Diplomatie

19 mars 2021 07:51; Act: 19.03.2021 11:50 Print

Guerre des mots entre l'équipe Biden et la Chine

La rencontre entre Antony Blinken et de hauts responsables chinois, jeudi en Alaska, s'est transformée en une joute verbale.

storybild

Les équipes américaine et chinoise face à face, jeudi 18 mars en Alaska. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Ils avaient promis de tout se dire, et la promesse a été tenue: les États-Unis et la Chine ont étalé jeudi en Alaska des désaccords irréconciliables lors du premier face-à-face de l’ère Biden, mettant en scène une confrontation sans merci entre les deux premières puissances mondiales.

«Nous allons discuter de nos profondes inquiétudes au sujet des actes de la Chine s’agissant du Xinjiang», où Washington accuse Pékin de «génocide» contre les musulmans ouïghours, «de Hong Kong, de Taïwan, des cyberattaques contre les États-Unis et de la coercition économique contre nos alliés», a d’emblée énoncé le secrétaire d’État américain Antony Blinken, face à ses interlocuteurs. «Chacun de ces actes menace l’ordre fondé sur des règles qui garantit la stabilité mondiale», a-t-il accusé. «C’est pourquoi il ne s’agit pas seulement de questions intérieures».

La réponse chinoise a été tout aussi cinglante. «La Chine est fermement opposée aux ingérences américaines dans les affaires intérieures de la Chine», «et nous prendrons des mesures fermes en réponse», a prévenu le plus haut responsable du Parti communiste chinois pour la diplomatie, Yang Jiechi.

«Mentalité de guerre froide»

À ses côtés, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a dénoncé les dernières sanctions américaines, annoncées à la veille de cette réunion contre la reprise en main de Hong Kong par Pékin. «Ce n’est pas comme cela que l’on accueille ses invités», a-t-il protesté.

La ville d’Anchorage avec ses températures polaires, tournée vers le Pacifique, a été choisie comme un terrain plus neutre que Washington ou Pékin pour ce séminaire de trois longues sessions étalées jusqu’à vendredi matin. Mais les attentes étaient limitées et le ton donné par les discours d’ouverture a confirmé la profondeur du fossé qui sépare les deux pays rivaux.

«Coopérer face aux défis communs»

Leur dernière rencontre remontait à juin et n’avait pas dissipé le climat de nouvelle Guerre froide qui régnait à la fin de la présidence de Donald Trump. Le nouveau président américain Joe Biden a repris à son compte la fermeté de son prédécesseur.

Mais l’équipe Biden, qui reprochait à l’administration Trump son isolement sur la scène mondiale et une diplomatie à la fois véhémente et brouillonne, assure vouloir être plus méthodique pour «coopérer» face aux défis communs que sont le réchauffement climatique, la pandémie ou la non-prolifération nucléaire. Et surtout pour remporter la compétition stratégique avec la Chine, érigée en «plus grand défi géopolitique du XXIe siècle».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Spoiler le 19.03.2021 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    La Guerre Froide - saison 2 : en 2021, alors que le monde se remet d'une épidémie, les Russes et les Chinois s'allient pour former un bloc oriental inédit, leur permettant de faire pression sur le reste du monde pour faire passer leurs plus belles visions de la société. Évitant l'impasse que représente le conflit armé dans l'immédiat, la guerre glisse sur d'autres champs de bataille : l'information, les réseaux et l'économie.

  • luxpanique le 20.03.2021 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Angelo51 absolument..

  • Vivien le 19.03.2021 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Biden me rappelle le triste Jimmy Carter. Je ne voudrais plus vivre pareille honte et affront pour mon pays! Faites gaffe a ce que vous faites les gars ... un peu de diplomartie svp.

Les derniers commentaires

  • luxpanique le 20.03.2021 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Angelo51 absolument..

  • luc le 19.03.2021 16:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Joe l’endormi va détruire tout il ce croit le chef du monde mais il va ce casser les dents

  • Vivien le 19.03.2021 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Biden me rappelle le triste Jimmy Carter. Je ne voudrais plus vivre pareille honte et affront pour mon pays! Faites gaffe a ce que vous faites les gars ... un peu de diplomartie svp.

  • Sleepy Joe le 19.03.2021 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    L'administration de Sleepy Joe fera des dégâts irréparables. Ils veulent jouer aux durs de la récré sur la scène internationale. Ça ne marchera pas. Une petite question rhétorique : pourquoi ils ne se soucient jamais des persécutions envers les chrétiens, comme au Nigeria, en Éthiopie et même en Chine.

  • Spoiler le 19.03.2021 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    La Guerre Froide - saison 2 : en 2021, alors que le monde se remet d'une épidémie, les Russes et les Chinois s'allient pour former un bloc oriental inédit, leur permettant de faire pression sur le reste du monde pour faire passer leurs plus belles visions de la société. Évitant l'impasse que représente le conflit armé dans l'immédiat, la guerre glisse sur d'autres champs de bataille : l'information, les réseaux et l'économie.

    • TontonB le 19.03.2021 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      les Russes et les Chinois s'allient pour former un bloc oriental inédit, leur permettant de faire pression sur le reste du monde pour faire passer leurs plus belles visions de la société. Les USA, le Canada, Israel et l'Australe forment un second bloc leur permettant de faire pression sur le reste du monde pour faire passer leurs plus belles visions de la société. Que fait et que fera l'UE ou l'Iran?

    • Angelo51 le 19.03.2021 16:46 Report dénoncer ce commentaire

      @Spoiler: La Russie et la Chine s'allient pour se protéger contre les pressions de l'Occident. Ils veulent garder leur façon de vivre alors que l'Occident veut imposer la sienne. En fait c'est le contraire du temps de l'URSS lorsque nous avons crée l'Otan pour nous protéger contre les communistes, de nos jours les Orietaux se sont agressés par nous.

    • Toni le 20.03.2021 07:25 Report dénoncer ce commentaire

      @Spoiler. Peut-être avez vous raison, je ne le sais pas. Par contre je sais que ce n'était pas le moment de lâcher ces affirmations. Ni la Russie, ni la Chine avaient commis unacte agressif, ni écrit quoi que ce soit alors pour quelle raison jeter des boutades comme des éclairs sans orage?