde, notamment la capitale New Delhi et le centre financier Bombay. Mais depuis il s’est répandu dans les zones rurales où le système de soins est plus fragile. Le gouvernement avait décrété un strict confinement national en mars mais l’a allégé depuis début juin afin de tenter de relancer l’économie.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 01.10.2020 22:22 Report dénoncer ce commentaire

    Et allez, encore une étude qui dit le contraire de l'étude précédente qui découlait elle-même d'une autre étude qui... Bref chaque étude nous embrouille un peu plus et on sait encore moins sur quel pied danser. Coordonner les scientifiques du monde entier sur ce problème planétaire ce serait trop demander ? Ça éviterait peut-être de lire et d'entendre un ramassis de conneries chaque jour

  • Rabbiverdi le 02.10.2020 02:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et si la maladie se transmettait par télépathie ou encore mieux, via les émissions de télé réalité ! Je crois que je viens de toucher du doigt un sujet ultra sensible ! Je file chez Hanouna

  • Ellis le 02.10.2020 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    sans lire les détails - chaque maman peut vous en raconter des histoires... dès que l'enfant va à la crèche, au précoce, à la maternelle, il ramasse tout et le ramène à la maison, et tout le monde en bave ;)

Les derniers commentaires

  • écolo le 02.10.2020 22:13 Report dénoncer ce commentaire

    tous les parents qui se plaignent que leurs enfants leurs ramènent toutes les maladies de l'école, ont un sérieux problème avec leurs système immunitaire. Au lieu de prendre en charge ses maladies bénigne, la CNS ferait mieux de rembourser la vitamine D , ou les fruits et légumes bio , les huiles végétales et les boites de sardines.

  • dulux le 02.10.2020 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sacrifie ? en quoi le sont ils ?

  • riri le 02.10.2020 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D’abord il n’étaient soit disant pas contagieux et maintenant ils sont des supercontaminateurs ?! C’est comme pour les masques ... d’abord ils ne servaient à rien et maintenant faut les porter partout

  • Lucien le 02.10.2020 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    Mais, chers médias, arrêtez ! On a déjà eu droit à combien de déclarations qui ont été contestées par lasuite, puis remis, puis re-remis en question ............ ? Je dis simplement: Pas de panique.

  • David le 02.10.2020 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Alors là franchement, le COVID est le dernier de mes soucis. Tous les ans, mes gosses me ramènent la gastro, la grippe et des tonnes de maladies du moyen âge en hiver. Vu ce que j'ai morflé depuis 10 ans, le COVID ne me fait pas du tout peur.

    • Laurent le 02.10.2020 15:33 Report dénoncer ce commentaire

      En 2018, des statistiques relevaient 821.000.000 de gens à n'avoir pas assez à manger, 3.100.000 enfants (uniquement enfants) sont morts de faim. Alors, s.v.p., arrêtez de nous les cou..... avec les stat Covid !

    • @David. le 02.10.2020 16:24 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que la gastro, la grippe et les "autres" maladies .. n'ont rien à voir avec le Covid.