Tête-à-tête entre rivaux d’hier

28 juillet 2021 09:13; Act: 28.07.2021 12:20 Print

Gbagbo et Ouattara enterrent la hache de guerre à Abidjan

Dans une atmosphère de réconciliation, le président ivoirien a rencontré mardi son prédécesseur, qui a regagné la Côte d’Ivoire après son incarcération à La Haye.

storybild

Alassane Ouattara (à droite) et Laurent Gbagbo se sont serré la main. (photo: AFP/Issouf Sanogo)

Sur ce sujet
Une faute?

Une accolade et des sourires: le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu son prédécesseur Laurent Gbagbo mardi dans une atmosphère de réconciliation, pour leur première rencontre depuis leur duel à l’élection de 2010 qui avait débouché sur une crise meurtrière.

«Comment tu vas Laurent? Content de te voir», a lancé Alassane Ouattara à Laurent Gbagbo en l’accueillant sur le perron du palais présidentiel à Abidjan où les deux hommes se sont donné l’accolade et ont avancé main dans la main. Après un tête-à-tête d’une trentaine de minutes, ils ont tenu un bref point de presse saluant tous deux une rencontre «fraternelle» et «détendue».

«Ce qui importe, c'est la paix»

Au-delà de l’ambiance chaleureuse du rendez-vous, Laurent Gbagbo a appelé l’actuel chef de l’État à libérer les personnes arrêtées pendant la violente crise postélectorale de 2010-2011 qui sont toujours en prison. «J’étais leur chef de file, je suis dehors aujourd’hui et ils sont en prison. J’aimerais que le président fasse tout ce qu’il peut pour les libérer», a-t-il déclaré.

«Cette crise a créé des divergences mais cela est derrière nous. Ce qui importe c’est la Côte d’Ivoire, c’est la paix pour notre pays», a de son côté affirmé Alassane Ouattara. Leur dernier tête-à-tête remontait au 25 novembre 2010, date à laquelle ils s’étaient affrontés dans un débat télévisé quelques jours avant le second tour de la présidentielle.

(L'essentiel/AFP)