Espace

09 mai 2021 08:32; Act: 09.05.2021 20:01 Print

Fin de course dans l'océan pour la fusée chinoise

La majorité du segment de la fusée est retombée dimanche matin dans l’océan Indien, près des Maldives. Elle s’est désintégrée et a été détruite en rentrant dans l’atmosphère.

storybild

C’est le premier étage de la fusée porteuse Longue-Marche 5B, le plus puissant et imposant lanceur chinois, qui est retombé sur Terre. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un important segment de la fusée chinoise qui a fait son retour dimanche dans l’atmosphère s’est désintégré au-dessus de l’océan Indien dimanche, a annoncé l’agence spatiale chinoise, après de vives spéculations sur l’endroit où cet objet de 18 tonnes pourrait tomber.

«Selon le suivi et l’analyse, à 10h24 (04h24, heure luxembourgeoise) le 9 mai 2021, le premier étage de la fusée porteuse Longue-Marche 5B est rentré dans l’atmosphère», a déclaré le Bureau chinois d’ingénierie spatiale habitée dans un communiqué, fournissant les coordonnées d’un point se situant dans l’océan Indien près des Maldives et ajoutant que la majorité de ce segment s’est désintégrée et a été détruite en rentrant dans l’atmosphère. Les autorités chinoises avaient affirmé que le retour incontrôlé du segment de la fusée Longue Marche-5B, qui avait placé le 29 avril sur orbite le premier module de sa station spatiale, présentait peu de risques.

«La fusée est tombée»

Space-Track, qui a utilisé des données militaires américaines, a également confirmé l’entrée dans l’atmosphère. «Tous ceux qui suivent la rentrée de #LongMarch5B peuvent se détendre. La fusée est tombée», a-t-il tweeté.

Le point d’arrivée du segment correspond aux prévisions de certains experts selon lesquelles il y avait de fortes chances qu’il s’abîme en mer car la planète est couverte à 70% d’eau. Mais une entrée incontrôlée d’un objet de cette taille a suscité des inquiétudes quant aux dommages et aux éventuelles victimes, malgré la faible probabilité statistique.

«C’était imprudent»

«La probabilité de causer des dommages aux activités aériennes ou (aux personnes, constructions et activités) au sol est extrêmement faible», avait affirmé la semaine dernière Wang Wenbin, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, avait assuré cette semaine que son pays n’avait aucune intention de détruire la fusée. Il a toutefois laissé entendre que son lancement n’avait pas été planifié avec suffisamment de soin par la Chine. Les autorités spatiales américaines et européennes ont suivi avec attention la situation, tentant de déterminer quand et où le segment pourrait retomber.

En 2020, des débris d’une autre fusée Longue-Marche s’étaient écrasés sur des villages en Côte d’Ivoire, provoquant des dégâts, mais sans faire de blessés. Pour éviter que de tels scénarios ne se reproduisent, des experts ont recommandé une nouvelle conception de la fusée Longue Marche-5B – qui n’a pas la capacité de contrôler sa descente d’orbite.

«Une entrée (dans l’atmosphère) au-dessus de l’océan a toujours été statistiquement la plus probable», a tweeté Jonathan McDowell, un astronome basé à Harvard. «Il semble que la Chine ait gagné son pari (à moins que nous ayons des nouvelles de débris aux Maldives). Mais c’était quand même imprudent», a-t-il souligné.

La Chine investit depuis quelques décennies des milliards d’euros dans son programme spatial. Elle avait envoyé son premier astronaute dans l’espace en 2003 et posé début 2019 un engin sur la face cachée de la Lune – une première mondiale. L’an passé, des échantillons de Lune avaient été rapportés et Pékin a finalisé Beidou, son système de navigation par satellite (concurrent du GPS américain). La Chine prévoit de faire atterrir un robot sur Mars dans les prochaines semaines. Elle a également annoncé vouloir construire une base lunaire avec la Russie.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • concernée le 09.05.2021 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et c est comme cela qu on pointe du doigt toujours le petit consommateur mais quand une fusée tombe dans la mer les dégâts doivent être considérables !!!

  • JOJO le 09.05.2021 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    Pas un mot sur les dégâts écologique que cela va faire dans l océan INDIEN (Maldives )

  • luis le 09.05.2021 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui effectivement je comprends pas. Les verts et ecolos ils disent rien. et Greenpeace non plus.mais pour emerder le monde a cause de voitures électriques la ils se arrêt jamais.

Les derniers commentaires

  • JOJO le 09.05.2021 19:04 Report dénoncer ce commentaire

    Pas un mot sur les dégâts écologique que cela va faire dans l océan INDIEN (Maldives )

  • Le Phoque le 09.05.2021 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    le premier étage de la fusée porteuse Longue-Marche 5B est rentrée dans l’atmosphère. Un e de trop non ?

  • Citoyen indigné le 09.05.2021 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les déchets jetés sauvagement dans les forêts près de ma commune me concernent plus que les débris des fusées tombées en mer que ce soit Chinois, Américain ou Européen.

    • Liette le 10.05.2021 10:22 Report dénoncer ce commentaire

      Les Deux me concernent.

  • concernée le 09.05.2021 12:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et c est comme cela qu on pointe du doigt toujours le petit consommateur mais quand une fusée tombe dans la mer les dégâts doivent être considérables !!!

    • NonNonNon le 10.05.2021 08:22 Report dénoncer ce commentaire

      Ca fait plouf...

    • TontonB le 10.05.2021 09:20 Report dénoncer ce commentaire

      Sans compter le trou dans l'eau

  • luis le 09.05.2021 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui effectivement je comprends pas. Les verts et ecolos ils disent rien. et Greenpeace non plus.mais pour emerder le monde a cause de voitures électriques la ils se arrêt jamais.

    • NonNonNon le 10.05.2021 08:25 Report dénoncer ce commentaire

      Vous savez le carburant de fusée, c'est de l'oxygène et de l'hydrogène et c'est la taille d'un bus. Donc l'indice de pollution est infime comparé à un bateau.

    • TontonB le 10.05.2021 09:21 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas toujours de l'hydrogène, c'est parfois du kérosène (comme les avions), du méthane, ou des trucs chimiques beaucoup plus nocifs comme l'hydrazine