Harcèlement sexuel

20 novembre 2017 09:28; Act: 20.11.2017 11:07 Print

Harvey Weinstein aurait constitué une liste secrète

Le producteur hollywoodien dans la tourmente depuis plusieurs semaines pour ses frasques sexuelles supposées aurait dressé une liste de personnes susceptibles de lui nuire.

storybild

Harvey Weinstein est tombé en disgrâce après les révélations le concernant. (photo: AFP/Dimitrios Kambouris)

Sur ce sujet
Une faute?

La presse avait déjà évoqué le fait qu'Harvey Weinstein avait eu recours à des détectives pour s'assurer que ses faits et gestes ne puissent fuiter. Samedi, la rubrique The Observer sur le site du Guardian en a révélé un peu plus sur les pratiques du producteur. Selon ce média, Harvey Weinstein aurait dressé, début 2017, une liste de 91 personnes susceptibles de révéler ses frasques et aurait demandé à des enquêteurs de récolter des informations les concernant.

Cette liste comprend les noms de 48 femmes et 43 hommes. Actrices, financiers, publicitaires, ces personnes seraient toutes issues du monde cinématographique. Plus de 50 noms seraient soulignés en rouge, comme pour indiquer un degré de priorité. Parmi les noms évoqués, on retrouve ceux de l'actrice Rose McGowan, l'une des premières à accuser Harvey Weinstein de l'avoir violée, Sophie Dix, Laura Madden ou Asia Argento. Celle-ci a d'ailleurs rapidement réagi à cette révélation en publiant sur Twitter: «On appelle cela avoir conscience de sa culpabilité».

Contacté, un porte-parole d'Harvey Weinstein a réfuté ces allégations et parlé de «fiction». Des enquêtes sont en cours à Londres, New York et Los Angeles sur de multiples accusations de viol contre M. Weinstein, qui a été limogé de sa société.

(L'essentiel/mac)