Aux États-Unis

03 septembre 2021 07:24; Act: 03.09.2021 12:08 Print

Ida fait au moins 44 morts à New York et alentours

Le cyclone Ida et les fortes pluies qui ont suivi ont laissé un lourd bilan à New York et dans ses environs, avec au moins 44 morts à déplorer.

Sur ce sujet
Une faute?

New York est sonnée jeudi, frappée dans la nuit par des pluies torrentielles et des inondations soudaines et historiques qui ont fait au moins 44 morts dans la région, après le passage dévastateur de la tempête Ida. Dans la mégapole économique et culturelle américaine, la police a dénombré au moins treize morts, dont plusieurs personnes probablement prises au piège et noyées dans leurs sous-sols, des logements rudimentaires, et parfois insalubres, aménagés au pied des immeubles de Manhattan, Queens ou Brooklyn. Les pompiers ont porté secours à des centaines de résidents.

Juste au nord de Manhattan, dans le comté huppé de Westchester, en bord de mer, qui était encore jeudi soir cerné par des eaux boueuses et saumâtres, l’un de ses responsables, George Latimer, a indiqué sur CNN que trois personnes qui avaient tenté de sortir de leur voiture se sont elles aussi vraisemblablement noyées. Un policier affecté à la surveillance du trafic routier est décédé dans l’État voisin du Connecticut.

Des rues transformées en torrents

Mais le pire bilan est pour le New Jersey, État qui fait face à New York, avec «au moins 23 personnes qui ont perdu la vie», a indiqué le gouverneur Phil Murphy. La plupart des victimes ont été prises par surprise et au piège dans leur voiture et sont mortes probablement noyées, a déploré le responsable. Enfin, près de Philadelphie, quatre personnes sont décédées, selon les autorités locales. Des rues, avenues, voies rapides ont été soudainement transformées en torrents, tant dans les quartiers de Brooklyn et de Queens. À Westchester, des dizaines de véhicules étaient encore immergés jusqu’au toit, jeudi, et des sous-sols de jolies maisons traditionnelles de la côte Est dévastés par les eaux montant parfois jusqu’à 60 cm.

«J’ai l’impression d’avoir tout perdu», a dit en larmes, Marcio Rodrigues, garagiste de la commune de Mamaroneck, dans son atelier de voitures inondé. À New York, le gigantesque réseau de métro a partiellement redémarré jeudi, après l’inondation de nombreuses stations. Le NWS, le service météo américain, a enregistré un record absolu de 80 mm de pluie en une heure à Central Park.

«État d’urgence»

«J’ai 50 ans et je n’ai jamais vu autant de pluie», a témoigné Metodija Mihajlov, restaurateur dans le très chic Upper West Side, près du célébrissime parc, poumon vert de New York. «C’était comme dans la jungle, une pluie tropicale. Incroyable», a ajouté le commerçant.

Au milieu de la nuit, la nouvelle gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, avait décrété «l’état d’urgence» suite aux inondations «majeures» dans tous les comtés frontaliers de la ville, concernant potentiellement quelque 20 millions d’habitants. Le maire de New York, Bill de Blasio, dont la ville se relève à peine de la pandémie, avait déploré un «événement météorologique historique».

L’«état d’urgence» pour ces inondations est sans précédent pour la ville de New York, selon le service météo américain. D’impressionnantes tornades et inondations ont aussi frappé en Pennsylvanie, dans le New Jersey – sous état d’urgence également – et dans le Maryland.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le GIEC a RAISON le 03.09.2021 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous à la prochaine catastrophe climatique. Nous devons raser et reconstruire ailleurs tous les bâtiments, maisons, entreprise, infrastructures qui se trouvent le long des cours d'eaux et dans les vallées. J'espère que les travaux ont déjà commencé et qu'il y a un plan de réaménagement global du territoire.

  • que d'eau le 03.09.2021 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'eau des océans risque aussi de monter dans un avenir plus ou moins proche.

Les derniers commentaires

  • que d'eau le 03.09.2021 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'eau des océans risque aussi de monter dans un avenir plus ou moins proche.

  • Le GIEC a RAISON le 03.09.2021 07:36 Report dénoncer ce commentaire

    Préparons-nous à la prochaine catastrophe climatique. Nous devons raser et reconstruire ailleurs tous les bâtiments, maisons, entreprise, infrastructures qui se trouvent le long des cours d'eaux et dans les vallées. J'espère que les travaux ont déjà commencé et qu'il y a un plan de réaménagement global du territoire.