Caraïbes

25 novembre 2021 08:39; Act: 25.11.2021 12:07 Print

Haïti: le Premier ministre remanie son gouvernement

Contesté et confronté à la violence des gangs, Ariel Henry a remanié mercredi ses ministres dans le cadre d’un accord signé en septembre.

storybild

Le nouveau cabinet d’Ariel Henry à Port-au-Prince le 24 novembre 2021. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre haïtien Ariel Henry a procédé mercredi à un remaniement de son gouvernement après des semaines de négociations avec certains partis d’opposition, en appelant à renforcer le «front commun contre l’insécurité» face aux gangs qui dominent la capitale.

Huit nouveaux ministres ont été nommés par Ariel Henry qui, en plus de sa charge de chef du gouvernement, endosse désormais le portefeuille de la Culture et de la Communication. Le Premier ministre a remplacé les titulaires des ministères des Affaires étrangères et de la Justice, en nommant respectivement Jean Victor Généus et Berto Dorcé.

Ricard Pierre, ancien sénateur et figure de l’opposition, devient ministre de la Planification et de la Coopération externe, un portefeuille clé en Haïti dont le budget dépend largement des aides de la communauté internationale. Les nouveaux ministres de l’Éducation et de la Santé retrouvent des postes qu’ils avaient déjà occupés sous de précédentes administrations.

Ce remaniement intervient dans le cadre d’un accord signé en septembre entre quelques partis de l’opposition, des organisations de la société civile et Ariel Henry.

«L’une des tâches principales de ce gouvernement est de créer un environnement sûr et stable», a annoncé le Premier ministre, afin d’organiser «des consultations populaires pour l’adoption d’une nouvelle Constitution et le choix de nouveaux élus qui auront à gérer notre pays tant au niveau national qu’au niveau local».

Rassemblement

Les élections présidentielle, législatives et le référendum constitutionnel en Haïti prévus entre novembre et janvier avaient été reportés et devraient se tenir au plus tard au second semestre 2022.

Depuis près d’un an, les gangs contrôlent une large partie de la capitale Port-au-Prince, où ils multiplient les enlèvements crapuleux en toute impunité. L’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet, qui aurait été orchestré par un commando armé composé d’anciens militaires colombiens, a aggravé la situation déjà précaire du pays.

Contesté, Ariel Henry, que Jovenel Moïse avait nommé deux jours seulement avant son assassinat, a une nouvelle fois plaidé mercredi pour un plus large rassemblement derrière son accord de sortie de crise, boudé par une grande partie de la société civile. Le Premier ministre haïtien a dit vouloir convaincre ses opposants «de l’impérieuse nécessité de rejoindre ce front commun contre l’insécurité, contre la corruption, contre la misère et pour le redressement de notre pays».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.