Inde

29 juillet 2019 11:40; Act: 29.07.2019 12:11 Print

Hausse de 30% des tigres sauvages en quatre ans

INDE - L'Inde abrite 741 tigres sauvages de plus qu'en 2014, selon un recensement publié lundi. Ces fauves font partie des espèces en voie d'extinction.

storybild

En 1900, la planète comptait plus de 100 000 tigres sauvages selon les estimations. Mais leur population est tombée à un plus bas de 3 200 félins au niveau mondial en 2010. (photo: (Photo: AFP))

Une faute?

La population de tigres sauvages en Inde a augmenté de 30% en quatre ans, selon un nouveau recensement local publié lundi. Ce fauve fait l'objet d'une mobilisation internationale pour éviter son extinction.

Le recensement, effectué l'année dernière, a déterminé que l'Inde comptait 2 967 tigres sauvages, contre 2 226 lors du précédent recensement en 2014. Le géant d'Asie du Sud est la nation avec la plus importante population de tigres sauvages.

«C'est une réalisation historique pour l'Inde. Nous réaffirmons notre engagement à protéger le tigre», a déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi en présentant à New Delhi les résultats du «All India Tiger Estimation Report 2018».

En 1900, la planète comptait plus de 100 000 tigres sauvages selon les estimations. Mais leur population est tombée à un plus bas de 3 200 félins au niveau mondial en 2010, trois sous-espèces ayant complètement disparu. Cette année-là, lors d'un sommet en Russie, l'Inde et les dirigeants de 12 autres pays abritant des tigres s'étaient engagés à doubler leur population d'ici 2022.

26 000 appareil photos

La population de tigres en Inde augmente régulièrement depuis 2006, année où elle avait chuté à seulement 1411 animaux. Mais son niveau n'est pas encore remonté à celui de 2002, lorsque 3 700 de ces prédateurs vivaient en Inde selon les estimations. Entre 2010 et 2014, la population de tigres indiens avait également grandi d'environ 30%.

«Il y a 15 ans, il y avait de graves inquiétudes sur le déclin de la population de tigres. C'était un grand défi pour nous, mais avec détermination nous sommes parvenus à nos objectifs», a dit le chef de gouvernement indien.

La nation de 1,3 milliard d'habitants recense tous les quatre ans ses tigres en liberté. Pour ce dernier exercice, des chercheurs ont placé 26 000 appareils photos dans des zones où la présence de tigres est connue. Des programmes informatiques ont ensuite passé au peigne fin les 350 000 images prises pour identifier chaque animal.

La chasse et l'extension de la présence humaine ont poussé le tigre sauvage au bord de l'extinction. Des contreforts de l'Himalaya aux régions isolées du nord-est en passant par les plaines du nord du pays, l'Inde compte une cinquantaine de réserves destinées à préserver l'animal.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • HRCo le 29.07.2019 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une nouvelle réconfortante :)

Les derniers commentaires

  • HRCo le 29.07.2019 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin une nouvelle réconfortante :)