Aux États-Unis

07 janvier 2021 12:47; Act: 07.01.2021 13:42 Print

Fidèle parmi les fidèles, elle lâche le couple Trump

L'ex-porte-parole de la Maison-Blanche, devenue directrice de cabinet de la First Lady, a présenté sa démission. Un coup dur pour le couple présidentiel.

storybild

Stephanie Grisham était constamment dans l'ombre des Trump. (photo: AFP/Saul Loeb)

Sur ce sujet
Une faute?

C'était une fidèle parmi les fidèles qui travaillait pour le couple Trump depuis 2015, une longévité plutôt rare au rythme où le président se débarrasse de ses collaborateurs: Stephanie Grisham a présenté sa démission, mercredi, à la suite des émeutes au Capitole.

«Ce fut un grand honneur de servir le pays à la Maison-Blanche et je suis très fière d'avoir aidé Melania Trump à remplir sa mission auprès des enfants partout dans le monde et fière des nombreux accomplissements de cette administration», a-t-elle tweeté.

Stephanie Grisham avait commencé en tant que journaliste de presse pour couvrir la campagne électorale de Trump en 2015 avant de travailler pour Melania Trump en 2017 en tant que directrice de la communication. Elle était ensuite retournée au service du président en tant que porte-parole de la Maison-Blanche entre le 1er juillet 2019 et le 7 avril 2020, avant d'être remplacée par la très médiatique Kayleigh McEnany.

Stephanie Grisham était alors devenue directrice de cabinet de la Première dame, une proche parmi les proches dont le départ est un coup dur.

Une autre fidèle a décidé de quitter le navire: en poste depuis le premier jour du mandat de Trump, Anna Cristina «Rickie» Niceta, secrétaire sociale de la Maison-Blanche, responsable de tous les événements (dîners officiels, fêtes de Pâques ou encore de Halloween) a également démissionné.

Tout comme Sarah Matthews, attachée de presse adjointe de la Maison-Blanche et assistante personnelle du président, qui s'est dite «profondément perturbée».

Nombreux sont ceux à désavouer le président Trump. Ainsi, le conseiller à la Sécurité nationale Robert O’Brien et le conseiller adjoint Matt Pottinger pourraient également claquer la porte.

(mc/L'essentiel)