D'après le patron de Disney

12 avril 2019 08:22; Act: 12.04.2019 10:06 Print

«Hitler aurait adoré les réseaux sociaux»

«C'est le plus puissant outil marketing dont un extrémiste puisse rêver, a lâché Bob Iger, patron de Disney. Les réseaux sociaux permettent de s'attaquer aux esprits troublés».

storybild

«Hitler aurait aimé les réseaux sociaux. C'est le plus puissant outil marketing dont un extrémiste puisse rêver», a lâché le patron du groupe Disney. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Hitler aurait adoré les réseaux sociaux», a lancé Bob Iger, PDG du groupe Walt Disney, numéro un mondial de l'industrie du divertissement, qui a également appelé les dirigeants politiques à rompre avec la culture de la division et du mépris.

«La haine et la colère nous attirent de nouveau vers les abysses. L'apathie gagne du terrain. Le monde politique, en particulier, est à présent dominé par le mépris», a déclaré M. Iger mercredi soir lors d'un dîner organisé à Los Angeles par le Centre Simon-Wiesenthal, ONG luttant contre l'antisémitisme et le racisme, qui lui a remis un prix.

«Des idéologies répugnantes»

«Hitler aurait aimé les réseaux sociaux. C'est le plus puissant outil marketing dont un extrémiste puisse rêver», a poursuivi le patron de Disney. «Les réseaux sociaux sont conçus pour refléter une vision du monde étriquée, filtrant tout ce qui remet en cause nos croyances tout en confortant constamment nos convictions et en amplifiant nos peurs les plus profondes», a-t-il analysé.

«Et dans le pire des cas, les réseaux sociaux permettent au mal de s'attaquer aux esprits troublés et aux âmes perdues. Nous savons tous que les nouvelles véhiculées par les réseaux sociaux contiennent autant de fiction que de faits, propageant des idéologies répugnantes qui n'ont pas leur place dans une société civilisée», a insisté M. Iger. Pour lui, il est donc urgent de «rejeter de nouveau toute forme de haine avec la même conviction qu'au lendemain de la seconde Guerre mondiale. Et cela implique de remédier à la culture du mépris qui nous empêche de débattre et de discuter», affirme-t-il.

«Être plus exigeants avec nos leaders politiques»

«Il est possible d'avoir un débat politique sans attaquer les gens. Nous devons nous souvenir que le désaccord respectueux est une composante essentielle d'une démocratie saine, pas un défaut». Le PDG de Disney juge donc qu'il est temps de «regarder en face nos comptes Twitter et Facebook et de nous demander si c'est vraiment la tonalité que nous voulons donner au monde.»

Mais il appelle aussi ses concitoyens de tous bords politiques «à être beaucoup plus exigeants avec nos leaders politiques», en particulier avec les candidats aux élections américaines de 2020. «Beaucoup d'entre nous ici ont déjà été approchés par certains qui nourrissent des espoirs pour 2020, qui tâtent le terrain. Je veux entendre un discours qui n'est pas fondé sur le mépris d'autrui et une vision de l'avenir qui ne laisse pas» des millions de gens sur le bord de la route, a-t-il insisté. Nous avons la responsabilité de réparer ce qui est cassé. Nous pouvons faire mieux», a conclu M. Iger.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Mouche le 12.04.2019 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est vrai que les extrêmes droite resurgissent au grand jour partout depuis environ une décennie, soit depuis l'avènement des réseaux sociaux... Après ces réseaux sociaux ne sont que de gigantesques mégaphones, les idées et les pensées étaient déjà là et ces partis ont compris bien avant tout le monde leur potentiel...

  • papy le 12.04.2019 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si jamais un mec pareil réapparaît dur la scène politique , il y aura un petit travail à faire !

  • Réaliste le 12.04.2019 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C était un visionnaire de grande idées mais trop manipulé qui c est terminé en désastre pour nous européens mais pas pour certains.

Les derniers commentaires

  • Réaliste le 12.04.2019 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C était un visionnaire de grande idées mais trop manipulé qui c est terminé en désastre pour nous européens mais pas pour certains.

  • Le justicier. le 12.04.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Bob Iger dit blanc et noir dans la même phrase. D'une part, "Ne laisse pas des millions de gens sur le bord de la route", et d'autre part Bob Iger ne donne pas les 99% de son salaire à ces gens. Affligeant !

    • boston le 12.04.2019 12:33 Report dénoncer ce commentaire

      je vois pas ce qu'il peut faire avec 99% de son salaire pour des millions de gens ! question de proportions. Je suppose que vous ne savez même pas s'il participe à des initiatives caritatives (probablement plus que vous en tout cas)

  • Doctor Who le 12.04.2019 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, c'est très bien dit Mr Iger. Je suis presque un peu géné que cela vienne du PDG de la multi nationale mercantile d'entertainment des masses qu'est Disney. Mais j'applaudis néanmoins le propos très juste en espérant qu'il soit sincère et aboutisse sur du concret pour le bien de notre monde.

  • La Mouche le 12.04.2019 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est vrai que les extrêmes droite resurgissent au grand jour partout depuis environ une décennie, soit depuis l'avènement des réseaux sociaux... Après ces réseaux sociaux ne sont que de gigantesques mégaphones, les idées et les pensées étaient déjà là et ces partis ont compris bien avant tout le monde leur potentiel...

    • Sylvie le 12.04.2019 09:59 Report dénoncer ce commentaire

      La Mouche, de quel potentiel vous parlez chez les extrêmes de droite?? A part la haine et le racisme, je ne sais pas si on peut appeler ça potentiel, je n'ai encore découvert aucun. Peu importe le pays ou ses parties d'extrême droite sont domiciliés. Leur seul intérêt est de déstabiliser la démocratie, de prendre le pouvoir en installant une dictature, et s'enrichir ainsi eux-mêmes.

    • Parfois le 12.04.2019 10:14 Report dénoncer ce commentaire

      @Sylvie, dans de nombreux partit d'E.D il y a parfois de bonne idées (hormis les idées racistes) sur le développement ou de croissance nationale (je parles principalement de pays nord européen et n'englobe en aucun cas la France et son partit du même nom qui est nul part. En Belgique (pour citer un exemple "local") Bart ou Théo on vraiment de bonne idées mais comme ils sont un peu trop de droite, ils ne font pas l'unanimité (ce qui est dommage - et pourtant je suis francophone).

    • apprendre à lire le 12.04.2019 12:34 Report dénoncer ce commentaire

      @Sylvie -> il parle du potentiel des réseaux sociaux....

  • papy le 12.04.2019 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si jamais un mec pareil réapparaît dur la scène politique , il y aura un petit travail à faire !

    • Sylvie le 12.04.2019 09:59 Report dénoncer ce commentaire

      papy, exact, même un très gros travail!!

    • Oufti le 12.04.2019 10:09 Report dénoncer ce commentaire

      Papy fait de la nostalgie ?

    • Henck le 12.04.2019 10:27 Report dénoncer ce commentaire

      Papy, mais des gens comme lui sont sur la scène politique des gens qui prônent la supériorité d une nation élue de dieux, mettant en place la colonisation d un autre peuple à couvert de protection nationale etc etc c est la sous nos yeux