Yémen

25 novembre 2017 15:40; Act: 25.11.2017 15:47 Print

Face à la famine, l'aide humanitaire arrive enfin

42 autorisations ont été délivrées pour des vols d'aide vers la capitale du Yémen, Sanaa. La famine menace des milliers de personnes dans le pays.

storybild

L'aide humanitaire peut arriver au Yémen. (photo: AFP/Mohammed Huwais)

Sur ce sujet

Plusieurs avions d'aide humanitaire de l'Unicef et du Programme alimentaire mondial (Pam) ont pu atterrir samedi matin à l'aéroport de la capitale yéménite Sanaa. Il s'agit des premières livraisons d'aide après trois semaines de blocus.

L'atterrissage d'un premier appareil du Pam a été confirmé par le porte-parole de ce Programme pour la région, Abeer Etefa. Ont suivis en matinée deux autres appareils affrétés par le Pam et le Comité international de la Croix Rouge (CICR). Le Fonds de l'ONU pour l'enfance (UNICEF), qui participe aussi à cette opération, a indiqué que 1,9 million de vaccins contre la polio sont arrivés sur place.

Le Pam a encore indiqué qu'un bateau transportant de l'aide attendait l'autorisation d'entrer dans le port de Hodeida, également contrôlé par les rebelles houthis soutenus par l'Iran.

Un porte-parole de la coalition arabe, en lutte depuis 2014 contre le mouvement chiite houthi, a déclaré qu'au total 42 autorisations avaient été délivrées pour des vols d'aide internationaux vers la capitale Sanaa et pour des livraisons dans le port de Hodeida.

Missile tiré

Le blocus a été imposé par la coalition sous commandement saoudien le 6 novembre, en riposte à un tir de missile balistique intercepté dans les parages de Ryad, en Arabie saoudite. Après la mise en place de ce blocus aérien, naval et terrestre, l'aéroport de Sanaa a été endommagé le 14 novembre par une frappe aérienne qui a détruit les systèmes de radio-navigation, mais il a pu être remis en état dans les jours suivants.