Mouvement de révolte

07 octobre 2019 12:46; Act: 07.10.2019 12:59 Print

Hong Kong pourrait limiter l'accès à Internet

Confronté à un mouvement de contestation sans précédent, l'exécutif de Hong Kong envisage de prendre des mesures radicales, a indiqué lundi, un responsable.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement hongkongais envisage de limiter l'accès à Internet, a déclaré lundi un membre du conseil exécutif, trois jours après l'interdiction du port du masque dans les rassemblements. «Tant qu'il y aura des moyens de réprimer les émeutes, le gouvernement ne pourra pas exclure la possibilité d'interdire Internet», a déclaré Ip Kwok-him. Internet est un outil indispensable pour le mouvement pro-démocratie qui utilise les forums en ligne et les messagerie cryptées pour organiser les actions de la contestation.

M. Ip a cependant souligné que restreindre l'accès à Internet pourrait avoir des conséquences néfastes pour Hong Kong. «Je pense que l'une des conditions de mise en œuvre serait de ne pas affecter les entreprises de Hong Kong», a tempéré ce membre du conseil exécutif, qui est l'organe consultatif de la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam. Cette nouvelle menace intervient après trois jours consécutifs de flashmobs et d'actions non autorisées, qui ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes, à travers tout le territoire semi-autonome. De nombreuses stations de métro ont été vandalisées, par des groupuscules radicaux, et une bonne partie du réseau est restée à l'arrêt, pendant trois jours.

C'est la décision, vendredi après-midi, d'interdire aux manifestants de dissimuler leur visage qui a mis le feu aux poudres. Carrie Lam avait pris cette mesure après avoir rencontré le conseil exécutif, l'estimant nécessaire; afin de mettre fin à quatre mois d'une contestation sans précédent. Lundi matin, deux premières personnes ont comparu pour avoir enfreint cette interdiction, un étudiant et une femme de 38 ans. Tous deux ont été libérés sous caution.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 07.10.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu le total chaos qui règne actuellement la Chine devrait anticiper l’annexion de HK et dénoncer le traité de 1997 pour force majeure. De toute façon la Chine a déjà préparé le transfert des activités économiques et boursières vers Shanghai et le déclassement international de la place financière de HK. Tout sera réglé avant la fin de l’année.

  • Gertrude le 07.10.2019 17:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand même le régime de Pékin ne peut pas la pression ? Il me semble que oui

  • Vladimir le 07.10.2019 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais il faut discipline et ordre chez nos voisins chinois alors censure internet normale non?

Les derniers commentaires

  • Raphael le 08.10.2019 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Si c’est le cas, Hong Kong aura définitivement sombré dans un régime totalitaire communiste…Ensuite, ce problème peut être résolu en utilisant vpn, perso j’utilise nord vpn et ça fonctionne. J’ai trouvé quelques articles qui expliquent ce phénomène, par exemple: https://vpnpro.com/best-vpn/hong-kong/

  • Le Belge le 07.10.2019 22:13 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le monde actuel, ce serait vu comme une privation de liberté...Dangereux cela, on n'est pas en guerre.

  • Sergueï le 07.10.2019 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Angelo a raison, annexer un peu comme la Crimée, voilà

  • Angelo51 le 07.10.2019 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu le total chaos qui règne actuellement la Chine devrait anticiper l’annexion de HK et dénoncer le traité de 1997 pour force majeure. De toute façon la Chine a déjà préparé le transfert des activités économiques et boursières vers Shanghai et le déclassement international de la place financière de HK. Tout sera réglé avant la fin de l’année.

  • Vladimir le 07.10.2019 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais il faut discipline et ordre chez nos voisins chinois alors censure internet normale non?