Drame aux États-Unis

01 décembre 2021 12:14; Act: 01.12.2021 12:29 Print

Il abat sa fille de 11 ans lors d’une partie de chasse

Un Texan a accidentellement tué son enfant alors qu’il pratiquait son activité préférée lors du week-end de Thanksgiving.

Sur ce sujet
Une faute?

Un épouvantable drame est survenu samedi près de Hallsville (Texas). Un Américain était en pleine partie de chasse quand il a accidentellement tiré sur sa fille de 11 ans avec son fusil. Paniqué, Travis George a dû appeler les urgences à plusieurs reprises, la communication étant très mauvaise. Parvenant difficilement à se faire comprendre au téléphone, l’homme a fini par utiliser une sirène pour aider les secouristes à le localiser, explique KSLA.

Le travail des ambulanciers s’est avéré particulièrement difficile dans cette zone reculée. Les hélicoptères étant cloués au sol en raison du mauvais temps, il a fallu prendre la route et bloquer plusieurs intersections pour que l’ambulance n’ait pas à s’arrêter. Malgré les efforts des secouristes, la petite Daisy a succombé à ses blessures. «Chaque fois qu’une jeune personne perd la vie, c’est tragique pour tous ceux qui sont impliqués», a réagi Brandon Fletcher, shérif du comté de Harrison.

Selon les premiers éléments de l’enquête, Travis George pensait avoir utilisé deux cartouches sur le terrain de chasse et se souvenait d’en avoir chargé quatre dans son fusil. Le Texan a expliqué avoir éjecté deux cartouches près de son véhicule et avoir déposé l’arme sur un des sièges. Il était en train de la nettoyer quand le coup est parti. Daisy, elle, était en train de monter dans le véhicule, ou y était déjà installée, quand elle a été touchée. Pour l’heure, la thèse de l’accident est privilégiée et aucune charge n’a encore été retenue contre le père de l’écolière.

Lundi, les élèves fréquentant l’école de la victime et les commerces locaux lui ont rendu hommage en portant sa couleur préférée, le violet. Un membre de la famille a par ailleurs lancé une collecte de fonds sur GoFundMe pour aider les parents à organiser les funérailles de Daisy.

(L'essentiel/joc)