En Australie

16 janvier 2021 21:01; Act: 16.01.2021 21:03 Print

Il débarque avec un fusil pour récupérer son chat

Privé de son compagnon à quatre pattes, un ex-militaire a fait vivre un véritable cauchemar à l’employée d’un refuge pour animaux, lundi à Melbourne.

storybild

Tony Wittmann a forcé la jeune femme à se mettre à genoux et l’a attachée. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Scène surréaliste, lundi dans un refuge pour animaux de Melbourne (sud-est). Quelques minutes avant la fermeture, un individu appelle pour savoir si quelqu’un a amené son chat. Un employé lui répond alors qu’effectivement, son animal se trouve dans les locaux mais qu’il lui faudra venir le récupérer le lendemain. Visiblement contrarié par l’idée de devoir patienter dix heures avant de retrouver son compagnon à quatre pattes, Tony Wittmann saute dans sa voiture.

L’homme de 44 ans débarque au refuge habillé en militaire et armé d’un fusil d’assaut, raconte le «Guardian». L’ancien soldat exige qu’on lui montre l’endroit où les chats sont hébergés et s’en prend à une employée. Il la force à s’agenouiller, l’attache et la tient en joue: «Faites ce que je vous dis et écoutez-moi, et je ne vous tuerai pas», a-t-il lancé à la victime. Après avoir terrorisé la jeune femme, Wittmann finit par quitter les lieux sans même avoir récupéré son chat.

L’ex-soldat a été arrêté et mis en examen pour enlèvement, séquestration, intrusion et port d’arme illégal. Le juge a refusé de lui accorder une libération sous caution. Père de trois enfants, le quadragénaire souffre de stress post-traumatique dû à son passage à l’armée. «J’ai besoin d’aide», a-t-il avoué au juge, avant de s’excuser de lui avoir «pris de son temps». Wittmann a ajouté qu’il adorait son chat et qu’il lui apportait du soutien psychologique. L’individu doit comparaître le 7 avril.

(L'essentiel/joc)