À Hongkong

25 novembre 2021 20:48; Act: 26.11.2021 09:07 Print

Il dépense 650 000 dollars pour aider ses salariés

Le groupe de restaurants Black Sheep a cassé sa tirelire pour permettre à 250 employés de renouer avec leurs proches, dont ils étaient séparés depuis le début de la pandémie.

Sur ce sujet
Une faute?

Un employé heureux est un employé efficace. Basée à Hongkong, la chaîne de restaurants Black Sheep semble croire en cette maxime. Selon CNN, le groupe a en effet dépensé 650 000 dollars pour que 250 de ses employés puissent voyager et retrouver leur famille aux quatre coins du monde. À cause de la pandémie, nombreux sont les salariés de cette entreprise qui n’ont pas revu leurs proches depuis bientôt deux ans.

Cofondateur de la chaîne, Syed Asim Hussain admet volontiers que son idée est un peu cinglée. «Nous avions bu une bouteille de vin de trop. Le lendemain, nous en avons parlé à nos responsables commerciaux. Ils sont là pour nous aider à ne pas prendre de décisions stupides. Ils étaient totalement contre», s’amuse le Pakistanais. Outre l’argent pour les vols et la batterie de tests Covid nécessaires, les employés recevront des semaines supplémentaires de congé sans solde.

Des repas chaque soir

Cette fleur leur permettra de se soumettre à la fameuse quarantaine imposée par Hongkong, que l’entreprise paie également. Et pendant leur séjour dans un de ces hôtels, les restaurants du groupe leur livreront des repas tous les soirs. Seule condition imposée par Black Sheep: les salariés ne doivent pas quitter la société dans l’année qui suivra leur retour. «C’est un business où les marges sont toujours très minces, surtout maintenant. Je sais que c’est un peu gonflé, mais ça semblait être la bonne chose à faire», explique Syed Asim Hussain.

La Britannique Amy Stott, par exemple, n’a pas vu ses parents depuis juin 2019. Une séparation que la jeune femme a du mal à gérer, surtout lorsqu’un deuil frappe la famille. «Le simple fait de ne pas pouvoir étreindre physiquement sa mère et d’être là lorsqu’elle a besoin de soutien a été très difficile. Depuis la pandémie, j’ai dû être plus prudente dans mes dépenses, car on ne sait jamais ce qui nous attend. Je n’ai tout simplement pas d’argent à dépenser pour les quarantaines et les vols», confie-t-elle. La Britannique prévoit de se rendre en Italie cet été pour un mariage et de prendre la direction de Manchester dans la foulée.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gaetan le 26.11.2021 06:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin un patron qui pense aux biens être de ses équipes . le gars a tous compris . bravo a lui

  • stregapina@ le 26.11.2021 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui c est vrai et ceux qui ont des bons patrons ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont

  • RADINS le 26.11.2021 06:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chez nous sa n existe pas

Les derniers commentaires

  • stregapina@ le 26.11.2021 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui c est vrai et ceux qui ont des bons patrons ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont

  • gaetan le 26.11.2021 06:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin un patron qui pense aux biens être de ses équipes . le gars a tous compris . bravo a lui

  • RADINS le 26.11.2021 06:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chez nous sa n existe pas

  • De Machicoulis le 26.11.2021 00:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De temps en temps il y’a des décisions qui nous redonnent espoir en la nature humaine. Dépenser 650.000 dollars pour ses employés ! Chapeau bas, total respect !!

  • FrontalierBelge le 25.11.2021 21:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les employeurs ne devaient retenir qu'une seule phrase ce serait celle-là "Un employé heureux est un employé efficace." Ce n'est pas qu'une question d'argent, le bien-être se cultive par de petites attentions. Dommage que trop peu de patrons ne s'en rendent pas compte.

    • Sincèrement le 26.11.2021 10:56 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis employé et il a des collègues qui ne seront jamais efficaces, et ils ont déjà tout mais ce n'est jamais assez